Chokyi Nyima Rinpoché

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chokyi Nyima Rinpoché

Chokyi Nyima Rinpoché (tibétain : ན་ཆོས་ཀྱི་ཉི་མ་རིན་པོ་ཆེ་; wylie : Chos-kyi Nyi-ma Rin-po-che), est un grand maître du Bouddhisme tibétain né en 1951 au Tibet.

Biographie[modifier | modifier le code]

Chökyi Nyima qui signifie Soleil du Dharma Rinpoché est né en 1951 dans la famille Tsangsar, qui conservait depuis plusieurs générations la lignée Barom Kagyu. Il fut le premier des fils de Tulku Urgyen Rinpoché.

Alors qu’il n’avait que 18 mois, Chökyi Nyima fut reconnu comme la 7e incarnation de Gar Drubchen, un lama Drikung Kagyu et siddha tibétain considéré comme une émanation de Nagarjuna. Peu de temps après, il fut intronisé au monastère de Drong Gon Tubten Dargye Ling, siège de son prédécesseur, à Nakchukha au Tibet central.

Peu avant le soulèvement tibétain de 1959, Chökyi Nyima rejoint Gangtok au Sikkim, avec ses parents et son frère Tsikey Chokling Mingyur Dewey Dorje Rinpoche. Il étudia à l’école des jeunes lamas à Dalhousie dont s’occupait Freda Bedi, puis rejoint à 13 ans au monastère de Rumtek où il étudia pendant 11 ans les traditions Karma Kagyu, Drikung Kagyu, et Nyingma sous la direction du 16e Karmapa, de Dilgo Khyentse Rinpoché, et de Tulku Urgyen Rinpoché.

En 1974, Chökyi Nyima quitta Rumtek, où il fut l'assistant du 16e Karmapa, et rejoignit Tulku Urgyen Rinpoché et Chokling Rinpoché à Bouddhanath au Népal. À la demande du Karmapa, ils établirent le monastère de Ka-Nying Shedrub Ling près du grand stupa de Jarung Khashor.

En 1976, le monastère était construit, et Chökyi Nyima, âgé de 25 ans, en fut nommé khenpo par le 16e Karmapa qui lui recommanda d'instruire des pratiquants occidentaux. En 1980, il accompagnait son père Tulku Urgyen Rinpoché qui transmit des enseignements en Europe, aux États-Unis et en Asie du sud-est, sur le Dzogchen et le Mahamudra. En 1981, Chökyi Nyima Rinpoché fonda Rangjung Yeshé, un institut d'études bouddhistes, puis les Éditions Rangjung Yeshé.

Chaque automne à Bouddhanath près de Katmandu, il donne des séminaire en anglais.

Il est également le directeur spirituel de trois centres occidentaux au Danemark, en Californie et en Autriche.

Références[modifier | modifier le code]