Diocèse de Châlons-en-Champagne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

48° 57′ 21″ N 4° 21′ 32″ E / 48.9559, 4.35891

Diocèse de Châlons
(la) Dioecesis Catalaunensis
Image illustrative de l'article Diocèse de Châlons-en-Champagne
La façade occidentale de la cathédrale Saint-Étienne de Châlons
Pays France
Église catholique
Rite liturgique romain
Type de juridiction diocèse
Création IVe siècle
Affiliation Église catholique en France
Province ecclésiastique Reims
Siège Évêché
20, rue de l'Abbé-Pierre-Gillet
51038 Châlons-en-Champagne cedex
Diocèses suffragants aucun
Conférence des évêques Conférence des évêques de France
Titulaire actuel Mgr Gilbert Louis
Langue(s) liturgique(s) français
Calendrier grégorien
Population totale 270 000
Site web catholique-chalons-en-champagne.cef.fr/
Notice sur hierarchy catholic : Consulter
Image illustrative de l'article Diocèse de Châlons-en-Champagne
Localisation du diocèse

Le diocèse de Châlons-en-Champagne (en latin : Dioecesis Catalaunensis) est un diocèse de l'Église catholique en France. Érigé au IVe siècle, il est un des diocèses historiques de l'ancienne province de Champagne. Supprimé en 1801, il est rétabli en 1822. Il est suffragant de l'archidiocèse métropolitain de Reims. Mgr Gilbert Louis en est l'évêque depuis 1999.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le diocèse de Châlons est érigé au IVe siècle. Selon la tradition, Châlons aurait été évangélisée par saint Memmie[1]. Successeur de Saint Memmie, Saint Donatien, signataire des actes du concile de Sardique en 343, est le premier évêque attesté[2].

En 1790, le siège épiscopal de Châlons est supprimé par la constitution civile du clergé.

Entre 1801 et 1822, il a été supprimé et son territoire rattaché au diocèse de Meaux. Il est divisé en 6 doyennés regroupant 34 paroisses. Il est suffragant de Reims.

Au concordat de 1801, le diocèse de Châlons-en-Champagne fut supprimé. Châlons et tout le département de la Marne furent intégré au diocèse de Meaux, suffragant de Paris.

Par la bulle Paternae charitas du 6 octobre 1822, Pie VII rétablit le siège épiscopal de Châlons. Son territoire était celui du département de la Marne, diminué de l'arrondissement de Reims.

Évêques[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Entrée principale, nord.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]