Sporting club albigeois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sporting club albigeois
Logo du Sporting club albigeois
Généralités
Surnoms SCA
Les Cathares
Noms précédents Albi olympique
Fondation 1906
Statut professionnel SASP
Couleurs jaune et noir
Stade Stadium municipal
(12 058 places)
Siège La maison des sports
283, Av Colonel Teyssier
81000 Albi
Championnat actuel 2015-2016 : Pro D2
Président Drapeau : France Jean-Jacques Castanet
Entraîneur Drapeau : France Serge Milhas (Manager)
Drapeau : France Jean-Christophe Bacca (Avants)
Drapeau : France Philippe Bérot (Arrières)
Site web www.sca-albi.fr

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Saison 2016-2017 du Sporting club albigeois
0

Dernière mise à jour : 28 juillet 2015.

Le Sporting club albigeois est un club français de rugby à XV basé à Albi évoluant en Pro D2 pour la saison 2015-2016. L'équipe professionnelle joue ses matchs au Stadium municipal d'Albi avec une capacité maximale d'environ 13000 places.

Historique[modifier | modifier le code]

Fondation du club[modifier | modifier le code]

Le rugby commence à Albi en 1902 avec la création du Stade Albigeois par des scolaires et des militaires[1].

Le Sporting Club albigeois est lui créé en décembre 1906 comme club omnisports où, en plus du rugby, on pratique le tennis, l'athlétisme et le football.

Le 28 novembre 1926, le premier titre arrive au club avec une victoire contre le Stade toulousain en finale du championnat des Pyrénées.

En 1940, le régime de Vichy contraint les clubs des villes de moins de 50 000 habitants à fusionner (voir UA Gaillac pour un exemple similaire).

1945-1995 : Période d'instabilité sportive[modifier | modifier le code]

En outre, son attaque systématique contre le rugby à XIII oblige les dirigeants albigeois du SCA quinziste et du RCA XIII à former une entité unique, dénommée Albi olympique. En 1949, le SCA accède à la division nationale (première division).

La vie du club est ensuite rythmée par les incessants va-et-vient entre la première et la deuxième division : D2 entre 1957 et 1959, D1 entre 1961 et 1970, D2 entre 1970 et remontée en 1973. La descente l’année d’après est suivie d’une nouvelle promotion en 1977, puis d'une autre en 1980.

Descente au niveau amateur[modifier | modifier le code]

Les années 2000 s'ouvrent sur un renouveau. Le SCA dispute trois finales consécutives de Fédérale 1 en 2000, 2001 et 2002, toutes perdues contre Oloron Sainte-Marie, Tours et le Lyon olympique universitaire.

L'ère Éric Béchu et accession au Top 14[modifier | modifier le code]

Eric Béchu, entraineur du SC Albi de 1999-2010.
ASM Clermont Auvergne-SC Albi en Top 14 sous l'ère Béchu.

Enfin, grâce à deux dernières victoires dans les playoffs de Pro D2 contre l'AS Béziers et l'US Dax en 2006, Albi réintègre l’élite du rugby français pour la saison 2006-07[2] et 2007-08.

Difficultés financières et descente en Pro D2[modifier | modifier le code]

Mais, alors que le maintien en Top 14 pour la saison 2008-09 semblait acquis[3], la DNACG prononce une rétrogradation du SC Albi en Pro D2 à cause de "problèmes de gestion financière" par le club, malgré l'appel de cette décision[4]. Une saison après cette relégation administrative, le SCA réussit l'exploit de remonter en Top 14 en battant en demi-finale à domicile La Rochelle sur le score de 15-15 au bénéfice des pénalités et en finale d'accession au Top 14 l'US Oyonnax au Stade Yves-du-Manoir de Montpellier sur le score de 14-12. La saison 2009-10 marquera la fin de l'ère d'Éric Béchu, quittant ses fonctions en cours de saison[5] sur le bilan de 4 victoires.

Henri Broncan, nouvel entraineur[modifier | modifier le code]

Henri Broncan, le remplaçant d'Éric Béchu, en provenance du SU Agen[6] décide de maintenir le club durablement dans le monde professionnel en appliquant une politique forte sur les équipes jeunes et l'école de rugby en général. Si Albi atteint la finale en fin de championnat, l'effectif arrive en fin de cycle. Lors de la saison de Pro D2 2012-2013 le club se situe 11e au classement, alors que Venione Voretamaya termine 8e des meilleurs marqueurs, derrière le 1er Florian Denos avec 16 essais puis Vungakoto Lilo avec 15 essais

La saison de Pro D2 2013-2014 le club se situe 12e au classement, Samuel Marques termine 2e des meilleurs réalisateurs, le 1er étant Fabien Fortassin. Henry Broncan le sorcier gersois quitte son poste de manager pour prendre en charge la formation de Tarbes. Il aura accompli l'exploit de maintenir le SC Albi en Pro D2.

