Alain Krief

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une personnalité image illustrant français image illustrant la télévision en France
image illustrant un auteur <adj> de bande dessinée image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant une personnalité française, la télévision en France et un auteur français de bande dessinée.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Krief.
Alain Krief
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (66 ans)
Nationalité
Activités

Alain Krief, né le , est un scénariste de bande dessinée, de radio puis de télévision français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alain Krief a d'abord fait des études d'architecture à l'École nationale des beaux-arts avant de se lancer dans la bande dessinée[1].

Il a fondé en 1995 la Guilde des scénaristes[2].

Il a créé pour France 2 avec Valérie Guignabodet la série télévisuelle Avocats et Associés.

Bande dessinée[modifier | modifier le code]

  • 1984 : Ca sent pas la rose.
  • 1983 : Le Baron à Barbès
  • 1983-1985 : La Drague, (ISBN 2-905413-05-0)
  • 1985 : Khoméo et Zulieth, (ISBN 2-905413-04-2)
  • 1982 : Son altesse rarissime (pastiche de SAS Malko Linge parodié en Prince Malbo. BD érotique)[3]
  • 1981 : Viens dans ma case... j'ai des colliers-bar

Radio[modifier | modifier le code]

De 1986 à 1988, il écrit cinquante-trois dramatiques pour Les Nouveaux Maîtres du mystère et Les Mille et Un Jours[4].

En 1988, il reçoit de la SACD le prix des talents nouveaux radio[4].

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • 1986 : La Drague (montée au Théâtre Grand Edgar de Paris en 1986)[4]
  • Les Gagneurs
  • Les Héritiers créée au théâtre Rive Gauche avec Dominique Guillo[5].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]