Saloon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Saloon de Black Hawk dans le Colorado, en 1897.

Le saloon est un mot anglais désignant un café ou un hôtel dans l'Ouest américain du XIXe siècle.

Il rassemble une grande partie des idées reçues à cause de sa présence dans les romans d'aventures et les films de western. En effet, le saloon est de façon récurrente l'endroit où ont lieu les scènes de « bagarres générales » ou de duels au pistolet, quand ceux-ci ne sont pas à l'extérieur devant son entrée.

À l'origine, il s'agit le plus souvent de baraques sommaires avec une façade en bois et une petite salle à l'arrière avec peu de mobilier (des tonneaux renversés faisant office de table) et de décorations. Un poêle à bois unique peut réchauffer ces établissements pendant les mois d'hiver. À mesure que les villes grandissent, les saloons se raffinent avec des tables de jeux, des salles de danse[1].

La porte d'entrée des saloons est typiquement représentée par un système en bois à double battant s'ouvrant dans les deux sens. Il s'agit là d'un stéréotype : en réalité seuls les saloons présents dans certaines régions à la météo clémente présentaient ce type de porte ; et elle était alors toujours doublée d'une porte plus classique pour parer aux événements climatiques rares, aux nuits fraîches et pour des raisons de sécurité[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gregory Monro, documentaire « Calamity Jane, légende de l'Ouest » sur Arte, 11 octobre 2014, 23 min 30 s.
  2. http://www.reddit.com/r/AskHistorians/comments/1bu8rt/are_the_saloon_doors_in_western_movies_accurate/

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :