Virginia City (Nevada)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Virginia City.
Virginia City
Image illustrative de l'article Virginia City (Nevada)
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Nevada Nevada
Comté Storey
Démographie
Population 855 hab. (2010)
Densité 389 hab./km2
Géographie
Coordonnées 39° 18′ 37″ N 119° 38′ 57″ O / 39.310278, -119.64916739° 18′ 37″ Nord 119° 38′ 57″ Ouest / 39.310278, -119.649167  
Superficie 220 ha = 2,2 km2
· dont terre 2,2 km2 (100 %)
· dont eau 0 km2 (0 %)
Fuseau horaire PST (UTC-8)
Divers
Fondation 1859
Localisation
Carte du comté de Storey
Carte du comté de Storey

Géolocalisation sur la carte : Nevada

Voir sur la carte administrative du Nevada
City locator 14.svg
Virginia City

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte administrative des États-Unis
City locator 14.svg
Virginia City

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte topographique des États-Unis
City locator 14.svg
Virginia City
Liens
Site web http://www.virginiacity-nv.org

La ville américaine de Virginia City est le siège du comté de Storey, dans l’État du Nevada. Elle est située aux pieds de la Sierra Nevada. En 2000, sa population s’élevait à environ 1 500 habitants, et en 2010 plus que 855, alors qu'elle en comptait 30 000 à son apogée au XIXe siècle, lorsque l'exploitation minière battait son plein.

Histoire[modifier | modifier le code]

Virginia City a été nommée en hommage au prospecteur « Old Virginia » Fennimore. Elle doit son boom et sa fondation au gisement d’argent et d’or découvert en 1859 par Henry T. P. Comstock, le Comstock Lode, qui fut le premier gisement d'argent américain du XIXe siècle. Dans les 20 années suivant sa découverte, il a produit 7 millions de tonnes de minerai. Au cours de la seule année 1877, l'or a rapporté à la ville 14 millions de dollars et l'argent 21 millions de dollars, soit l'équivalent, pour l'or, de 0,5 milliard de dollars de 2011 et pour l'argent de 0,8 milliard de dollars de 2011.

Virginia City s’est développée comme un champignon à cette occasion, sa population dépassa jusqu'à 30 000 habitants, tout en restant extrêmement fluctuante d'une année sur l'autre. En août 1862, Mark Twain, venu du Missouri, accepte l’offre d’emploi permanent que lui propose le Territorial Enterprise, un journal de la ville, pour lequel il écrivait jusque-là occasionnellement des chroniques comiques.

Plusieurs actions des mines de Virginia City sont cotées à la Bourse de San Francisco et connaissent des parcours météorites. Hale and Norcross vaut en 1863 2 700 dollars et Gould and Curry 6 300 dollars, alors qu'elles ne valaient que quelques dollars en 1860. Les prix sont télégraphiés tous les jours de Virginia City à la Bourse de San Francisco [1]

Le gisement a commencé à s'épuiser à la fin du siècle et les mines ont fermé en 1942. Aujourd’hui, Virginia City est un important centre touristique, en raison de ses vieilles maisons en bois de l'époque du Far West.

Scènes de films tournés à Virginia City[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :