Monarques du Cambodge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Armoiries royales du Cambodge actuel.

L'actuel royaume du Cambodge est le lointain héritier des royaumes pré-Angkoriens comme l'Ugong-Lay, le Fou-nan et le Chen-la. Il a connu sa plus grande expansion à l'époque de l'Empire khmer, constitué autour de sa capitale Angkor avant d'entrer au XIVe siècle dans une longue décadence et d'être progressivement amputé de ses dépendances extérieures puis de nombreuses provinces par ses puissants voisins de l'ouest, le Siam, et de l'est, le Vietnam.

Le Royaume de l'Ugong-Lay[modifier | modifier le code]

  • Haya Chutjyahbb (390-394)
  • Lhubba Wyg (394-400)

L'éventuel vice-roi est mis entre parenthèses.

Royaume du Fou-nan[modifier | modifier le code]

Dynastie founanaise, Iere dynastie (Vayadhapura)[modifier | modifier le code]

Ordre Roi Nom personnel Règne
01 Soma Liǔyè 柳葉
(Neang Neak)
Tôt au Ier siècle
02 Kaundinya I Hùntián 混塡
(Preah Tong)
68- fin du Ier siècle
03 Inconnu Hùnpánkuàng 混盤況 IIe siècle
04 Inconnu Hùnpánhuáng IIe siècle
05 Inconnu Pánpán 盤盤 début du IIIe siècle
06 Srei Meara Fàn Shīmàn 范師蔓 205–225
07 Inconnu Fàn Jīnshēng 范金生 225
08 Inconnu Fàn Zhān 范旃 225-240
09 Inconnu Fàn Xún 范尋 240-287
10 Inconnu Inconnu après 287
11 Inconnu Tiānzhú Zhāntán 旃檀 IVe siècle
12 Inconnu Inconnu IVe siècle
13 Kaundinya II Qiáochénrú 僑陳如 Ve siècle-434
14 Srindravarman I Chílítuóbámó 持梨陀跋摩 434–435
15 Inconnu Inconnu Inconnu
16 Inconnu Inconnu Inconnu
17 Jayavarman Kaundinya Shéyébámó 僑陳如闍耶跋摩 484–514
18 Rudravarman Liútuóbámó 留陁跋摩 514–550
Guerre Fou-nan-Chenla: 550–627
19 Sarvabhauma Inconnu 550-?
20 Inconnu Inconnu 550–627


Ses successeurs deviennent vassaux du Royaume du Chen-La. Ils fuient vers l'Indonésie où ils établirent la dynastie Sailendra.

  • À Java : la famille issue des Sailendra, les Sanjaya régna sur Java en fondant le Royaume de Mataram au VIIIe siècle, après avoir renversé la famille régnante à Kalingga pour régner, de 674 jusqu'à sa chute. S'ensuit la fuite de la famille pour fonder Mataram en 732.
  • À Sumatra : Balaputra, prince héritier du royaume de Mataram accède au pouvoir du royaume de Sriwijaya. La dynastie Sailendra de Sriwijaya va subsister jusqu'en 1025, date à laquelle les Chola d'Inde méridionale capturent Sriwijayapura.
  • À Bali : de 914 à 947, menacés par la famille Isyana, les Sanjaya partent pour Bali et fondent la dynastie Warmadewa où ils instaurent l'Hindouisme religion d'état. En 914, Sri Kesari Warmadewa proclame le royaume à Bali. Les Warmadewa deviennent les Jaya en 1133, nom dynastique conservé jusqu'à la mort de Sri Astasura Ratna Bumi Banten en 1337, et la conquête par l'empire de Majapahit en 1343.

Royaume du Chen-La[modifier | modifier le code]

Dynastie du Chen-La, IIe dynastie (Sambor Prei Kuk)[modifier | modifier le code]

Le royaume du Chen-La correspond à la domination chinoise de la péninsule indochinoise. (En khmer, chen, chinois, et la, départ).[réf. nécessaire]

En 800, le Cambodge est occupé par les Malais de Java.

Royauté angkorienne[modifier | modifier le code]

Dynastie du Chen-La de Terre, continuité de la dynastie précédente (Vat Phu)[modifier | modifier le code]

Dynastie de Mahidharapurâ IIIe dynastie (Phnom Rung)[modifier | modifier le code]

Angkor est officiellement abandonnée comme résidence royale en 1431.

