Gilbert Aubry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aubry.
Gilbert Aubry
Image illustrative de l'article Gilbert Aubry
Gilbert Aubry à l'évêché de La Réunion.
Biographie
Naissance 10 mai 1942 (72 ans)
Saint-Louis de La Réunion (France)
Ordination sacerdotale 23 août 1970
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale 2 mai 1976 par
Mgr Georges Guibert
Évêque de Saint-Denis de La Réunion
Depuis le 20 novembre 1975
Précédent Georges Guibert

Ornements extérieurs Evêques.svg
Ecu-Aubry.svg
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Gilbert Aubry, né le 10 mai 1942 à Saint-Louis de La Réunion, est un ecclésiastique catholique français. Il est l'actuel évêque de La Réunion et l'un des poètes et chanteurs de cette île du sud-ouest de l'océan Indien.

Il était le plus jeune évêque de France à sa nomination en 1976. Celle-ci survient l'année suivant la démission de Mgr Georges Guibert, en fonction depuis 1960. Il est aussi le premier évêque réunionnais issu du clergé local.

Sa poésie est marquée par une réflexion sur l'émigration réunionnaise en France métropolitaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Après être entré au séminaire de La Croix-Valmer, il a poursuivi sa formation à l'Université pontificale grégorienne où il a obtenu une licence en philosophie et une autre en théologie.

Principaux ministères[modifier | modifier le code]

Ordonné prêtre le 23 août 1970, il a exercé son ministère sacerdotal comme aumônier d'étudiants et de mouvements. Il a par ailleurs été animateur de l'Association réunionnaise d'éducation populaire et journaliste à Croix-Sud.

Nommé évêque du diocèse de Saint-Denis de La Réunion le 20 novembre 1975, il a été consacré le 2 mai 1976.

Il préside la Conférence épiscopale de l'Océan indien, succédant à Mgr Maurice Piat, évêque du diocèse de Port Louis. Il est par ailleurs membre de la Commission pontificale pour la conservation du patrimoine artistique et historique de l’Église au Vatican.

Affaire Michel Tual[modifier | modifier le code]

En décembre 2009, il est entendu en tant que simple témoin par le juge d'instruction Jean-Pierre Niel chargé du dossier[1] de Michel Tual, prêtre pédophile qui sera condamné à 5 ans de prison le 23 janvier 2013[2]. À la suite de cette audition, l'évêché s'est constitué partie civile dans cette affaire[3].

Prises de position[modifier | modifier le code]

Droit à la vie[modifier | modifier le code]

En 2008, il soutient la 4e édition de la Marche pour la vie, manifestation parisienne pour la défense de la vie et contre l'avortement. Il écrit ainsi que "la vie humaine est une vie humaine dès le premier instant de la conception dans le sein maternel. C’est toute la personne humaine qui est déjà dans la première cellule, dans l’embryon puis le fœtus. Cet être humain sans défense a le droit de mûrir, de naître et de vivre." Il ajoute en outre qu'"il y a un droit des femmes en détresse à être soutenues et aidées pour échapper aux contraintes qui peuvent les conduire à ne voir d’autre issue à leur situation que l’avortement. L’avortement est toujours un drame pour la femme concernée, pour l’être humain détruit, pour la société."[4]

Euthanasie[modifier | modifier le code]

En mars 2008, Mgr Aubry réagit à la demande de légalisation de l'euthanasie formulée par Chantal Sébire. Il déclare à un journal réunionnais que "la plus grande aide que l’on puisse apporter n’est pas de faire mourir, mais d’aider humainement et spirituellement à mourir en paix avec soi-même, avec les autres et avec Dieu". Il affirme en outre que "la souffrance la plus grande est généralement l’abandon affectif des siens, ce qui rend la souffrance physique terrible et enlève l’envie de vivre".

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Créolie : une âme pour mon île, Auvidis, 1979.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr)« Mgr Aubry doit témoigner devant le juge », Le Quotidien de La Réunion,‎ 22 décembre 2009 (lire en ligne)
  2. « Un ancien curé condamné pour pédophilie » Article du Figaro du 23 janvier 2013
  3. (fr)« Mgr Aubry se porte partie civile », Le Quotidien de La Réunion,‎ 23 décembre 2009 (lire en ligne)
  4. Communiqué de Mgr Aubry, 22/01/2008, document PDF