Arrivée de Ugo Mola[modifier | modifier le code]

L'équipe commence bien sa saison de Pro D2 2014-2015, avec à sa tête son nouveau manager Ugo Mola : quatre victoires lors des quatre premières journées, à Bourgoin, à domicile face au Biarritz olympique, victoire obtenue avec le bonus offensif 34-16, à Massy, et face à Dax. Mais elle s'incline quatre fois d'affilée, marquant une baisse de régime. Elle se ressaisit, en battant Aurillac pour la 1re fois de son histoire sur le terrain (d'un point : 19-20), puis bat SU Agen à domicile (22-9) ; elle est alors 2e au classement.

Les Albigeois échouent en demi-finale face au Stade montois au stade Guy-Boniface, sur le score de 22-8, après avoir dominé tout le match , alors que les Montois défendent corps et âmes et marquent à chaque incursion dans le camp d'Albi.

2015-2016 : sous la direction de Mauricio Reggiardo[modifier | modifier le code]

L'année s'achevant le 20 mai, lendemain de l'annonce du départ d'Ugo Mola vers le Stade toulousain, le nouveau manager du club est nommé, en la personne de l'Argentin Mauricio Reggiardo, passé par le Castres olympique et qui a signé pour trois saisons. Son arrivée ne devrait pas bouleverser le staff du SC Albi pour l'année à venir.

La reprise officielle de la saison est fixée au 22 juin pour les joueurs déjà présents sur l'exercice précédent et le 1er juillet pour les nouvelles recrues.

Cette saison s'achève sur une contre-performance des jaune et noir qui finissent dans le ventre-mou de Pro D2 et ne remplissent pas les objectifs de 5e place fixés par le président Castanet. À l'intersaison, Mauricio Reggiardo prend la direction du SU Agen, alors que Rémi Ladauge rejoint l'un des promus, le SA Charente.

Depuis 2016, l'ère Milhas[modifier | modifier le code]

Après une saison décevante, le président albigeois Jean Jacques Castanet doit nommer un nouveau staff. Dans un premier temps, il est choisi de former un duo de coachs constitués de Xavier Péméja et de Serge Milhas. Malheureusement, un imbroglio aura lieu entre Xavier Péméja et la mairie montalbanaise, ce qui engendrera la formation d'un autre staff composé cette fois-ci de Serge Milhas à sa tête, épaulé par Jean Christophe Bacca pour les avants et Philippe Bérot pour les arrières.[réf. nécessaire]

L'intersaison voit l'arrivée de 17 joueurs dont Daniel Kirkpatrick, Russlan Boukerou et Benoît Sicart mais le départ de 17 autres joueurs avec parmi eux les emblématiques Vincent Calas, Yohan Chateauraynaud et André Hough.[réf. nécessaire]

La reprise a lieu le 27 juin pour les joueurs déja présents au club puis le 1er juillet pour l'ensemble des recrues.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Structures[modifier | modifier le code]

Stade[modifier | modifier le code]

Vue panoramique du Stadium municipal d'Albi, enceinte des joueurs du Sporting.
Article détaillé : Stadium municipal (Albi).

Le SC Albi joue l'ensemble de ses matchs de championnat au Stadium municipal d'Albi.

Centre de formation[modifier | modifier le code]

Les Albigeois face aux Toulousains, en catégorie Crabos, le 1er février 2015.

Organigramme :

  • Gérard Mariou, président de l'association du SC Albi ;
  • Serge Cabot, vice-président de l'association du SC Albi ;
  • Julien Guiard, directeur du centre de formation ;
  • Sébastien Carrat, préparateur physique du centre de formation.
Joueurs 2016-2017 Poste Année de naissance Club précédent
Arnaud Feltrin Talonneur 1996 Union Bordeaux-Bègles
Thomas Barthe Deuxième Ligne 1995 Arrivé en cadets au club
Thibaud Calmettes Deuxième Ligne 1997 Villefranche de Rouergue
Alexis Mouysset Deuxième Ligne 1994 Stade toulousain
Kévin Lebreton Troisième Ligne Aile 1995 Stade toulousain
Thibault Evrard Troisième Ligne Aile 1995 Stade toulousain
Maxime Alric Demi d'ouverture 1997 Stade toulousain
Lucas Condou Demi d'ouverture 1993 Section paloise
Adrien Séguret Centre 1998 Issu de l'AJRA
Lucas Cousin Centre 1996 Lille Métropole rugby

Résultats depuis 2012-2013[modifier | modifier le code]

Le SC Albi a pu se doter d'un centre de formation compétitif et intéressant avec l'aide d'Henri Broncan, grand fervent de la formation albigeoise. En effet, sous sa période, on peut noter un titre de champion de France Espoirs catégorie 3 lors de la saison 2012-2013 mais aussi un parcours jusqu'en quart de finale du championnat Crabos pour le club, battu respectivement deux fois en 2012-2013 par Pau et 2013-2014 par Agen.

