Nicolas Brouwet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nicolas Brouwet
Image illustrative de l'article Nicolas Brouwet
Le cardinal Panafieu (gauche) et Mgr Brouwet (droite) lors d'une conférence de presse.
Biographie
Naissance (51 ans)
Suresnes (France)
Ordination sacerdotale par
Mgr François Favreau
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par
Mgr Gérard Daucourt
Dernier titre ou fonction Évêque de Tarbes et Lourdes
Évêque de Tarbes et Lourdes
Depuis le
Précédent Jacques Perrier
Évêque titulaire de Simidicca
Évêque auxiliaire de diocèse de Nanterre

Blason
« Marchons sous la conduite de l’Esprit Saint » (Ga 5,25)
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Nicolas Brouwet, né le à Suresnes, est un évêque catholique français, évêque de Tarbes et Lourdes depuis février 2012.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Après avoir obtenu une maîtrise en histoire à l'Université de la Sorbonne à Paris, Nicolas Brouwet suit sa formation en philosophie et théologie au séminaire pontifical français de Rome, entrecoupée de deux années de coopération au séminaire de Beit Jala, près de Jérusalem. Il obtient un baccalauréat de philosophie et un baccalauréat de théologie à l'Université pontificale grégorienne ainsi qu'une licence en théologie du mariage et de la famille à l'Université pontificale du Latran.

Principaux ministères[modifier | modifier le code]

Ordonné prêtre le pour le diocèse de Nanterre, il exerce son ministère sacerdotal pendant six ans dans l'aumônerie de l'enseignement public, notamment à la faculté de Sceaux et à l'aumônerie des étudiants.

Il assume ensuite les responsabilités de curé puis de doyen dans plusieurs paroisses du diocèse tout en étant à partir de 2003 chargé de l'accompagnement des séminaristes du diocèse.

Il est nommé évêque auxiliaire de Nanterre auprès de Mgr Gérard Daucourt, avec le titre d'évêque titulaire (ou in partibus) de Simidicca le [1] et est consacré le 29 juin suivant[2]. Il est alors le plus jeune évêque de France.

Il est nommé évêque de Tarbes et Lourdes le 11 février 2012, à l'occasion de la fête de Notre-Dame de Lourdes. Le vaticaniste Sandro Magister indique que cette nomination résulte d'un choix personnel du pape Benoît XVI et du préfet de la Congrégation pour les évêques, le cardinal Ouellet, qui n'ont pas sollicité l'avis des cadres de cette congrégation[3]. L'installation du nouvel évêque est annoncée pour le 25 mars, à l'occasion de la fête de l'Annonciation.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]