Carole Montillet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Carole Montillet Alpine skiing pictogram.svg
Illustration manquante : importez-la
Contexte général
Sport Ski alpin
Période active 1991-2006,
Biographie
Nationalité sportive Drapeau de la France France
Naissance 7 avril 1973 (41 ans)
Lieu de naissance Grenoble
Palmarès
Or Arg. Bro.
Jeux olympiques 1 0 0
Championnats du monde 0 0 0
Coupe du monde (globes) 1 1 2
Coupe du monde (épreuves) 8 8 9

Carole Montillet-Carles, née le 7 avril 1973 à Grenoble, est une skieuse alpine et pilote automobile française, dont la plus grande victoire est un titre de championne olympique de descente aux Jeux olympiques d'hiver de 2002 à Salt Lake City.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière en ski alpin[modifier | modifier le code]

Licenciée au club de Villard-de-Lans, Carole Montillet entre en équipe de France dès 1991 mais se révèle tardivement au niveau international.

Elle arrive aux Jeux olympiques d'hiver de 2002 dans un rôle de porte-drapeau[1] auquel elle fait honneur quatre jours plus tard en remportant la descente, devenant ainsi la première Française à s'imposer dans cette discipline[2].

Au cours de sa carrière, elle a remporté huit épreuves de coupe du monde (4 en descente et 4 en super G) et a terminé première du classement du super G en 2003.

Aux Jeux de Turin en 2006, elle est victime d'une grave chute à l'entrainement, occasionnant des contusions telles qu'elle ne parvient pas défendre son titre, se classant 28e de la descente. Alors qu'elle annonce qu'elle va mettre un terme à sa carrière en fin de saison, la fédération française lui rend hommage en la nommant de nouveau porte-drapeau pour la cérémonie de clôture[3].

Reconversion[modifier | modifier le code]

Associée à Mélanie Suchet, son amie et ancienne coéquipière en équipe de France, Carole Montillet participe à des compétitions automobiles (rallyes-raids). Elles débutent toutes les deux une seconde carrière à l'occasion du Rallye Aïcha des Gazelles au Maroc. En quad au début, où elles gagnent deux fois puis en voiture, où elles se classent également deux fois secondes (en 2006 et 2007). Ensuite, elles disputent les 24 Heures tout-terrain de Paris à Chevannes (12e). À l'automne 2006, elles se lancent dans la première édition de la Transafricaine. Elles remportent leur catégorie et se classent 6e au général. Puis participent à leur premier rallye Dakar en janvier 2007. Elles occupent la 40e place à quatre jours de l'arrivée mais une panne électronique les contraint à l'abandon. Le 1er novembre, elles repartent pour la seconde édition de la Transfricaine au volant de leur Nissan.

Carole Montillet est consultante pour France Télévisions lors des Jeux olympiques de Vancouver et lors des Jeux olympiques de Sotchi. Elle est également la marraine de la station de ski du Lioran, dans le Cantal[4].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques d'hiver[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Drapeau : Japon Nagano 1998 Drapeau : États-Unis Salt Lake City 2002 Drapeau : Italie Turin 2006
Descente 14e médaille d'or, Jeux olympiques Or 28e
Super G 14e 7e 5e
Slalom géant - 18e -

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Drapeau : Japon Morioka 199} Drapeau : Espagne Sierra Nevada 1996 Drapeau : Italie Sestrières 1997 Drapeau : États-Unis Vail 1999 Drapeau : Autriche Sankt Anton 2001 Drapeau : Suisse Saint-Moritz 2003 Drapeau : Italie Bormio 2005
Descente 8e 20e 7e 22e 10e 7e 21e
Super G - 11e 4e 15e 5e 14e Ab.
Slalom géant - - - - - 19e -
Coupe des nations - - - - - - médaille de bronze, Coupe du Monde Bronze

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • Meilleur classement au général : 5e en 2004
  • Vainqueur du classement du super G en 2003
  • 25 podiums dont 8 victoires (4 en descente, 4 en super G)

Détail des victoires[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Descente Super G Total
2001 Drapeau : Allemagne Garmisch 1
2003 Drapeau : Canada Lake Louise Drapeau : France Val-d'Isère
Drapeau : Italie Cortina d'Ampezzo
3
2004 Drapeau : Canada Lake Louise (x2)
Drapeau : Italie Cortina d'Ampezzo
Drapeau : Autriche Haus im Ennstal 4
Total 4 4 8

Arlberg-Kandahar[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Arlberg-Kandahar.
  • Meilleur résultat : 11e place de la descente 1994 à Sankt Anton

Championnats de France[modifier | modifier le code]

  • Championne de France de descente en 1996, 1997 et 1999 (2e en 2000 et 2002)
  • Championne de France de super G en 1992, 1997, 1998, 1999 et 2002 (2e en 1993).

Rallye Aïcha des Gazelles[modifier | modifier le code]

Catégories QUADS / RZR / MOTOS
Édition Année Quad/moto 1 Quad/moto 2
14e 2004 Drapeau : France Carole Montillet Drapeau : France Mélanie Suchet
15e 2005 Drapeau : France Carole Montillet Drapeau : France Mélanie Suchet

(2èmes: 2006 et 2007)

Catégories 4 × 4 / CAMIONS
Édition Année Pilotes Copilotes Véhicules
21e 2011 Drapeau : France Carole Montillet Drapeau : Sénégal Syndiely Wade Prototype Springbok
22e 2012 Drapeau : France Carole Montillet Drapeau : France Julie Verdaguer Prototype Buggy Jugand

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Carole Montillet porte-drapeau », sur sport.fr,‎ 23 janvier 2002
  2. « Carole Montillet championne olympique de ski », sur live2times.com,‎ 12 février 2002
  3. « Carole Montillet porte-drapeau pour la clôture », sur franceolympique.com,‎ 21 février 2006
  4. Gilles Lalloz, « Une marraine olympique pour Le Lioran », sur aurillac.maville.com,‎ 10 octobre 2009

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]