Cependant, les générations 1993-1994 réunies au cours de la saison 2013-2014 arrivent à se hisser jusqu'à la finale du championnat de France Reichel en perdant de peu contre Grenoble (18-16) où le buteur grenoblois va mystifier les Albigeois sur la sirène du match.

L'année 2014-2015 du centre de formation apparaît plus décevante dans la mesure où aucune des équipes jeunes n'a eu la chance de faire des phases finales.

Il faut ajouter que le SC Albi engage une équipe en Espoirs élite (disputée avec des clubs professionnels), une en Crabos, une en Alamercery puis une dernière en Gaudermen, ces catégories correspondant au plus haut-niveau français chez les jeunes.

Au cours de la saison 2013-2014 de ProD2, le SC Albi est classé 7e centre de formation de la 2e division professionnelle.

L'année 2015-2016 fût moins fructueuse pour la formation albigeoise avec une 7e place pour les Espoirs (sur 16 équipes) qui échoue à une marche des phases finales.

Néanmoins, le centre Adrien Séguret, pensionnaire du Sporting club albigeois, intègre le Pôle France lors de l'année 2016-2017.

Partenariats avec d'autres clubs[modifier | modifier le code]

Véritable entité de la formation albigeoise, l'alliance des jeunes rugbymen de l'Albigeois rassemble l'école de rugby du SC Albi ainsi que des clubs alentours. En effet, afin de rassembler un maximum de joueurs, il a été voulu, il y a près de 10 ans de cela que les clubs de Saint-Juéry-Arthès, Cambon-Cunac, Marssac-sur-Tarn, Le Sequestre, Cagnac-les-Mines / Blaye-les-Mines, Puygouzon et Albi forment une seule et même école de rugby.

Elle est aujourd'hui dirigé par Mr Gorsse (au niveau administratif) et Mr Lalliard en tant que directeur sportif. Cette EDR a eu des résultats très intéressants avec en point d'orgue, la victoire au Top 12 en 2014 (Tournoi International Minimes avec le Stade toulousain, Rugby club toulonnais, Montpellier Hérault rugby, Ulster Rugby, les sud-africain de Laerskool Vastrap...) où les jeunes albigeois vaincront en finale l'Aviron bayonnais (après prolongations). En ce sens, les minimes albigeois ont donc la chance de participer à des compétitions très relevées comme le Super Challenge de France.

Depuis 2014, le SC Albi et l'AJRA organisent le tournoi de l'Albigeois avec des clubs comme le Racing Club de Narbonne Méditerranée, Castres olympique, US Colomiers, Union sportive montalbanaise ou encore l'Union sportive carcassonnaise XV. Le tournoi se déroule au Stadium municipal (Albi) pour les catégories U6 à U12.

De plus, quelques joueurs passés par l'AJRA sont devenus pros au plus haut-niveau tels le montrent les exemples de Clément Maynadier, Bastien Dedieu ou encore Théo Entraygues.

Personnalités du club[modifier | modifier le code]

Effectif 2016-2017[modifier | modifier le code]

