Michel Macquet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Michel Macquet Portail athlétisme
Informations
Disciplines Lancer du javelot
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance 3 avril 1932
Lieu Amiens
Décès 27 octobre 2002 (à 70 ans)
Lieu Le Crotoy
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Macquet.

Michel Macquet (né le 3 avril 1932 à Amiens et décédé le 27 octobre 2002 au Crotoy) est un athlète français spécialiste du lancer du javelot. Le 15 mai 2004 est inauguré un premier stade d’athlétisme dans la commune de Marignane où Michel Macquet assura le poste de directeur des sports pendant dix ans. L'espace sportif situé au Crotoy qui porte son nom est inauguré le 5 juin 2004 en présence d'Alain Mimoun, quadruple médaillé olympique (en 1948, 1952 et 56 sur marathon, 10 000 m et 5 000 m), Grand officier de la Légion d'honneur, ainsi que de nombreux champions, championnes et amis

Biographie[modifier | modifier le code]

Membre de la brigade des sapeurs pompiers de Paris au début des années 1950, il est découvert en 1949 lors d’un match de handball par Pierre Sprecher, champion du monde universitaire de pentathlon 1947 à Paris. Entraîné par Jacques Dudal au Racing club de France, il participe à trois olympiades consécutives en 1956, 1960 et 1964, et devient le porte-drapeau de la délégation olympique française en 1964. Il est surnommé Bras de fer.

Avec Pierre Alard (disque), Pierre Colnard (poids) et Guy Husson (marteau), Michel Macquet forme le Quatuor des mousquetaires du lancer français dans les années 1960.

Le Général de Gaulle lui remet la médaille d’Officier de l’Ordre national du Mérite.

Son fils, également prénommé Michel, né en 1953, est également un ancien international français au javelot.

Son petits fils également prénommé Michel, né en 1976, est également un athlète de haut niveau en parapente acrobatique et parapente de cross country. Il participe à de nombreuses compétitions internationales, entre autres aux championnats du monde 2012.

Sa petite fille prénommée Elisabeth née en 1979 est également une athlète de niveau national en snowboard, spécialisée dans les derbys de haute montagne.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Athlétisme[modifier | modifier le code]

  • 59 sélections en équipe de France A de 1953 à 1964 (dont 30 victoires)
  • Capitaine de l'équipe de France d'athlétisme de 1957 à 1964
  • Meilleure performance mondiale du javelot en 1961 (et 4e lanceur mondial la même année)
  • Recordman de France du javelot en 1961, avec 83,36 m (officieusement, il lança même à 85,50 m la même année sur le vieux stade olympique d'Athènes - son engin percutant un gradin du stade antique -, alors que le record du monde était encore à 86,04 m)
  • Recordman de France à 14 reprises, amélioré de 1954 à 1961 (dont 5 fois en 1955), passant de 64,60 m à 83,36 m (ce dernier durant 18 ans, jusqu’en 1979)
  • Médaille d’or aux Jeux méditerranéens en 1955
  • médaille d'or Champion de France à 11 reprises, dont 10 en catégorie senior : 1953, 1954, 1956, 1957, 1958, 1959, 1960, 1961, 1963 et 1964
  • 4e des championnats d'Europe de 1958
  • Finaliste olympique en 1956 (7e)

Handball[modifier | modifier le code]

  • 20 sélections en équipe de France A, grâce à son club du Asnières Sport, jusqu'en 1950

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]