Daphne laureola

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Laurier.

Le Daphné lauréole, le Laurier des bois, le Laurier épurge ou le Laurier purgatif (Daphne laureola L.) est un arbrisseau à tige dressée, à feuilles oblongues, les terminales en rosettes, vernissées, persistantes, de la famille des Thyméléacées. Il est parfois appelé l’Auréole.

Description[modifier | modifier le code]

Les fleurs jaune verdâtre apparaissent en février. Les baies sont noires à maturité. Arbrisseau(40-150 cm). Feuilles: persistantes, alternes mais souvent regroupées au sommet des tiges, coriaces, ovales allongées, à limbe vert foncé, brillant, décurrent. Fleurs: en petits bouquets axillaires au milieu des feuilles, jaune verdatre, en clochettes. Fruit (aout-septembre): drupes (baies pour certain auteurs) mêlées aux feuilles, ovales (8-9x5-6 mm), noires, mates, un seul noyau (graine) ovale verdâtre. Habitat: bois plus ou moins ombragés et humides sur sol calcaire. Utilisée également dans les jardins et les parcs comme plante ornementale.

Propriétés[modifier | modifier le code]

La plante contient des résines (proches de celles des Euphrorbiacées). Le contact avec les différentes parties peut provoquer des dermites. La consommation des fruits entraîne des brûlures de la bouche et du tube digestif et , si les quantités ingérées sont importantes, il y a des risques de convulsions. Plante à considérer comme toxique[1].

Répartition[modifier | modifier le code]

On le rencontre en France et dans tout le sud-ouest de l'Europe dans les bois sur sol calcaire, en montagne jusqu'à 1 600 m. Il est assez commun.

Symbolique[modifier | modifier le code]

Calendrier républicain[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références externes[modifier | modifier le code]