Royaume du Cambodge[modifier | modifier le code]

La liste des souverains du royaume du Cambodge ci-après a été établie à partir des « Chroniques Royales » souvent compilées tardivement jusqu’au XVIIIe siècle[1]. Si les versions des événements qu’elles rapportent sont globalement cohérentes les chronologies enregistrent des différences parfois notables d'une dizaine d'années.

Par ailleurs les rois sont nommés; par leur nom personnel « Ang Em », leurs noms de règne sous sa forme khmère « Preah Thommo Reachea V » ou sanskrite « Sri Dharmaraja V ». De plus des membres de la famille royale soutenus par les cours voisines et rivales du Siam ou du Vietnam sont considérés par les divers documents comme des prétendants, des régents ou même de véritables souverains.

Les rois et reines suivants sont tous issus de la IIIe dynastie.

Capitale à Chaktomuk : 1431-1529[modifier | modifier le code]

Ordre Roi Nom personnel Règne
34 Soriyopear Ier , Barom Reachea Ier Ponhea Yat 1417/1421-1463
35 Noreay Reachea Ier ou Narayanaraja Ier Narayanaracha 1463-1468 ou 1472
36 Srey Reachea Ramathuppdey ou Sri Raja Srei Reachea 1468 ou 1472-1477 ou 1486
36 bis Soriyoteï II , Rajadhiraja Noreay Reamea Ier ou Narayanarama I 1475- 1477 ou 1485
37 Thommo Reachea Ier ou Dharmaraja Ier Thommo Reachea ou Dharmaraja 1474- seul roi 1477- 1494 ou 1486-1504
38 Damkhat Sokonthor Reachea ou Sri Sugandhapadaraja Ponhea Damkhat Reachea 1504-1512
39 Srei Neay Kan ou Parama Bupati Sdech Kan (Usurpateur) 1512-1529
Guerre civile au Cambodge entre : Ang Chan Ier et Neay Kan : 1516-1529.

Capitale Lovek : 1516-1593[modifier | modifier le code]

Ordre Roi Nom personnel Règne
40 Ang Chan Ier , Soriyopear II , Barom Reachea II Ponhea Chan or Chan Reachea 1516-1556
41 Barom Reachea III ou Barom Intho Reachea Ier, Soriyovong III Baromreachea ou Paramaraja 1556-1567
42 Satha Ier , Barom Reachea IV ou Barom Intho Reachea II, Soriyovong IV Satha Mahindharaja 1567-1584 (abdication)(mort en 1595 ou 1596)
43 Chey Chettha Ier ou Sri Jethadhiraja Chey Chettha ou Jayajetha 1584-1595 ou 1596
Invasion des Siamois : 1593.

Capitale Srey Santhor : 1594-1620[modifier | modifier le code]

Ordre Roi Nom personnel Règne
43 bis Ream Ier ou Chung Prei Reachea Ream Chung Prei ou Rama Joen Brai (usurpateur) 1594-1596
43 ter Ream II Rajadhiraja Chau Ponhea Nou ou Cau Bana Nur (usurpateur) 1596-1597
44 Barom Reachea II ou Paramaraja V Ponhea Ton ou Tan 1597-1599
45 Barom Reachea III ou Paramaraja VI Ponhea An 1599-1600
46 Kaev Hua Ier Ponhea Nhoum 1600-1603
47 Barom Reachea III ou Paramaraja VII , Soriyovong V Srei Soriyopear III 1603-1618

Capitale Oudong : 1620-1863[modifier | modifier le code]

