Jean-Claude Nallet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nallet.
Jean-Claude Nallet Portail athlétisme
Informations
Disciplines 400 m, 400 m haies
Période d'activité 1965-1979
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance 15 mars 1947 (67 ans)
Lieu Champdor
Taille 1,87 m
Club USC Ambérieu-en-Bugey
AC Paris
Racing CF
Records
Ancien détenteur du record de France du 400 m et du 400 m haies
Distinctions
Champion des champions français de L'Équipe en 1970
Palmarès
Championnats d'Europe 2 2 1

Jean-Claude Nallet (né le 15 mars 1947 à Champdor) est un athlète français, spécialiste du 400 mètres et du 400 mètres haies, vainqueur notamment de deux titres de champion d'Europe. Licencié à l'USC Ambérieu-en-Bugey de 1962 à 1967, puis à l'AC Paris de 1968 à 1974, il évolue au sein du Racing club de France de 1975 à 1979. Gloire du sport promotion 2010.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est révélé lors des championnats de France ASSU (scolaires) cadets au stade Charléty le lundi de Pentecôte 18 mai 1964 où il surclasse tous ses concurrents en finale du 250 mètres (28 s 2). Il fait ses débuts sur la scène internationale en 1966, à l'âge de dix-neuf ans, à l'occasion des Championnats d'Europe de Budapest où il décroche la médaille de bronze du 200 m (21 s 0), derrière son compatriote Roger Bambuck et le Polonais Marian Dudziak[1]. Vainqueur dès l'année suivante de son premier titre national senior, le 400 m en salle, il brille lors de la Coupe d'Europe des nations de Kiev en remportant les épreuves du 200 m et du 400 m[2]. Le 28 juillet 1968, lors des championnats de France de Colombes, Jean-Claude Nallet décroche son premier titre national en plein air, dans l'épreuve du 400 m. Il établit à cette occasion un nouveau record de France en 45 s 7, améliorant de 2/10 l'ancien record détenu depuis 1960 par Abdoulaye Seye[3]. Sélectionné pour les Jeux olympiques de Mexico, il s'incline en demi-finale du 400 m, et au premier tour du relais 4 × 400 m.

Il conserve son titre national du 400 m lors des Championnats de France d'athlétisme 1969. Aux Championnats d'Europe d'Athènes, fin août 1969, Jean-Claude Nallet se classe deuxième de la finale du 400 m en 45 s 8, échouant à un dixième de seconde du Polonais Jan Werner. Aligné par ailleurs dans l'épreuve du relais 4 × 400 m, il remporte, en tant que dernier relayeur, le titre continental aux côtés de Gilles Bertould, Christian Nicolau et Jacques Carette. L'équipe de France, qui établit un nouveau record de la compétition en 3 min 02 s 3, devance sur le podium l'URSS et la RFA[4].

Le 8 juillet 1970, à Colombes, Jean-Claude Nallet bat sur 400 mètres haies l'Américain Ralph Mann, et porte le record de France de la discipline à 48 s 6, soit 7/10 de mieux que les 50 s 3 de Robert Poirier établis en 1966. Le lendemain, toujours à Colombes, il améliore son propre record de France du 400 m en réalisant 45 s 4. Il confirme son rang en terminant premier du 400 m haies, et deuxième du 400 m lors de la Coupe d'Europe des nations de Stockholm. Il décroche son troisième titre national d'affilée sur 400 m lors des Championnats de France 1970 et signe un nouveau record de France en 45 s 01. Il est désigné en fin d'année champion des champions français par le journal L'Équipe.

Vainqueur de son quatrième titre consécutif sur 400 m aux Championnats de France de 1971, il s'illustre sur le continent en remportant la médaille d'or du 400 m haies des Championnats d'Europe d'Helsinki en 49 s 2 (nouveau record de la compétition), devançant au final l'Est-allemand Christian Rudolph et le Soviétique Dimitri Stukalov[5]. Mais, blessé au cours de la saison 1971, il doit déclarer forfait pour les Jeux olympiques de 1972.

En 1974, Jean-Claude Nallet devient champion de France du 400 m haies, à Nice. Aux Championnats d'Europe de Rome, il bat son propre record de France en finale en 48 s 94, terminant deuxième de la course derrière le Britannique Alan Pascoe. Il décroche sa cinquième médaille continentale, la quatrième dans une discipline individuelle[6]. L'année suivante, à Saint-Étienne, le Français conserve son titre national du 400 m haies (49 s 92), et remporte par ailleurs la médaille d'or des Jeux méditerranéens, à Alger[7].

