Jean-Luc Brunin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean-Luc Brunin
Biographie
Naissance (63 ans)
Roubaix (France)
Ordination sacerdotale
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par
Mgr Gérard Defois
Dernier titre ou fonction Évêque du Havre
Évêque du Havre
Depuis le
Précédent Michel Guyard
Évêque d'Ajaccio
Précédent André Lacrampe Olivier de Germay Suivant
Évêque titulaire d'Usinaza
Évêque auxiliaire de Lille

Blason
« Jusqu'à ce qu'Il vienne »
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Mgr Jean-Luc Brunin, né le à Roubaix dans le Nord, est un évêque catholique français, évêque du Havre depuis 2011.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

D'origine modeste, son père était ouvrier dans l'industrie textile, il suit sa scolarité primairee et secondaire chez les frères maristes de Roubaix, puis son juvénat chez les frères maristes de Beaucamps-Ligny (Nord). Après des études de lettres à l'université de Lille III, il poursuit sa formation philosophique et théologique au grand séminaire de Lille puis à l'Institut catholique de Paris, obtenant une licence canonique et une habilitation au doctorat.

Principaux ministères[modifier | modifier le code]

Il est ordonné prêtre le 11 avril 1981 pour le diocèse de Lille. Son ministère sacerdotal reste très orienté vers le milieu ouvrier dont il est issu. Ainsi, il reste 15 ans « prêtre en monde ouvrier » dans le secteur sud de Roubaix de 1980 à 1995 et coordonnateur de la Mission ouvrière pour la zone de Roubaix de 1992 à 1995. Pendant cette période il s'engage résolument dans le dialogue avec les musulmans. Il cumule ces engagements avec une mission d'enseignement comme professeur de théologie dogmatique et pastorale au séminaire de Lille 1986 à 1995 avant de se consacrer totalement au séminaire interdiocésain de Lille-Arras-Cambrai dont il est le supérieur de 1995 à 2000.

Nommé évêque titulaire d'Usinaza et évêque auxiliaire de Lille le 20 avril 2000, il est consacré évêque le 28 mai de la même année.

En mai 2004, il est nommé à la tête du diocèse d'Ajaccio où il succède à Mgr André Lacrampe, lui-même nommé archevêque de Besançon.En Corse il s'est efforcé de remettre de l'ordre dans l'église locale, ce qui entrainé des incompréhensions réciproques.

Sept ans plus tard, le , il est transféré au Havre où il succède à Mgr Michel Guyard qui se retire pour raison d'âge. Sa prise de possession canonique se déroule le vendredi 23 septembre et son installation le dimanche suivant[1].

Sur le plan national, il a présidé le comité épiscopal pour la pastorale des migrants et est membre du Conseil permanent de la Conférence des évêques de France. En 2011, il est élu président du Conseil Famille et Société[2].

Prise de position[modifier | modifier le code]

Sur le terrorisme en Corse[modifier | modifier le code]

Le 14 janvier 2008, il condamne avec fermeté l'attentat qui a détruit des locaux de l'Assemblée territoriale Corse. Il encourage tous ceux qui cherchent à bâtir un avenir de paix par les moyens démocratiques[3].

Devise épiscopale[modifier | modifier le code]

« Jusqu'à ce qu'Il vienne ».

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Fiche sur le site de l'épiscopat français
  • (en) Fiche sur catholic-hierarchy.org

Notes et références[modifier | modifier le code]