Guy Périllat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Guy Périllat Alpine skiing pictogram.svg
Perillat, Killy, Datwyler.jpg
Périllat (à gauche) sur le podium de la descente des JO 1968 avec Killy et Dätwyler.
Contexte général
Sport Ski alpin
Biographie
Nationalité sportive Drapeau : France Française
Naissance 24 février 1940 (74 ans)
Lieu de naissance La Clusaz
Palmarès
Or Arg. Bro.
Jeux olympiques d'hiver 0 1 1
Championnats du monde 2 3 1
Coupe du monde (globes) 0 2 1
Coupe du monde (épreuves) 2 1 4

Guy Périllat, né le 24 février 1940 à La Clusaz, est un skieur alpin français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fit partie de la grande génération des skieurs français des années 1960.

À seulement 20 ans, Périllat remporte aux Jeux olympiques 1960 une médaille de bronze en descente ainsi que le titre de champion du monde du combiné de la FIS.

Le skieur de La Clusaz confirme en 1961 en raflant toutes les grandes classiques en descente (Wengen, Kitzbühel, Megève, Chamonix et Saint-Moritz) et le combiné de l'Arlberg-Kandahar.

Aux championnats du monde de 1962 à Chamonix, il se classe 2e en slalom derrière Charles Bozon.

En pleine razzia française (7 titres sur 8 et 16 médailles sur 24) à Portillo en 1966, Périllat remporte le titre de champion du monde en géant et une médaille d'argent en slalom.

Cependant, il ne gagnera pas de titre olympique au cours de sa carrière. Il se classe 2e en descente à Grenoble en 1968, devancé de seulement 8 centièmes par Jean-Claude Killy.

Vainqueur du K de diamant en 1967 et Kandahar en 1968, il met un terme à sa carrière en 1969.

Jeux olympiques d'hiver[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Jeux olympiques d'hiver.
Épreuve / Édition Drapeau : États-Unis Squaw Valley 1960 Drapeau : Autriche Innsbruck 1964 Drapeau : France Grenoble 1968
Descente médaille de bronze, Jeux olympiques Bronze 6e médaille d'argent, Jeux olympiques Argent
Slalom 6e - -
Slalom géant 6e - 4e

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Championnats du monde de ski alpin.
Épreuve / Édition Drapeau : États-Unis Squaw Valley 1960 Drapeau : France Chamonix 1962 Drapeau : Autriche Innsbruck 1964 Drapeau : Chili Portillo 1966 Drapeau : France Grenoble 1968
Descente médaille de bronze, monde Bronze 6e - - médaille d'argent, monde Argent
Slalom - médaille d'argent, monde Argent - médaille d'argent, monde Argent -
Slalom géant - - - médaille d'or, monde Or 4e
Combiné médaille d'or, monde Or - 4e - -

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Coupe du monde de ski alpin.

Guy Périllat obtient son meilleur classement général en 1967, avec la 3e place. Il est monté à sept reprises sur le podium, dont deux victoires en slalom, à Megève et Madonna di Campiglio en 1967.

Différents classements en Coupe du monde[modifier | modifier le code]

Saison / Épreuve Général Descente Slalom Slalom géant
Class. Points Class. Points Class. Points Class. Points
1967 3e 108 2e 37 2e 58 12e 13
1968 5e 83 4e 37 25e 5 6e 41
1969 30e 12 13e 8 25e 3 32e 1

Détail des victoires[modifier | modifier le code]

Saison / Épreuve Slalom Total
1967 Drapeau : France Megève
Drapeau : Italie Madonna di Campiglio
2
Total 2 2

Arlberg-Kandahar[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Arlberg-Kandahar.

Autres[modifier | modifier le code]

  • Champion de France de descente en 1967
  • Champion de France de géant en 1962 et 1966
  • Champion de France de slalom en 1962, 1966 et 1967
  • Champion de France de combiné en 1966 et 1967
  • En 1961, il fut victorieux dans les cinq descentes classiques de la saison
  • Vainqueur du slalom en 1963, 1965 et 1966 et du combiné en 1963 à Wengen
  • Vainqueur du combiné en 1969 à Kitzbühel
  • Vainqueur du slalom en 1960, 1963 et 1967 et du combiné en 1960 à Megève
  • Champion des Champions français de L'Équipe en 1961

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]