Joseph Garnier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Garnier.
Tombe de Joseph Garnier au cimetière de Montmartre.

Joseph Garnier, né le à Beuil (Alpes-Maritimes) et mort le à Paris, est un économiste et homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études à l'École supérieure de commerce de Paris où enseigne Adolphe Blanqui, également originaire du pays niçois, Joseph Garnier mène une double carrière de journaliste et d'économiste. Il est professeur puis directeur des études à l'École Supérieure de commerce de Paris, professeur d'économie politique à l'École nationale des ponts et chaussées et membre fondateur de la Société d'économie politique.

Il est également rédacteur au National, à la Revue de la Science économique et au Journal des économistes.

Il est enfin membre de l'Académie des sciences morales et politiques, sénateur des Alpes-Maritimes (janvier 1876 - septembre 1881), tendance centre-gauche, et auteur de nombreux ouvrages d'économie politique.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jacques Basso, Les Élections législatives dans le département des Alpes-Maritimes de 1860 à 1939. Éléments de sociologie électorale, Paris, Librairie générale de Droit et de Jurisprudence, 1968, 397 p.
  • Louis-Adolphe Morel, Clément-Joseph Garnier, p. 251-253, Nice Historique, année 1905, no 640 Texte
  • Louis-Adolphe Morel, Clément-Joseph Garnier (suite et fin), p. 126-128, Nice Historique, année 1905, no 640 Texte
  • Oliver Vernier, Un Beuillois au service de l'économie politique nationale. Joseph Garnier (1813-1881), Nice Historique, 1994, no 4, p. 231-235 Texte.