Vincent Defrasne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vincent Defrasne Biathlon pictogram.svg
Vincent Defrasne.JPG
Vincent Defrasne
Contexte général
Sport Biathlon
Période active de 1999 à 2010
Biographie
Nationalité sportive Française
Naissance 9 mars 1977 (37 ans)
Lieu de naissance Pontarlier
Taille 1,74 m
Poids de forme 63 kg
Club EMHM Pontarlier
Palmarès
Or Arg. Bro.
Jeux olympiques 1 0 2
Championnats du monde 2 1 3
Coupe du monde (globes) 1 0 0
Coupe du monde
(épreuves indiv.)
3 3 3
* Dernière mise à jour : 31 janvier 2014

Vincent Defrasne, né le 9 mars 1977 à Pontarlier (Doubs), est un biathlète français, champion olympique de poursuite aux jeux de Turin en 2006, il compte églement deux médailles de bronze olympiques à son palmarès, toutes deux obtenues en relais, en 2002 et 2006. Il est détenteur de cinq médailles mondiales, une individuelle lors de la poursuite des Championnats du monde de 2007, et quatre avec les relais dont deux titres mondiaux. Il est également vainqueur d'un « petit » globe de cristal en Coupe du monde.

En septembre 2010, il rejoint l'administration du CIO dans le cadre du programme de suivi de carrière du CIO.

Carrière[modifier | modifier le code]

Les débuts[modifier | modifier le code]

Après ses premiers pas sur des skis de fond dès l'âge de trois ans, il intègre le club de ski nordique de Pontarlier (CSRP) puis s'orientera vers le biathlon en sport-études. En 1998, il rentre dans l'armée, corps qui permet aux biathlètes, de pouvoir pratiquer leur sport tout en ayant un contrat professionnel en parallèle.

Il fait des débuts sur le circuit de la coupe du monde en 1999 et dispute ainsi ses premiers mondiaux. C'est en 2001 qu'il remporte son premier titre avec un titre de champion d'Europe de sprint et de poursuite. Mais surtout, il remporte un premier titre mondial avec le relais lors des mondiaux de Pokljuka en Slovénie.

La saison suivante voit ses premiers podiums en coupe du monde. Il ne réussit pas ses Jeux olympiques de Salt Lake City en individuel mais, avec le relais, il remporte toutefois une médaille de bronze.

Lors des années suivantes, il se classe deux fois quatrième lors de championnats du monde, tout d'abord en 2003 sur le 20 km puis en 2004 sur la poursuite.

C'est lors de la saison 2005-2006 qu'il remporte ses premières victoires en coupe du monde : le sprint en janvier 2006 à Oberhof, et la poursuite à San Sicario.

Le sacre olympique[modifier | modifier le code]

Vincent Defrasne enlève son titre olympique le 18 février 2006 dans l'épreuve du 12,5 km poursuite. Il part en cinquième position à 43 secondes de l'Allemand Sven Fischer à la suite des résultats enregistrés à l'occasion du Sprint 10 km quatre jours plus tôt. Defrasne signe un 15 sur 15 lors de ses trois premiers passages au tir, passant alors en tête devant Ole Einar Bjoerndalen et Sven Fischer. Lors de l'ultime passage au tir, Defrasne commet deux erreurs et Bjørndalen une, tandis que Fischer fera un sans-faute. Defrasne sort ainsi en tête du pas de tir avec Bjørndalen dans sa trace (à 6 secondes) et Fischer en embuscade à une trentaine de secondes. Bien vite, Bjørndalen revient sur Defrasne, qui se contente alors de suivre le Norvégien. Tandis que l'Allemand tente un retour impossible, la victoire se dispute au sprint entre le Français et le Norvégien. Defrasne évite de peu la chute lors du dernier virage, et Bjørndalen en profite pour prendre quelques mètres d'avance à trois cents mètres de la ligne d'arrivée. Mais Defrasne revient, et porte son attaque à cent mètres de la ligne, laissant sur place Bjørndalen, plus en mesure de répliquer.

Quelques jours plus tard, il participe au relais français qui remporte une nouvelle médaille de bronze, médaille obtenue de quelques centimètres par Raphaël Poirée.