Ordre Roi Nom personnel Règne
48 Chey Chettha II Chey Chettha ou Jayajetha 1619-1627
49 Outey Udayaraja Paramaraja Outey Régent: 1627-1642
50 Thommo Reachea II ou Sri Dharmaraja II , Soriyovong VI Ponhea To (Cau Bana Tu) 1629-1632
51 Ang Tong Reachea Ier Ponhea Nou (Cau Bana Nu) 1632-1640
52 Barom Reachea IV ou Batom Reachea Ier ou Padumaraja Ier Ang Non Ier 1640-1642
53 Ramathipadi Ier ou Padumaraja II , Soriyovong VII Ponhea Chan (Cau Bana Cand puis Ibrahim) 1642-1658
54 Barom Reachea V ou Paramaraja VIII, Soriyovong VIII Ang Sur Ier 1658-1672
55 Chey Chettha III Thommo Soriyovong ou Padumaraja III Srei Cheychettha 1672-1673
56 Kaev Hua II Ang Chey Ier (Ang Jii) 1673-1674
56 bis Ang Non ou Padumaraja Ang Non Régent 1674-1675
57 Chey Chettha IV Ang Sur II 1675-1695, 1696-1699, 1700-1702, 1703-1706,
58 Noreay Reamea II, Outey Reachea Ier ou Narayanarama II Udayaraja Ier Ponhea Yang 1695-1696
59 Kaev Hua III Ang Em 1699-1700, 1710-1722
60 Thommo Reachea III ou Sri Dharmaraja III, Thommo Reachea 1702-1703, 1706-1709, 1738-1747
61 Satha II ou Barom Reachea IX ou Paramaraja IX Ang Chey II 1722-1729, 1729-1736 et 1749.
62 Thommo Reachea IV ou Sri Dharmaraja IV Ang Em 1747
63 Ang Tong Ramathipadi Ang Tong Régent 1747-1749, 1756-1757
64 Chey Chettha V Ang Snguon 1749-1755
65 Outey Reachea II ou Udayaraja II , Noreay Reachea II ou Narayanaraja II, Soriyopear IV Ang Ton 1758-1775
66 Ang Non II Ream Reachea Ang Non II 1775-1779
67 Ang Eng, Noreay Reachea III ou Narayanaraja III , Soriyopear V Ang Eng 1779-1796
67 bis Pok, Mandarin Régent 1796-1806
68 Outey Reachea III ou Udayaraja III , Soriyopear VI Ang Chan II 1806-1834
69 Ang Mey Ang Mey Reine 1834-1841
70 Hariraks Reamea Ang Duong 1841-1844 et 1845-1859

Cambodge sous protectorat français : 1863-1953[modifier | modifier le code]

Ordre Roi Nom personnel Dates
71 Norodom Ier , Barom Reamea II, Soriyovong IX Ang Vattey ou Ang Chroleng 1859-1904
72 Sisowath Sisowath 1904-1927
73 Sisowath Monivong Sisowath Monivong 1927-1941
74 Norodom Sihanouk Norodom Sihanouk 1941-1955 (premier règne)

Cambodge indépendant[modifier | modifier le code]

Ordre Roi Nom personnel Dates
74 Norodom Sihanouk Norodom Sihanouk 1941-1955
75 Norodom Suramarit Norodom Suramarit 1955-1960
Trône vacant 1960-1970

Royaume du Cambodge rétabli[modifier | modifier le code]

Ordre Roi Nom personnel Dates
74 Norodom Sihanouk Norodom Sihanouk 21 septembre 1993 - 7 octobre 2004
76 Norodom Sihamoni Norodom Sihamoni Depuis le 10 octobre 2004

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ces Chroniques Royales ont été traduites en français dès le XIXe siècle par Jean Moura (1827-1885), Adhémar Leclère (1853-1914) et Francis Garnier, elles sont publiées par l’« École Française d’Extrême Orient »


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Chroniques Royales du Cambodge de 1417 à 1595. École française d'Extrême-Orient, Paris 1988 (ISBN 2855395372). Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Chroniques Royales du Cambodge de 1594 à 1677. École française d'Extrême-Orient, Paris 1981 (ISBN 2855395372). Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • George Cœdès, Les États hindouisés d'Indochine et d'Indonésie Paris 1964. Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • A. Dauphin-Meunier, Histoire du Cambodge. Que sais-je ? N° 916, P.U.F. 1968. Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Anthony Stokvis, Manuel d'histoire, de généalogie et de chronologie de tous les États du globe, depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours, préf. H. F. Wijnman, Israël, 1966, chapitre XIV § .9 « Kambodge » et tableau généalogique n° 34 p. 336-339. Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • (en) & (de) Peter Truhart, Regents of Nations, K. G Saur Münich, 1984-1988 (ISBN 359810491X), Art. « Kampuchea », p. 1729-1733. Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Bernard Philippe Groslier avec la collaboration de C. R. Boxer. Angkor et le Cambodge au XVIe siècle d'après les sources portugaises et espagnoles. Presses universitaires de France (Paris) 1958. Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Adhémard Leclère Histoire du Cambodge depuis le Ier siècle de notre ère, d'après les inscriptions lapidaires : les annales chinoises et annamites et les documents européens des six derniers siècles. Éditeur P. Geuthner, 1914.
  • Jean Moura Le royaume du Cambodge deux tomes : éditeur E. Leroux Paris 1883.
  • (en) Ivan Mladjov: Cambodian rulers (Cambodia, Kambujadesa, Kampuchea) consulté le 24 janvier 2014.