Diocèse de Valence

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Diocèse de Valence, Die et Saint-Paul-Trois-Châteaux
Image illustrative de l'article Diocèse de Valence
Cathédrale Saint-Apollinaire de Valence.
Pays
Rite liturgique romain
Type de juridiction diocèse
Création IVè siècle
Affiliation Église catholique en France
Siège Valence, France
Titulaire actuel Mgr Pierre-Yves Michel
Langue(s) liturgique(s) français
Calendrier grégorien
Territoire Drôme
Population totale 457 651
Site web catholique-valence.cef.fr/
Notice sur hierarchy catholic : Consulter
Image illustrative de l'article Diocèse de Valence
Localisation du diocèse

Le diocèse de Valence porte le nom de la ville où réside son évêque : Valence (préfecture de la Drôme). Son territoire correspond à celui de l'actuel département de la Drôme. Par décret de la S. Congrégation Consistoriale du 12 juin 1911, l'évêque de Valence et ses successeurs sont autorisés à joindre à leur titre ceux des évêchés supprimés de Die et de Saint-Paul-Trois-Châteaux.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'actuel diocèse de Valence correspond au territoire du département de la Drôme, mais est constitué de la réunion des diocèses d'Ancien Régime de Valence (hors rive droite du Rhône), de Die (hors Trièves), de Saint-Paul-Trois-Châteaux, de la partie sud du diocèse de Vienne et de fragments des diocèses de Vaison, de Gap et de Sisteron.

La plus ancienne création d'évêché, dans ces territoires, est sur le territoire voconce, dans le tiers sud-est du département : d'abord Vaison, dont un évêque est présent au Concile d'Arles (314), puis Die qui envoie un évêque au Concile de Nicée (325)[1].

Le diocèse de Die (325-1790)[modifier | modifier le code]

L'ensemble des évêques proposés par la tradition avant 325 ne ressortent d'aucune source sérieuse. Le premier évêque connu à Die est Nicaise (Nicasius), seul représentant des Gaules au Concile de Nicée (325). Il est probable que l'installation d'un évêque à Die était alors récente.

Le territoire de ce diocèse correspond sensiblement à celui de la cité romaine des Voconces septentrionaux, englobant le sud du Vercors, la Gervanne, l'est du Crestois et la vallée de la Drôme, Bourdeaux, Dieulefit, Grignan, la rive droite de l'Eygues et le Trièves.

En 1275, pour renforcer les pouvoirs des comtes-évêques de Die et de ceux de Valence face au pouvoir grandissant des comtes de Valentinois, le pape Grégoire X décide de réunir les deux diocèses sous l'autorité d'un seul évêque[2], qui prendra le titre d'évêque de Valence et de Die. Devenue réalité en 1276 à la mort de l'évêque de Die, cette situation durera jusqu'en 1687, lorsqu'après un siècle de troubles religieux, il sera jugé préférable de remettre un évêque à la tête de chacun des deux diocèses afin de contrer le protestantisme.

Le diocèse de Die a été supprimé en 1790.

Le diocèse de Valence (347-actuel)[modifier | modifier le code]

Le diocèse de Valence a été fondé au IVe siècle.

Le diocèse de Saint-Paul-Trois-Châteaux[modifier | modifier le code]

Organisation[modifier | modifier le code]

Paroisses[modifier | modifier le code]

L’Église catholique de Valence est organisée en 22 paroisses, elles-mêmes regroupées en six unités pastorales et trois régions.

Dans la Drôme dauphinoise (Nord) :

Dans le Val Drôme (Centre) :

Dans la Drôme provençale (Sud) :

L'évêque, les prêtres, les diacres[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Liste des évêques de Valence.

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Dans la Drôme dauphinoise (Nord) :

Dans le Val Drôme (Centre) :

Dans la Drôme provençale (Sud) :

Prélats originaires du diocèse de Valence[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Carte Archéologique de la Gaule, 26, Drôme, par J. Planchon, M. Bois et P. Conjard-Réthoré, 2010.
  2. Le contexte est décrit en détail par le chanoine Jules Chevalier, Essai historique sur l'église et la ville de Die, tome 1, 1888, p. 369-409.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]