Leader de l'équipe de France[modifier | modifier le code]

Son succès lors des Jeux olympiques puis la retraite de son compatriote Raphaël Poirée au terme de la saison 2006-2007 donnent progressivement à Defrasne un rôle moteur au sein de l'équipe de France. Les deux années qui suivent son sacre olympique sont néanmoins en demi-teinte. Il ne termine ainsi que quinzième du classement général de la coupe du monde lors des saisons 2006-2007 et 2007-2008, en recul par rapport à ses performances antérieures. Ces deux années sont toutefois l'occasion pour lui de quelques belles performances, comme sa médaille de bronze en poursuite aux mondiaux d'Antholz-Anterselva en 2007 et le gain d'un petit globe de cristal, récompensant sa première place au classement de l'individuel au terme de la saison 2007-2008. Il devient même en 2010, porte drapeau de l'équipe de France aux Jeux olympiques de Vancouver.

Vie personnelle ex extra-sportive[modifier | modifier le code]

En parallèle à ses activités auprès du CIO, Vincent devient, en septembre 2011, Directeur de la Fondation d'entreprise Somfy. Marié en 2004, il est le père de trois petits garçons, Ulysse (2007), Louison (2008) et Aristote (2012).

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Drapeau : États-Unis Salt Lake City 2002 Drapeau : Italie Turin 2006 Drapeau : Canada Vancouver 2010
Individuel 10e 34e 26e
Sprint 21e 4e 53e
Poursuite 18e médaille d'or, Jeux olympiques Or 22e
Mass start Épreuve inexistante à cette date 11e -
Relais médaille de bronze, Jeux olympiques Bronze médaille de bronze, Jeux olympiques Bronze 6e
Légende : Épreuve inexistante à cette date: pas d'épreuve
- : n'a pas participé à l'épreuve

Championnats du monde de biathlon[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Individuelle Sprint Poursuite Départ en ligne Relais
masculin mixte
Mondiaux 1999
Drapeau : Finlande Kontiolahti
- 57e 51e - 12e
Mondiaux 2000
Drapeau : Norvège Oslo - Drapeau : Finlande Lahti
54e 25e 32e - 10e
Mondiaux 2001
Drapeau : Slovénie Pokljuka
48e 10e 7e 12e médaille d'or, monde Or
Mondiaux 2002
Drapeau : Norvège Oslo
pas d'épreuve en raison des Jeux olympiques pas d'épreuve en raison des Jeux olympiques pas d'épreuve en raison des Jeux olympiques 20e pas d'épreuve en raison des Jeux olympiques
Mondiaux 2003
Drapeau : Russie Khanty-Mansiïsk
4e 17e - 18e 13e
Mondiaux 2004
Drapeau : Allemagne Oberhof
20e 6e 4e 6e médaille de bronze, monde Bronze
Mondiaux 2005
Drapeau : Autriche Hochfilzen
11e 10e 7e 16e 5e
Mondiaux 2006
Drapeau : Slovénie Pokljuka
pas d'épreuve en raison des Jeux olympiques pas d'épreuve en raison des Jeux olympiques pas d'épreuve en raison des Jeux olympiques pas d'épreuve en raison des Jeux olympiques pas d'épreuve en raison des Jeux olympiques médaille de bronze, monde Bronze
Mondiaux 2007
Drapeau : Italie Anterselva
- 16e médaille de bronze, monde Bronze 11e 10e médaille d'argent, monde Argent
Mondiaux 2008
Drapeau : Suède Östersund
12e 54e 22e 7e 5e
Mondiaux 2009
Drapeau : Corée du Sud Pyeongchang
21e 41e 40e 4e médaille d'or, monde Or

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • Meilleur classement général final : 6e en 2006.
  • 1 « petit » globe de cristal
    • Vainqueur du classement de l'individuelle en 2008.
  • Classement général final par saison : 70e en 2000, 23e en 2001, 12e en 2002, 14e en 2003, 17e en 2004, 7e en 2005, 6e en 2006, 15e en 2007, 15e en 2008, 35e en 2009, 35e en 2010.
  • selon l'Union internationale de biathlon, qui inclut les Jeux olympiques et les Championnats du monde :

9 podiums individuels : 3 victoires, 3 deuxièmes places et 3 troisièmes places (au sens strict, 7 podiums, 2+3+2).

  • 2 victoires en relais.

Dernière mise à jour le 27 mars 2010

Distinctions[modifier | modifier le code]

Il est chevalier de l'Ordre national du Mérite (décret du 12 avril 2002) et chevalier dans l'Ordre national de la Légion d'honneur (décret du 21 avril 2006).

Il a été porte-drapeau de la sélection française aux Jeux olympiques d'hiver de Vancouver en 2010.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]