L'Instit

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
L'Instit
Titre original L'Instit
Genre Série dramatique
Création Pierre Grimblat
Didier Cohen
Production Pierre Grimblat jusqu'en 1997
Jean-Luc Azoulay à partir de 1999
Musique Didier Vasseur
Pays d'origine Drapeau de la France France
Drapeau de la Suisse Suisse
Chaîne d'origine France 2
Nb. de saisons 9
Nb. d'épisodes 46
Durée 90 minutes
Diff. originale

L'Instit est une série télévisée franco-suisse en 46 épisodes de 90 minutes créée par Pierre Grimblat (producteur) et Didier Cohen (scénariste) et diffusée du au sur France 2. Depuis 2008, la série est régulièrement rediffusée sur les chaînes Gulli, Téva et France 3.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Victor Novak (Gérard Klein), ancien juge pour enfants, est tardivement devenu instituteur. Effectuant des remplacements à travers toute la France (et parfois même au-delà : Suisse, Québec, Tunisie...), il est à la recherche de sa femme et de sa fille qui l'ont abandonné. Il se trouve, dans chaque épisode, confronté à un problème concernant un enfant et débouchant sur un sujet de société : racisme, illettrisme, maltraitance sur mineur, chômage, immigration clandestine, séropositivité, refus de scolarisation, homoparentalité, handicap, maladie, etc.

Distribution[modifier | modifier le code]

Personnalités célèbres ayant joué dans la série[modifier | modifier le code]

Certains acteurs apparus le temps d'un épisode sont depuis devenus des acteurs récurrents du feuilleton Plus belle la vie :

Épisodes[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Épisodes de L'Instit.

Saison 1 (1993)[modifier | modifier le code]

Saison 2 (1994)[modifier | modifier le code]

Saison 3 (1994 - 1995)[modifier | modifier le code]

Saison 4 (1996 - 1998)[modifier | modifier le code]

Saison 5 (1998 - 2000)[modifier | modifier le code]

Saison 6 (2000 - 2001)[modifier | modifier le code]

Saison 7 (2001 - 2002)[modifier | modifier le code]

Saison 8 (2002 - 2003)[modifier | modifier le code]

Saison 9 (2004)[modifier | modifier le code]

Commentaires[modifier | modifier le code]

  • En 1994, au soir du lancement de L’Instit, Gérard Klein était l’invité du 20 heures de France 2, présenté par Paul Amar. L’acteur a déclaré au sujet que le rôle de son personnage était d’« aider les enfants à se protéger contre la perversion des grandes personnes »[2].
  • La série présente sous un jour favorable l'enseignement défendu et mis en œuvre par son héros : « Aucun de mes élèves n'est en échec scolaire. Il est important qu'ils puissent tous apprendre à apprendre, et mon enseignement doit leur profiter à tous, sans exception » (Saison 1 - épisode 2).
  • Une déclinaison des 25 premiers épisodes (sauf Les Chiens et les Loups et D'une rive à l'autre) de la série en romans a été publiée dans la collection Bibliothèque verte.
  • En 2004, Dorothée a tourné un épisode pilote de L'Instit, jamais diffusé à la télévision. Elle devait remplacer l'acteur principal, Gérard Klein, mais France Télévisions refusa de continuer le projet car elle représentait trop l'image de TF1[3].
  • La série est également sortie en cassette vidéo : Hamster Productions, et DVD: AB vidéo, Hachette (n° 1 à 46).
  • L'Instit est également le titre d'une autre série (en cinq épisodes), avec Ronny Coutteure dans le rôle principal, qui a été diffusée en 1984 sur Antenne 2. Elle met en scène la vie d'un instituteur, Paul Fogerolles, confronté aux problèmes quotidiens d'une école de banlieue. Contrairement à ce que le titre pourrait laisser penser, il n'y a pas de lien entre cette série et celle avec Gérard Klein.
  • En 2010, Gérard Klein a annoncé vouloir donner une suite à cette série, et a proposé à France Télévisions de le reproduire. Dans le synopsis qu'il a écrit en quelques lignes, l'instit serait à la retraite et ferait le tour du monde à la recherche de ses anciens élèves[4].

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Sept d'or 1994 : meilleur comédien pour Gérard Klein
  • Sept d'or 1997 : meilleur comédien - série ou feuilleton - pour Gérard Klein
  • Sept d'or 2001 : meilleur comédien de fiction pour Gérard Klein

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]