Vimalamitra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vimalamitra

Vimalamitra (Drime Shenyen; tibétain དྲི་མེད་བཤེས་གཉེན་, Wylie : dri-med bshes-gnyen, pinyin tibétain : Chimê Xê'nyên , dialecte de Lhassa API : ʈʂʰìmeʔ ɕèɲẽ) est un maître indien du Dzogchen du VIIIe siècle. Il est né en Inde occidentale et devint moine très jeune. Il reçut de Sri Singha (en) en Chine et de Jnanasutra (en) en Inde des enseignements du Dzogchen Menngagde (en) du Vima Nyingthik. Il séjourna ensuite dans le royaume d'Oddiyana dans l'actuel district de Swat. Il fut ensuite appelé par le roi Trisong Detsen au Tibet ou il travailla avec Padmasambhava et Vairotsana pour la diffusion du Dzogchen au Tibet. Vimalamitra transmit à son disciple Nyak Jnanakumara l'ensemble du Vima Nyingthik.

Plusieurs très grands maîtres tibétains ont été reconnus comme des réincarnations de Vimalamitra comme Jamyang Khyentsé Wangpo (1820-1892) l'un des initiateurs du mouvement rimé.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Philippe Cornu, Longchenpa, la liberté naturelle de l'esprit (préface de Sogyal Rinpoché). Éditions du Seuil, coll. « Points. Sagesses » n° 66, Paris, 1994.
  • Philippe Cornu, Dictionnaire encyclopédique du bouddhisme. Nouvelle édition augmentée, Éditions du Seuil, Paris, 2006. 952 p. (ISBN 2-02-082273-3).
  • Tulku Thondup Rinpoché, Les Maîtres de la Grande Perfection, Le Courrier du livre, 1996, (ISBN 2-7029-0411-4).

Voir aussi[modifier | modifier le code]