Christine Caron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kiki et Caron.
Christine Caron Swimming pictogram white.png
Christine Caron 1966b.jpg
Christine Caron en 1966.
Informations
Nages Dos
Période active Années 1960
Nationalité Drapeau : France Française
Naissance 10 juillet 1948
Club Racing Club de France

Christine Caron (dite Kiki Caron) est une nageuse française, née le 10 juillet 1948 à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Licenciée au Racing Club de France, spécialiste du dos sur courtes distances, elle fut 29 fois championne de France. Elle fut la porte-drapeau de la délégation française aux Jeux olympiques de 1968, première femme à avoir un tel honneur[1]. Ses compétitions mondiales furent les Jeux olympiques de 1964 (médaille d'argent) et de 1968, les Championnats du monde n'étant instaurés qu'à partir de 1973.

Elle apparaît, dans le film La Piscine de Jacques Deray, en 1968.

À l'arrêt de sa carrière sportive, elle fut tour à tour de manière éphémère, chanteuse puis actrice de cinéma (Le Lys de mer de Jacqueline Audry et Violentata sulla sabbia (it) de Renzo Cerrato[2]), et même pilote automobile dans quelques courses. Elle donne actuellement son nom à une gamme complète de piscines domestiques (auparavant, elle commercialisait des cabines de sauna).

Elle a sorti en décembre 2006 son autobiographie, aux éditions Jacob-Duvernet, intitulée Kiki — par Christine Caron, dont la préface est écrite par Johnny Hallyday.

Elle a été faite chevalier de la Légion d'honneur en 2005.

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Détentrice du record du monde du 100 m dos en 1964, en min 8 s 6
  • Détentrice du record d'Europe du 100 m dos et du 200 m dos (min 27 s 9) à 13 reprises
  • Vice-championne olympique du 100 m dos en 1964
  • Championne d'Europe du 100 m dos en 1966
  • Championne de France d'hiver du 50 m dos en 1964 et 1965
  • Championne de France du 100 m dos en 1963, 1964, 1964, 1966, 1967, 1968 et 1971
  • Championne de France d'hiver du 100 m dos en 1966
  • Championne de France du 200 m dos en 1962, 1963, 1965, 1966 et 1967
  • Championne de France d'hiver du 200 m dos en 1963, 1964 et 1965
  • Championne de France d'hiver du 200 m quatre nages en 1964
  • Championne de France d'hiver du 400 m quatre nages en 1966
  • Championne de France du relais 4 × 100 m nage libre en 1966 (avec le Racing)
  • Championne de France du relais 4 × 100 m 4 nages en 1962, 1963, 1964, 1965, 1967 et 1968 (avec le Racing)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Emmanuel Bousquet, « Laura Flessel pique le drapeau », in Métro, mardi 15 mai 2012, page 21.
  2. notice « Kiki Caron » (nm0139127) du site IMDb

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]