Janica Kostelić

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Janica Kostelić Alpine skiing pictogram.svg
JanicaKostelic.jpg
Contexte général
Sport Ski alpin
Période active de 1998 à 2006
Biographie
Nationalité sportive Drapeau de la Croatie Croatie
Naissance 5 janvier 1982 (32 ans)
Lieu de naissance Zagreb, Croatie
Palmarès
Or Arg. Bro.
Jeux olympiques 4 2 0
Championnats du monde 5 0 0
* Dernière mise à jour : 31 janvier 2014

Janica Kostelić, née le 5 janvier 1982 à Zagreb, est une skieuse alpine croate. Multiple championne olympique et du monde, vainqueur de plusieurs globes de cristal, elle est l'une des meilleures skieuses de tous les temps.

Elle est la sœur d'Ivica Kostelić, skieur quadruple médaillé d'argent aux Jeux olympiques d'hiver.

Carrière[modifier | modifier le code]

Elle dispute sa première épreuve de Coupe du monde en 1998 dans un super G organisé à Cortina d'Ampezzo en Italie. En 1999, âgée de 17 ans, elle remporte sa première victoire en Coupe du monde lors d'un combiné à Sankt Anton. En 2001 à 19 ans, elle remporte sa première Coupe du monde tout en remportant le classement du slalom et du combiné. En 2002, malgré une saison gâchée par une blessure au genou, elle revient pour les Jeux olympiques et devient la première femme à enlever trois médailles d'or au cours des mêmes olympiades[1],[2], tout en étant la première représentante de la Croatie à figurer dans un palmarès olympique.

En 2003, elle devient double championne du monde du combiné et du super G, et remporte de nouveau la Coupe du monde. Après avoir fait une impasse sur la saison 2004 à cause de blessures récurrentes, elle revient encore plus forte en 2005 où lors des championnats du monde, elle remporte trois médailles d'or en slalom, descente et combiné mais s'incline dans la course à la coupe du monde derrière la Suédoise Anja Pärson (seule rivale à la hauteur de la croate).

2006 est une année olympique et la motivation de Janica est toujours aussi élevée, mais des problèmes de santé l'empêcheront de s'exprimer librement et ne raménera que deux médailles dont une d'or en combiné (elle conserve son titre dans cette discipline) et une d'argent en super G alors que son ambition était de gagner toutes les épreuves, à titre de consolation elle est la première skieuse au monde à avoir remporté quatre médailles d'or olympiques dans sa carrière. En parallèle elle remporte pour la troisième fois la coupe du monde au général avec un total de points de 1970 points, deuxième record de l'histoire derrière celui établi par l'Américaine Lindsey Vonn en 2012, remportant neuf victoires au total en s'étant imposée une fois dans l'année dans chaque épreuve (descente, slalom, slalom géant, super géant et combiné), exploit que seule Petra Kronberger avait réalisé auparavant. Enfin, elle s'impose pour la quatrième fois dans la coupe du monde de combiné et égale ainsi le record de la Suissesse Brigitte Ortli. En août 2006, elle annonce qu'elle ne prendra pas part aux premières épreuves de la coupe du monde dans le but de se reposer, de se soigner et de revenir avec moins de soucis de santé mais ses ambitions restent intactes. En effet, âgée de seulement 24 ans, Janica a encore la possibilité de battre de nouveaux records. Cependant, le 19 avril 2007, elle annonce sa retraite en raison de ses nombreuses blessures.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Drapeau : Japon Nagano 1998 Drapeau : États-Unis Salt Lake City 2002 Drapeau : Italie Turin 2006
Slalom Abandon médaille d'or, Jeux olympiques Or 4e
Slalom géant 24e médaille d'or, Jeux olympiques Or Abandon
Super G 26e médaille d'argent, Jeux olympiques Argent médaille d'argent, Jeux olympiques Argent
Descente 25e - Abandon
Combiné 8e médaille d'or, Jeux olympiques Or médaille d'or, Jeux olympiques Or

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Drapeau : États-Unis Vail 1999 Drapeau : Autriche Saint-Anton 2001 Drapeau : Suisse Saint-Moritz 2003 Drapeau : Italie Bormio 2005
Slalom 23e 5e médaille d'or, monde Or médaille d'or, monde Or
Slalom géant Abandon Abandon 13e Abandon
Super G 22e 13e 19e -
Descente 29e - - médaille d'or, monde Or
Combiné 7e - médaille d'or, monde Or médaille d'or, monde Or

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • Vainqueur du classement général en 2001 et 2003 et 2006.
  • Vainqueur du classement de Slalom en 2001, 2003 et 2006.
  • Vainqueur du classement de Combiné en 2001, 2003, 2005 et 2006.
  • 30 succès en course (20 en Slalom, 6 en Combiné, 2 en Slalom géant, 1 en Super géant, 1 en Descente).
  • 55 podiums sur les 194 départs qu'elle a pris durant sa carrière.

Détail des victoires[modifier | modifier le code]

Saison / Épreuve Descente Super G Géant Slalom Combiné Total
1999 Drapeau : Autriche Sankt Anton 1
2000 Drapeau : France Serre Chevalier
Drapeau : Italie Sestrières
2
2001 Drapeau : États-Unis Park City
Drapeau : États-Unis Aspen
Drapeau : Italie Sestrières (x2)
Drapeau : Autriche Semmering
Drapeau : Autriche Flachau
Drapeau : Allemagne Ofterschwang
Drapeau : Allemagne Garmisch-Partenkirchen
Drapeau : Autriche Flachau 9
2002 Drapeau : Autriche Altenmark-Zauchensee 1
2003 Drapeau : États-Unis Park City
Drapeau : Suisse Lenzerheide
Drapeau : Autriche Semmering
Drapeau : Italie Bormio
Drapeau : Suède Aare
Drapeau : Suisse Lenzerheide 6
2005 Drapeau : États-Unis Aspen Drapeau : Italie San Sicario 2
2006 Drapeau : Autriche Bad Kleinkirchheim Drapeau : Autriche Bad Kleinkirchheim Drapeau : République tchèque Spindleruv Mlyn
Drapeau : Suède Aare
Drapeau : Allemagne Ofterschwang
Drapeau : Finlande Levi
Drapeau : Suède Aare
Drapeau : Suisse Saint-Moritz
Drapeau : Norvège Hafjell/Kvitfjell
9
Total 1 1 2 20 6 30

Références[modifier | modifier le code]

  1. Seuls deux hommes ont remporté trois médailles d'or lors de la même édition des Jeux : Toni Sailer lors des Jeux de 1956 à Cortina d'Ampezzo et Jean-Claude Killy, lors des Jeux de 1968 à Grenoble.
  2. (en) « Kostelic claims record third gold », sur bbc.co.uk,‎ 2 février 2022

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. (en) (hr) site officiel