Renate Götschl

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Renate Götschl Alpine skiing pictogram.svg
Renate Götschl Austrian Championships 2008.jpg
Renate Götschl (mars 2008)
Contexte général
Sport Ski alpin
Période active De 1992 à 2009
Biographie
Nationalité sportive Drapeau : Autriche Autrichienne
Naissance 6 août 1975 (39 ans)
Lieu de naissance Judenburg
Palmarès
Or Arg. Bro.
Jeux olympiques d'hiver 0 1 1
Championnats du monde 3 4 2
Coupe du monde (globes) 11 12 5
Coupe du monde (épreuves) 46 37 27

Renate Götschl, née le 6 août 1975 à Judenburg, est une skieuse alpine autrichienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Surnommée Speed Queen sur le circuit, Renate Götschl a connu une carrière fulgurante depuis son arrivée dans l'équipe autrichienne de ski en 1991. En 1993, elle remporte le slalom de Hafjell, la deuxième course de coupe du monde à laquelle elle participe, qui restera pourtant son seul succès en slalom de sa carrière[1].

Malgré ces débuts précoces, Renate Götschl traverse une longue période d'échecs entre décembre 1993 et mars 1995, durant laquelle elle tombe ou sort de piste 22 fois en 41 courses[1]. Elle conquiert par la suite de nombreux succès et une grande régularité au plus haut niveau en Coupe du monde, essentiellement dans les épreuves de descente et de Super G. En 2000, elle décroche le classement général de la Coupe du monde.

Elle obtient des résultats un peu moins brilliants dans les championnats du monde et surtout aux Jeux olympiques. En championnat du monde la sportive autrichienne des années 1997 et 2005, totalise 3 médailles d'or (1997 combiné, 1999 descente, 2007 par équipe), 4 d'argent et 2 de bronze. Aux Jeux olympiques de Salt Lake City (2002), elle a pris le 2e rang du combiné et le 3e en descente.

Le 19 août 2009, elle annonce qu'elle est enceinte et va prendre sa retraite sportive après 14 saisons sur les pistes. La naissance de son bébé est prévue pour le printemps. « Je vais me consacrer entièrement à ma vie privée à l'avenir », a indiqué la skieuse, âgée de 34 ans[1].

Renate Götschl possède, avec 46 victoires, le quatrième meilleur palmarès féminin en coupe du monde[1], derrière Annemarie Moser-Pröll (62 victoires), Vreni Schneider (55 victoires) et Lindsey Vonn (Fev. 2012: 50 victoires).

Style[modifier | modifier le code]

Sa technique est considérée comme peu académique, avec beaucoup de mouvements parasites au niveau du buste[1].

Elle a toutefois une grande capacité à prendre de la vitesse en utilisant au mieux les trajectoires et la puissance de ses skis[1].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Drapeau : Japon Nagano 1998 Drapeau : États-Unis Salt Lake City 2002 Drapeau : Italie Turin 2006
Descente DNF1 médaille de bronze, Jeux olympiques Bronze 4e
Super G 5e 8e 26e
Slalom - DNF2 -
Combiné - médaille d'argent, Jeux olympiques Argent -

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • Vainqueur du classement général en 2000
    • Vainqueur de la coupe du monde de descente en 1997, 1999, 2004, 2005 et 2007
    • Vainqueur de la coupe du monde de super-G en 2000, 2004 et 2007
    • Vainqueur de la coupe du monde de combiné en 2000 et 2002
    • 46 victoires : 24 descentes, 17 super-G, 1 slalom et 4 combinés
    • 109 podiums

Différents classements en Coupe du monde[modifier | modifier le code]

Année/Classement Général Descente Super G Géant Slalom Combiné
Class. Points Class. Points Class. Points Class. Points Class. Points Class. Points
1993 57e 100 - - - - - - 18e 100 - -
1994 15e 378 18e 106 46e 15 28e 59 24e 98 3e 100
1995 14e 509 10e 236 4e 245 - - 31e 28 - -
1996 10e 594 7e 308 5e 267 51e 6 47e 13 - -
1997 8e 647 1re 483 12e 146 39e 18 - - - -
1998 7e 787 2e 392 2e 305 - - - - 14e 36
1999 3e 1035 1re 610 5e 308 28e 47 37e 25 9e 45
2000 1re 1631 2e 524 1re 554 10e 266 14e 187 1re 100
2001 2e 1189 2e 455 2e 466 14e 136 24e 72 3e 60
2002 2e 931 5e 408 4e 210 36e 37 25e 76 1re 200
2003 7e 830 2e 368 2e 458 51e 4 - - - -
2004 2e 1344 1re 680 1re 467 13e 190 47e 7 - -
2005 3e 1164 1re 567 2e 416 16e 145 - - 7e 36
2006 19e 448 3e 315 19e 113 38e 30 - - - -
2007 4e 1300 1re 705 1re 540 26e 55 - - - -
2008 9e 731 2e 448 4e 283 - - - - - -
2009 23e 316 9e 180 13e 136 - - - - - -

Détail des victoires[modifier | modifier le code]

Édition / Épreuve Descente Super G Slalom Combiné Total
1993 Drapeau : Norvège Hafjell 1
1994 Drapeau : Autriche Sankt Anton 1
1995 Drapeau : Autriche Flachau 1
1997 Drapeau : États-Unis Vail 1
1998 Drapeau : Autriche Altenmarkt-Zauchensee 1
1999 Drapeau : Canada Lake Louise (x2)
Drapeau : Suède Aare
Drapeau : Suisse Saint-Moritz
Drapeau : Italie Cortina d'Ampezzo 5
2000 Drapeau : Suède Aare
Drapeau : Autriche Innsbruck
Drapeau : Autriche Altenmarkt-Zauchensee
Drapeau : Autriche Innsbruck
Drapeau : Italie Bormio
Drapeau : Italie Santa Caterina 6
2001 Drapeau : Suisse Saint-Moritz
Drapeau : Autriche Haus im Ennstal
Drapeau : Canada Lake Louise 3
2002 Drapeau : Italie Cortina d'Ampezzo
Drapeau : Suède Aare
Drapeau : Autriche Saalbach-Hinterglemm
Drapeau : Suède Aare
4
2003 Drapeau : Italie Cortina d'Ampezzo
Drapeau : Norvège Lillehammer
Drapeau : Italie Cortina d'Ampezzo
Drapeau : Autriche Innsbruck
4
2004 Drapeau : Suisse Saint-Moritz
Drapeau : Suisse Veysonnaz
Drapeau : Italie Sestrières
Drapeau : Canada Lake Louise
Drapeau : Italie Cortina d'Ampezzo
Drapeau : Suède Aare
6
2005 Drapeau : Italie Cortina d'Ampezzo
Drapeau : Suisse Lenzerheide
Drapeau : Italie Cortina d'Ampezzo (x2) 4
2006 Drapeau : Italie Cortina d'Ampezzo 1
2007 Drapeau : Autriche Altenmarkt-Zauchensee
Drapeau : Italie Cortina d'Ampezzo
Drapeau : Italie San Sicario
Drapeau : Suisse Lenzerheide
Drapeau : Canada Lake Louise
Drapeau : Autriche Reiteralm
Drapeau : Italie San Sicario
Drapeau : Italie Tarvisio
8
Total 24 17 1 4 46

Arlberg-Kandahar[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f « Götschl vers d'autres émotions », in L'Équipe, jeudi 20 août 2009, p. 7

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :