Jamgon Kongtrul Rinpoché

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Jamgon Kongtrul sont une lignée de réincarnation.

Lignée d'incarnations[modifier | modifier le code]

Le 1er Jamgon Kongtrul, Jamgon Kongtrul Lodrö Thayé (1813 - 1899), fut l'un des fondateurs du mouvement Rimé, visant à rompre le sectarisme qui divisait les écoles, tout en conservant à chacune leurs instructions et leurs spécificités, avec Jamyang Khyentsé Wangpo, un grand tertön Sakyapa, et Chogyur Lingpa, un grand tertön Nyingmapa. Il composa plus de 90 volumes regroupant les enseignements des lignées majeures et mineures, également les enseignements bön, collection intitulée les "Cinq Grands Trésors". Son maître racine fut le 9e Taï Sitou Rinpoché, Pema Nyinjé. Il devint le principal détenteur de la lignée Karma Kagyu et le maître racine du 15e Karmapa, Khakyab Dorje.

Le 2e Jamgon Kongtrul, Karsé Kongtrul (1904 - 1952) fut l'un des 3 fils du 15e Karmapa et de Urgyen Tsomo[1].

Le 3e Jamgon Kongtrul, Lodrö Chökyi Sengé (1954 - 1992) est mort à l'age de 38 ans dans un accident de voiture en Inde.

Jamgon Kongtrul (Lodrö Chökyi Nyima) en 2005

Le 4e Jamgon Kongtrul, Lodrö Chökyi Nyima, né en 1995, est la 4e incarnation de l'esprit de Jamgon Kongtrul Lodrö Thayé. Il est, avec Gyaltsab Rinpoché, Taï Sitou Rinpoché et Shamar Rinpoché, l'un des Régents du karmapa. Il réside en son Monastère de Pullahari, au Népal.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Michele Martin, Une Musique venue du ciel : Vie et œuvre du XVIIe Karmapa, Ed. Claire Lumiere, (2005) — Série Tsadra — (ISBN 2-905998-73-3)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Lama Kunsang & Marie Aubèle, L'Odyssée des Karmapas, La grande histoire des lamas à la coiffe noire, Ed. Albin Michel (2011). (ISBN 978-2-226-22150-6)

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]