Cotoneaster integerrimus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cotonéaster commun

Cotoneaster integerrimus est le nom scientifique du Cotonéaster sauvage d'Europe (appelé aussi Cotonéaster à feuilles entières ou Cotonéaster commun).

C'est une des nombreuses espèces du genre Cotoneaster (famille des Rosaceae). Décrite par Friedrich Kasimir Medikus en 1789, cette espèce est considérée comme vulnérable ou menacée dans de nombreuses régions d'Europe de l'Ouest.

Étymologie[modifier | modifier le code]

« Cotoneaster » provient du grec kydonion ou du latin cotoneus qui signifie « coing » et du suffixe latin -aster qui signifie « qui ressemble à ».

Répartition et systématique[modifier | modifier le code]

Habitat : sols calcaires, de clairières, lisières forestières, jusqu'à 2 800 m d'altitude.

Origine : Cette espèce serait originaire d'Europe centrale et orientale mais aussi du sud-ouest de l'Asie. On la trouve aujourd'hui à l'état sauvage dans le Sud Belgique et de l'Est de la France jusqu'au Sud de Italie, et plus à l'est des Balkans au nord de la Turquie, en passant par l'Allemagne, la Crimée, le Caucase et jusqu'au nord de l'Iran; Des cotonéasters en Espagne peuvent également appartenir à cette espèce.

Génétique: Autrefois, certains cotonéasters du Pays de Galles étaient classés dans cette espèces, mais ils sont désormais renommés Cotoneaster cambricus. Ceux qui poussent en Scandinavie sont eux maintenant considérés comme Cotoneaster scandinavicus. Ils diffèrent en effet du cotoneaster interregimus par des profils génétiques différents et des caractères différents du feuillage et des fruits[1]

Description[modifier | modifier le code]

Cet arbrisseau sauvage atteint généralement 1m de hauteur, parfois plus.

Les feuilles, caduques, sont alternes, de formes ovales à presque rondes (suborbiculaire) plus pointues sur les longues pousses, et mesurent de 1 à 4 cm de long. Elles sont vertes et finement pubescentes sur le dessus dans un premier temps, puis glabres sur le dessus et densément pubescentes sur le dessous et le dessus avec des poils gris pâle ou argentés sur le pourtour.

Les fleurs sont petites (6-7 mm de diamètre), blanches teintées de rose, apparaissent en grappes penchées de 2-3 au printemps. Elles produisent des fruits rouge foncé évoquant de petites pommes qui seraient ovales et aplaties sur leur face inférieure. Le fruit contient deux à trois pépins de 6-8 mm de diamètre.
Les pousses conduisent à la formation soit pour les plus grandes (10-40 cm) de branches, soit pour les plus petites (0,5-5 cm) de fleurs[2].

Menaces[modifier | modifier le code]

Les cotonéasters sauvages n'ayant pas de valeur commerciale particulière reculent face à l'artificialisation des milieux. Les espèces horticoles plantées dans les haies et jardins, sélectionnées pour leurs fruits plus décoratifs sont d'origine exotique.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cotoneaster scandinavicus' Den virtuella floran (suédois)
  2. Marjorie Blamey, Christopher Grey-Wilson La flore d'Europe occidentale éditions Flammarion, 2003

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :