Bernard-Nicolas Aubertin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aubertin.
Bernard-Nicolas Aubertin
Image illustrative de l'article Bernard-Nicolas Aubertin
Monseigneur Aubertin pendant les JMJ 2011
Biographie
Naissance (69 ans)
Épinal (France)
Ordination sacerdotale
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par
Mgr Pierre Plateau
Archevêque de Tours
Depuis le
Précédent André Vingt-Trois
Évêque de Chartres
Précédent Jacques Perrier Michel Pansard Suivant
Abbé de l’Église catholique
Abbé de l'abbaye de Lérins
Précédent Marie-Bernard
de Terris
Vladimir Gaudrat Suivant

Blason
"In vinculo pacis" (Ep4,3)
"Par le lien de la paix"
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Bernard-Nicolas Aubertin, né le à Épinal dans les Vosges, est un évêque catholique français, cistercien et archevêque de Tours depuis 2005.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Le cursus universitaire de Bernard-Nicolas Aubertin l'a conduit successivement en Suisse à l'Université de Fribourg, en France, à la faculté de théologie catholique et de droit canonique à l'Université de Strasbourg ainsi qu'à la faculté des sciences juridiques politiques et sociales de Strasbourg et à la Faculté des sciences humaines cliniques de Paris VII et en Italie à l'Université pontificale grégorienne et à l'Institut pontifical d'études arabes de Rome.

Il est titulaire d'un diplôme universitaire et d'une licence d'État d'études théologiques ainsi que d'une maîtrise de droit canonique de l'Université de Strasbourg et d'un certificat d'islamologie de l'Institut pontifical.

Principaux ministères[modifier | modifier le code]

Il a été ordonné prêtre le 21 mai 1972 pour la Société des Missionnaires d'Afrique (Pères blancs) en l'église Notre-Dame d'Epinal[1].

En septembre 1982, il entre à l'abbaye cistercienne de Lérins dont il sera nommé prieur claustral en 1988 puis élu abbé le 14 septembre 1989. Il demeurera à la tête de l'abbaye jusqu'en 1998.

Nommé évêque de Chartres le 4 août 1998, il est consacré le 20 septembre suivant. Il a été nommé archevêque de Tours le 23 juin 2005 et a été installé le 4 septembre suivant.

Au sein de la Conférence des évêques de France, il préside le Conseil pour les questions canoniques. Le 8 novembre 2008, il a été réélu président de ce conseil pour un mandat de trois ans[2], poste qu'il laisse en 2011 à Mgr Roland Minnerath[3] pour succéder à Mgr Robert Le Gall à la présidence de la Commission épiscopale pour la liturgie et la pastorale sacramentelle.

En 2008 il lance pour son archidiocèse un cycle de quatre années de lecture du Nouveau Testament suivi par près de 450 équipes de laïcs[4].

Il a été membre de la Commission de la mission universelle de l'Église. Il est aussi le président de la Conférence épiscopale francophone pour les traductions liturgiques[5], et c'est dans ce cadre qu'il a remis le avec les autres évêques de la conférence, la première traduction intégrale liturgique en français de la Bible au Pape François[6].

Prises de position[modifier | modifier le code]

Concernant le conflit israélo-libanais[modifier | modifier le code]

En août 2006, Mgr Bernard-Nicolas Aubertin part pour une mission de médiation avec le pasteur Jean-Arnold de Clermont, président de la Fédération protestante de France, alors que l'armée israélienne a pénétré au Liban pour chercher à faire cesser les tirs de roquettes dont Israël est victime. Ils se sont d'abord rendus à Beyrouth puis en Israël. L'objectif de ce voyage est de manifester leur solidarité avec les populations et demander un cessez-le-feu et le démarrage de négociations sous l'égide de l'ONU[7],[8].

À propos du Vietnam[modifier | modifier le code]

Mgr Aubertin s'est rendu de multiples fois au Vietnam. Il constate que l'Église vietnamienne progresse peu à peu malgré les difficultés qu'elle rencontre auprès des autorités locales[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Précédé par Bernard-Nicolas Aubertin Suivi par
Jacques Perrier
Évêque de Chartres
Michel Pansard
André Vingt-Trois
Archevêque de Tours
-