Pierre-Marie Carré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour les personnes ayant le même patronyme, voir Carré (homonymie).
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Ambroise-Marie Carré.
Pierre-Marie Carré
Image illustrative de l'article Pierre-Marie Carré
Biographie
Nom de naissance Pierre-Marie Joseph Carré
Naissance (66 ans)
à Serques (France)
Ordination sacerdotale
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par
Mgr Émile Marcus
Dernier titre ou fonction Archevêque de Montpellier
Archevêque coadjuteur puis archevêque de Montpellier
Depuis le
Précédent Guy Thomazeau
Archevêque d'Albi, Castres et Lavaur
Précédent Roger Meindre Jean Legrez Suivant

Ornements extérieurs Archevêques.svg
Ecu Pierre-Marie Carre.svg
« Servir à cause de Jésus »
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Pierre-Marie Carré, né à Serques dans le Pas-de-Calais le , est un évêque catholique français, archevêque de Montpellier depuis juin 2011.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Après avoir commencé sa formation au Grand séminaire de Bordeaux, il a poursuivi ses études à Rome, obtenant une licence de théologie à l'Université pontificale grégorienne et une licence d'Écriture sainte à l'Institut biblique.

Principaux ministères[modifier | modifier le code]

Ordonné prêtre le pour le diocèse d'Agen, il a exercé des ministères paroissiaux, en particulier comme curé du secteur paroissial d'Astaffort dans le Lot-et-Garonne. Il a également consacré de nombreuses années à la formation des prêtres, comme supérieur du 1er cycle du séminaire interdiocésain de Poitiers de 1980 à 1989 puis du 2e cycle du séminaire interdiocésain de Bordeaux de 1989 à 1993 et comme vicaire épiscopal chargé de la formation des prêtres et des laïcs de 1993 à 1995.

Il a été vicaire général du diocèse d'Agen de 1995 à 2000, sauf en 1996-1997 où il a été administrateur diocésain pendant la vacance d'évêque.

Nommé archevêque du diocèse d'Albi, Castres et Lavaur le , il a été consacré le .

Le , Benoît XVI le nomme archevêque coadjuteur de Montpellier aux côtés de Mgr Guy Thomazeau auquel il succède le .

Au sein de la Conférence des évêques de France, il était président de la Commission doctrinale jusqu'en juillet 2013. Il a été, alors, élu vice-président de cette conférence épiscopale.

Depuis novembre 2009, il est membre du groupe de travail « écologie et environnement » animé par Mgr Marc Stenger.

Auprès du Saint-Siège, il est depuis 2011 Secrétaire spécial du Synode des Évêques sur la nouvelle évangélisation pour la transmission de la foi chrétienne[1].

Distinction[modifier | modifier le code]

Mgr Pierre-Marie Carré a été promu officier dans l'ordre de la Légion d'honneur le 14 juillet 2005[2].

Controverse[modifier | modifier le code]

Lors de l'émission Pièces à Conviction, Mgr Carré est mis en cause comme témoin dans une affaire de pédophilie. En ne la dénonçant pas, il aurait couvert les agissements d'un moine de la communauté des Béatitudes. [réf. nécessaire]

Lors d'une interview, il se défend en disant ne pas être au courant, mettant en doute la parole des autres témoins[3][réf. incomplète]. L'émission "Pédophilie, tu ne parleras point" revient sur ce sujet (documentaire de 2011 de Linda Bendali et Romain Icard rediffusé sur Arte le 26 juillet 2012).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Fiche sur le site de l'épiscopat français
  • (en) Fiche sur catholic-hierarchy.org

Notes et références[modifier | modifier le code]