Jean-Claude Nallet remporte son septième titre national individuel, sur 400 m haies, à l'occasion des Championnats de France d'athlétisme 1978. Il se classe sixième des Championnats d'Europe 1978, à Prague.

Divers[modifier | modifier le code]

Son épouse fut sélectionnée en équipe de France de gymnastique et a participé aux JO de Montréal 1976, au championnat d'Europe à Skien en Norvège en 1975 et au championnat du monde en Bulgarie en 1974.

Il est élu Président du Stade Sottevilais 76.

Il fait partie de la promotion 2010 des Gloires du sport français.

Palmarès[modifier | modifier le code]

International[modifier | modifier le code]

Palmarès international
Date Compétition Lieu Résultat Épreuve
1966 Championnats d'Europe Budapest 3e 400 m
1967 Coupe d'Europe des nations Kiev 1er 200 m
1er 400 m
1969 Championnats d'Europe Athènes 2e 400 m
1er 4 × 400 m
1970 Coupe d'Europe des nations Stockholm 1er 400 m haies
2e 400 m
1971 Championnats d'Europe Helsinki 1er 400 m haies
1974 Championnats d'Europe Rome 2e 400 m haies
1975 Coupe d'Europe des nations Nice 2e 400 m haies
Jeux méditerranéens Alger 1er 400 m haies
1978 Championnats d'Europe Prague 6e 400 m haies

National[modifier | modifier le code]

Divers[modifier | modifier le code]

  • Vainqueur du 200 m du Meeting de Cologne en 1971
  • Vainqueur du 400 m haies du Meeting de Cologne en 1971

Records[modifier | modifier le code]

Records personnels[modifier | modifier le code]

Records personnels
Épreuve Performance Lieu Date
400 m 45 s 1 1970
400 m haies 48 s 6 1968

Records de France[modifier | modifier le code]

  • 400 m :
    • Record de France en 45 s 7 le 28 juillet 1968 à Colombes (amélioration de 2/10 du record national d'Abdoulaye Seye établi en 1960)
    • Record de France en 45 s 4 le 9 juillet 1970 à Colombes
    • Record de France en 45 s 1 le 19 juillet 1970 à Colombes (sera battu par Aldo Canti en 1983)
  • 400 m haies :
    • Record de France en 48 s 6 le 8 juillet 1970 à Colombes (amélioration de 7/10 du record national de Robert Poirier établi en 1966)
    • Records de France en 48 s 94 (temps électronique) le 4 septembre 1974 à Rome (sera battu par Stéphane Diagana en 1990)
  • Détenteur du record de France du relais 4 × 200 m (1971), du relais 4 × 400 m (1966, 1968 et 1969) et du 300 m haies en salle (1970)
  • Détenteur du record de France du 250 mètres cadets en 28 s 2 (1964) (record battu en 27 s 8 par Jean Paris en 1970, record toujours actuel puisque la distance a disparu des épreuves cadets)

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en)« Résultats des Championnats d'Europe d'athlétisme 1966 », sur trackfield.brinkster.net (consulté le 5 avril 2012)
  2. (en)« Palmarès de la Coupe d'Europe des nations d'athlétisme », sur gbrathletics.com (consulté le 5 avril 2012)
  3. (en)« Résultats des Championnats de France d'athlétisme p.296 », sur cdm.athle.com (consulté le 5 avril 2012)
  4. (en)« Résultats des Championnats d'Europe d'athlétisme 1969 », sur trackfield.brinkster.net (consulté le 5 avril 2012)
  5. (en)« Résultats des Championnats d'Europe d'athlétisme 1971 », sur trackfield.brinkster.net (consulté le 5 avril 2012)
  6. (en)« Résultats des Championnats d'Europe d'athlétisme 1974 », sur trackfield.brinkster.net (consulté le 5 avril 2012)
  7. (en)« Palmarès des Jeux méditerranéens », sur gbrathletics.com (consulté le 5 avril 2012)
  8. (en)« Palmarès des Championnats de France d'athlétisme », sur gbrathletics.com (consulté le 5 avril 2012)

Liens externes[modifier | modifier le code]