Diocèse de Bayonne, Lescar et Oloron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne pas confondre avec les anciens diocèses de Lescar et d'Oloron.
Diocèse de Bayonne
(- Lescar et Oloron)
(la) Dioecesis Baionensis
(- Lascurrensis et Oloronensis)
Image illustrative de l'article Diocèse de Bayonne, Lescar et Oloron
La cathédrale Sainte-Marie de Bayonne.
Pays Drapeau de la France France
Église catholique
Rite liturgique romain
Type de juridiction diocèse suffragant
Province ecclésiastique Bordeaux
Siège Bayonne
Diocèses suffragants aucun
Conférence des évêques Conférence des évêques de France
Titulaire actuel Mgr Marc Aillet
Langue(s) liturgique(s) français
basque
Calendrier grégorien
Territoire Pyrénées-Atlantiques
Population totale 605 000
Site web www.diocese64.org/
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Le diocèse de Bayonne (en latin : dioecesis Baionensis ; en basque : Baionako elizbarrutia) est un diocèse de l'Église catholique en France. Il est un des diocèses historiques du Pays basque : à la veille de la Révolution français, il couvrait le Labourd et une partie de la Basse-Navarre. Depuis 1822, il couvre le département des Basses-Pyrénées devenu, en 1969, celui des Pyrénées-Atlantiques. Depuis 1909, l'évêque diocésain de Bayonne (Episcopus Baionensis) joint, à son titre, ceux d'évêque de Lescar (Episcopus Lascurrensis) et d'Oloron (Episcopus Olorensis). Depuis 2002, le diocèse est suffragant de l'archidiocèse de Bordeaux. Depuis 2008, Mgr Marc Aillet en est l'évêque.

L'ancien diocèse[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Le siège épiscopal de Bayonne, peut-être créé au Ve siècle, semble exister au VIe siècle. Depuis le IXe siècle, il est suffragant de l'archidiocèse d'Auch. Au XIe siècle, il est uni à celui de Dax. Il ne s'en séparé que dans le seconde moitié du XIIe siècle. En 1790, il est supprimé par la Constitution civile du clergé.

Territoire[modifier | modifier le code]

À la veille de la Révolution française, le diocèse de Bayonne confinait : au nord et à l'est, avec celui de Dax ; au sud-est, avec celui d'Oloron ; et, au sud avec celui de Pampelune.

Il comprenait : Ahaxe, Ahetze, Aincille, Ainhoa, Ainhice, Alciette, Aldudes, Anglet, Anhaux, Arbonne, Arcangues, Armendarits, Arnéguy, Ascain, Ascarat, Ayherre, Banca, Bardos, Bascassan, Bayonne, Béhorléguy, Biarritz, Bidarray, Bidart, Biriatou, Briscous, Bassussarry, Bonloc, Bussunarits, Bustince, Çaro, Cambo-les-Bains, Ciboure, Espelette, Estérençuby, Gamarthe, Guéthary, Guiche, Halsou, Hasparren, Hélette, Hendaye, Iholdy, Iriberry, Irissarry, Irouléguy, Ispoure, Isturits, Itxassou, Jatxou, Jaxu, La Bastide-Clairence, Lacarre, Lahonce, Larressore, Lasse, Lecumberry, Louhossoa, Macaye, Méharin, Mendionde, Mendive, Mongelos, Mouguerre, Ossès, Saint-Esteben, Saint-Étienne-de-Baïgorry, Saint-Jean-de-Luz, Saint-Jean-le-Vieux, Saint-Jean-Pied-de-Port, Saint-Martin-d'Arberoue, Saint-Martin-d'Arrossa, Saint-Michel, Saint-Pée-sur-Nivelle, Saint-Pierre-d'Irube, Sare, Sarrasquette, Souraïde, Suhescun, Uhart-Cize, Urcuit, Urepel, Urrugne, Urt, Ustaritz et Villefranque.

Boucau et deux quartiers de Bayonne, Saint-Esprit et Saint-Étienne-d'Arrive Labourd, faisaient partie du diocèse de Dax.

L'actuel diocèse[modifier | modifier le code]

Lors de la création des départements, le diocèse de Bayonne est compris dans le département des Basses-Pyrénées. Celui-ci comprend, en outre, le diocèse de Lescar, à l'exception de quelques paroisses[1], le diocèse d'Oloron ainsi que quelques paroisses des diocèse d'Aire[2], de Dax[3] et de Tarbes[4].

Le siège épiscopal de Bayonne est rétabli en 1801. Le diocèse de Bayonne couvre alors les trois départements des Landes, des Basses-Pyrénées et des Hautes-Pyrénées.

En 1822, les sièges épiscopaux d'Aire et de Tarbes sont rétablis : le premier pour le département des Landes ; le second pour celui des Hautes-Pyrénées. Depuis, le diocèse de Bayonne ne couvre plus que le département des Basses-Pyrénées qui devient, en 1969, celui des Pyrénées-Atlantiques.

Le diocèse compte 620 763 habitants[réf. nécessaire], 401 prêtres, 5 diacres permanents.

Une partie de ce diocèse a la particularité d'offrir une liturgie en langue basque.

Évêques originaires du diocèse de Bayonne[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les communes d'Argelos, Bassercles, Beyries, Castaignos, Castelner, Monget, Philondenx, Peyre et Poudenx sont rattachées au département des Landes.
  2. Les paroisses de Pouliacq, Roquefort, Boucilh, Bouchilo et Lasque.
  3. Boucau et les actuels quartiers bayonnais de Saint-Esprit et Saint-Étienne-d'Arrive Labourd.
  4. Les communes de Ger, Luc-Armau, Lucarré, Momy, Pontacq et Saubole ainsi que l'ancienne commune d'Abos, rattachée depuis à Peyrelongue.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]