Pecos Bill

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pecos Bill (homonymie).

Pecos Bill est un cow-boy américain, apocryphe immortalisé dans de nombreuses légendes et histoires du far-west américain de la période de l'expansion vers l'Ouest du territoire américain.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les premiers récits évoquant ce personnage ont été publiés en 1917 par Edward O'Reilly pour The Century Magazine, et réimprimés en 1923 dans le livre Saga of Pecos Bill. O'Reilly a déclaré que ces récits faisaient partie d'une tradition orale des contes racontés par des cow-boys au cours de l'expansion vers l'Ouest vers le sud-ouest du Texas, le Nouveau Mexique, le sud de la Californie et l'Arizona. Le folkloriste américain Richard M. Dorson constate pourtant que O'Reilly a inventé ces histoires faisant d'elles des "fakelore"[1]. De même, les autres écrivains qui reprirent ces histoires ne firent que reprendre les contes d'O'Reilly ou ajoutèrent des aventures de leur propre invention[2]. On doit un des meilleurs recueil connues sur Pecos Bill à James Cloyd Bowman ; Pecos Bill: The Greatest Cowboy of All Time (1937), qui a remporté la médaille Newbery en 1938.

Edward "Tex" O'Reilly sera coauteur d'une bande dessinée avec le dessinateur Jack A. Warren, également connu sous le nom Alonzo Vincent Warren, entre 1929 et 1938. Lorsque O'Reilly meurt en 1938, Warren commence une bande intitulée Pecos Pete'.

Pecos Bill apparait au cinéma dans le film d'animation Disney de 1948 Mélodie Cocktail. En 1995, il sera interprété par Patrick Swayze dans le film Les Légendes de l'Ouest.

"Pecos Bill" était aussi le surnom, pendant la guerre de Sécession, du général William Rufus Shafter[3], bien qu'il soit d'une époque antérieure à la légende créée par O'Reilly.

Description[modifier | modifier le code]

Illustration présentant Pecos Bill chevauchant une tornade avec un lasso pour l'arrêter.

Selon la légende, Pecos Bill est né au Texas dans les années 1830. Pecos Bill, benjamin d'une famille de 18 enfants, se déplaçait avec sa famille dans un wagon couvert quand il tomba à leur insu près de la rivière Pecos (qui lui donnera son surnom)[4]. Il est alors recueilli et élevé par une meute de coyotes . Des années plus tard, il est retrouvé par son vrai frère, qui réussi à le convaincre qu'il n'est pas un coyote. Plusieurs légendes et récits racontent les exploits réalisé par ce héros de l'Ouest. On dit par exemple qu'il utilise un serpent à sonnettes nommé Shake comme lasso et un autre serpent comme petit fouet. Son cheval, Widow-Maker (aussi appelé Lightning), a été ainsi nommé parce qu'aucun autre homme ne pouvait le monter et survivre. En France, ce cheval est un mustang appelé Cyclone. Il est également dit dans la légende que Pecos montait parfois un puma au lieu d'un cheval.

Tout comme Paul Bunyan et John Henry, Pecos Bill est décrit comme un géant.

Il est dit que Pecos Bill est mort de rire. Dans l'histoire de "The Death of Pecos Bill", Pecos Bill est dans un bar quand un soi-disant garçon de la ville arrive avec des chaussures et un costume en peau d'alligator. Pecos Bill trouve cela amusant et se met à rire jusqu'à la mort.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Richard M. Dorson, American Folklore, Chicago, University of Chicago Press,‎ 1977 (ISBN 0-226-15859-4), p. 4
  2. "Pecos Bill" sur DrLamay.com
  3. Arizona, prehistoric, aboriginal, pioneer, modern: the nation's ..., Volume 2 Google Books
  4. http://www.stiring.net/bd/pecos/

Lien externe[modifier | modifier le code]