Marielle Goitschel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Goitschel.
Marielle Goitschel Alpine skiing pictogram.svg
Marielle Goitschel.JPG
Marielle Goitschel
Contexte général
Sport Ski alpin
Biographie
Nationalité sportive Flag of France.svg France
Naissance 28 septembre 1945 (68 ans)
Lieu de naissance Sainte-Maxime
Palmarès
Or Arg. Bro.
Jeux olympiques 2 1 0
Championnats du monde 7 4 0
Coupe du monde (globes) 3 1 0
Coupe du monde (épreuves) 7 6 3
Championnats de France 5

Marielle Goitschel, née le 28 septembre 1945 à Sainte-Maxime, est une skieuse alpine française, originaire de Val-d'Isère. Elle s'est constitué en six ans (de 1962 à 1968) le plus beau palmarès de l'histoire du ski alpin féminin français avec notamment deux médailles d'or olympiques et sept titres de championne du monde.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle voit le jour de l’union de Marie-Hélène Demange (native d’Épinal dans les Vosges) et de Robert Goitschel,qui fut footballeur avant l'avènement du professionnalisme, qui joua à l'OM et qui exerça dans la cité des Images rue Rualménil, le métier de coiffeur-parfumeur. De ce mariage naissent deux garçons (Claude, 1928 et Jacques, 1930) et trois filles (Christine, 1944 - Marielle, 1945 et Patricia, 1947).

Elle entre en équipe de France à seulement 14 ans.

Deux ans plus tard, lors des championnats du monde de 1962 à Chamonix, elle devient championne du monde du combiné (à 16 ans et demi, record de précocité) et gagne une médaille d'argent en slalom.

Son duo constitué avec sa grande sœur Christine marque le ski alpin français et les Jeux olympiques de 1964 à Innsbruck avec un doublé Christine-Marielle Goitschel en slalom, puis un nouveau doublé Marielle-Christine Goitschel en géant.

À Portillo lors des championnats du monde de 1966, Marielle Goitschel survole la compétition et remporte 3 titres (descente, géant et combiné) et une médaille d'argent en slalom. Le titre en descente lui est remis trois décennies plus tard, à la suite de la découverte du sexe véritable d'Erika Schinegger, devenue Erik Schinegger puisqu'étant en réalité un homme. Sous le prénom d'Erika à Portillo en 1966, il avait devancé Marielle Goitschel à l'arrivée de la descente...

Marielle Goitschel (1968)

Aux Jeux olympiques de 1968 à Grenoble, elle ne gagne "que" le titre olympique en slalom.

Elle décide, après ces Jeux olympiques, à seulement 23 ans, d'arrêter sa carrière, couronnée de 2 titres olympiques et de 5 titres de championne du monde.

Championne du monde du combiné en 1962, 1964 et 1966 et vainqueur du Kandahar en 1964, 1965 et 1967, Marielle Goitschel fut la grande skieuse des années 60, mais, étonnement, elle ne remporta ni la coupe du monde de ski (créée en 1967) ni le K de diamant.

En 2006, elle participe au jeu de télé réalité, inspiré du jeu anglais I'm a Celebrity... Get Me Out of Here!, Je suis une célébrité, sortez-moi de là ! aux côtés de Richard Virenque, Loana, Indra, Filip Nikolic, Agnès Soral ou encore Sonia Dubois.

Installée en Corse, elle a été élue le 7 juin 2009 lors d'une élection municipale partielle sur la liste de la majorité municipale de Grosseto-Prugna.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques d'hiver[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Drapeau : Autriche Innsbruck 1964 Drapeau : France Grenoble 1968
Descente - 8e
Slalom géant médaille d'or, Jeux olympiques Or 7e
Slalom médaille d'argent, Jeux olympiques Argent médaille d'or, Jeux olympiques Or

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Drapeau : France Chamonix 1962 Drapeau : Autriche Innsbruck 1964 Drapeau : Chili Portillo 1966 Drapeau : France Grenoble 1968
Descente - - médaille d'or, Coupe du Monde Or 8e
Slalom géant 4e médaille d'or, Coupe du Monde Or médaille d'or, Coupe du Monde Or 7e
Slalom médaille d'argent, Coupe du Monde Argent médaille d'argent, Coupe du Monde Argent médaille d'argent, Coupe du Monde Argent médaille d'or, Coupe du Monde Or
Combiné médaille d'or, Coupe du Monde Or médaille d'or, Coupe du Monde Or médaille d'or, Coupe du Monde Or médaille d'argent, Coupe du Monde Argent

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • Meilleur résultat au classement général : 2e en 1967
    • Vainqueur de la coupe du monde de descente en 1967
    • Vainqueur de la coupe du monde de slalom en 1967 et 1968
    • 7 victoires : 2 descentes et 5 slaloms
    • 16 podiums

Saison par saison[modifier | modifier le code]

Arlberg-Kandahar[modifier | modifier le code]

Championnats de France[modifier | modifier le code]

  • Championne de France de slalom spécial en 1965, 1966 et 1967
  • Championne de France de slalom géant en 1965 et 1966

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Champion des Champions français de L'Équipe en 1964
  • Elle est la seule sportive avec Florence Arthaud à avoir obtenu à deux reprises le Prix Monique Berlioux de l'Académie des sports[1] (en 1962 et 1968), récompensant la meilleure performance féminine sportive de l'année écoulée.
  • Elle est le seul sportif -avec Jean-Pierre Rives- double lauréat du Prix Henri Deutsch de la Meurthe de l'Académie des sports, en 1964 (avec sa sœur), et 1966, récompensant un fait sportif pouvant entraîner un progrès matériel, scientifique ou moral pour l’humanité.

Décorations[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Biographie détaillée de Marielle Goitschel dans "Lorraine, étoiles du sport" de Bertrand Munier, Éditions Serpenoise 2008 (ISBN 978-2-87692-745-2)
  • "Mémoire en Images, Épinal" de Bertrand Munier, dont Marielle Goitschel a écrit la Préface. Éditions Alan Sutton

Références[modifier | modifier le code]

  1. [1] Prix féminin de l'Académie des Sports
  2. Décret du 11 juillet 2008 publié au JO du 13.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]