Nom Poste Naissance Nationalité sportive Sélections Dernier club Arrivée au club
(année[7])
Beka Sheklashvili Pilier (30 ans) Drapeau de la Géorgie Géorgie Drapeau : Géorgie AS Béziers 2014
Thomas Pretkowski Pilier (27 ans) Drapeau de la France France Lille MR 2016
Bastien Dedieu Pilier (27 ans) Drapeau de la France France - Formé au Club 2011
Christopher Seuteni Pilier (25 ans) Drapeau de l'Australie Australie - Limoges rugby 2015
Max Curie Pilier (25 ans) Drapeau de la France France Drapeau : France RC Aubenas 2015
Samy Füchsel Pilier (24 ans) Drapeau de l'Allemagne Allemagne Drapeau : Allemagne Berlin RC Drapeau : Allemagne 2016
Yusuf Tuncer Pilier (22 ans) Drapeau de la France France CA Brive 2016
Cyriac Ponnau Talonneur (29 ans) Drapeau de la France France - SU Agen 2009
Malik Djebablah Talonneur (27 ans) Drapeau de l'Algérie Algérie Drapeau : Algérie SU Agen 2009
Maxime Fray Talonneur (25 ans) Drapeau : France Amateurs - AS Mâcon 2015
Raphaël Mérancienne Talonneur (24 ans) Drapeau de la France France - Formé au club 2013
Arnaud Feltrin Talonneur (20 ans) Drapeau de la France France Union Bordeaux Bègles 2016
César Damiani 2e ligne (29 ans) Drapeau de la France France - CA Saint-Étienne 2011
Mathieu André 2e ligne (29 ans) Drapeau de la France France - US Dax 2011
Benjamin Desroches 2e ligne (26 ans) Drapeau de la France France Castres olympique 2016
Russlan Boukerou 2e ligne (26 ans) Drapeau de la France France Tarbes PR 2016
Thomas Barthe 2e ligne (20 ans) Drapeau de la France France Formé au club 2015
Gianni Gaillard 2e ligne (20 ans) Drapeau de la France France Stade toulousain 2016
Nomani Tonga 3e ligne (25 ans) Drapeau des Tonga Tonga - CA Lormont HG 2014
Tunufai Tavalea 3e ligne (32 ans) Drapeau des Tonga Tonga - USA Limoges 2014
Julien Raynaud 3e ligne (29 ans) Drapeau de la France France - Stade toulousain 2011
Daniel Faleafa 3e ligne (30 ans) Drapeau des Tonga Tonga Drapeau : Tonga Havelock Sports Club (en) Drapeau : Sri Lanka 2014
Vincent Farré 3e ligne (26 ans) Drapeau de la France France - Rugby Club Vannes 2014
Fred Quercy 3e ligne (25 ans) Drapeau de la France France US Montauban 2016
Vlad Nistor 3e ligne (22 ans) Drapeau de la Roumanie Roumanie Castres olympique 2016
Thibault Evrard 3e ligne  ? Drapeau de la France France - Stade toulousain 2015
Vincent Farré 3e ligne (26 ans) Drapeau de la France France - Rugby Club Vannes 2014
Thibaut Bisman Demi de mêlée (25 ans) Drapeau de la France France AS Béziers 2016
Gilen Queheille Demi de mêlée (24 ans) Drapeau de la France France Tarbes PR 2016
Théo Entraygues Demi de mêlée (22 ans) Drapeau de la France France - Formé au club 2012
Daniel Kirkpatrick Demi d'ouverture (27 ans) Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande Castres olympique 2016
Romain Barthélémy Demi d'ouverture (26 ans) Drapeau de la France France Drapeau : France France -20 RC Toulon 2011
Ilian Perraux Demi d'ouverture (24 ans) Drapeau de la France France Montpellier HR 2016
Lucas Condou Demi d'ouverture (22 ans) Drapeau de la France France - Section paloise 2015
Baptiste Bonnet Centre (26 ans) Drapeau de la France France - RC Toulon 2012
Clément Aubert Centre (22 ans) Drapeau de la France France Lyon OU 2016
Antonin Ollier Centre (22 ans) Drapeau de la France France - Formé au club 2015
Lucas Cousin Centre (20 ans) Drapeau de la France France - Formé au club 2015
Conrad Marais Ailier (27 ans) Drapeau de la Namibie Namibie AS Béziers 2016
Timilai Rokoduru Ailier (23 ans) Drapeau des Fidji Fidji Drapeau : Fidji Fidji -20 Drapeau : Fidji Fidji 2013
Nasoni Naqiri Ailier (23 ans) Drapeau des Fidji Fidji Drapeau : Fidji Fidji -20 Drapeau : Fidji Fidji 2013
Lucas Blanc Arrière (21 ans) Drapeau de la France France SU Agen 2016
Mathieu Peluchon Arrière (29 ans) Drapeau de l'Espagne Espagne Drapeau : Espagne FC Auch 2013
Benoît Sicart Arrière (26 ans) Drapeau de la France France Union Bordeaux Bègles 2016
Loïc Le Gal Arrière (23 ans) Drapeau de la France France - Racing Métro 92 2014
Louis Decrop Arrière (20 ans) Drapeau de la France France Castres olympique 2016

Staff 2016-2017[modifier | modifier le code]

L'encadrement sportif de la saison 2016-2017 est dirigé par Serge Milhas. Il est composé de :

  • Manager : Serge Milhas
  • Entraineur des avants : Jean-Christophe Bacca[8],
  • Entraineur des 3/4 : Philippe Bérot
  • Préparateur Physique : Philippe Couture[8],
  • Préparateur Physique Adjoint : Sébastien Carrat[8],
  • Analyste vidéo : Paul Lepert,
  • Médecin : Philippe Deymié,
  • Infirmier / Masseur : Daniel Delbes.

[réf. nécessaire]

Entraîneurs[modifier | modifier le code]

Saisons Entraîneur(s) Adjoint(s) Titre(s)
1999 - 2002 Drapeau : France Daniel Blach (manager et arrières)
Drapeau : France Éric Béchu (entraîneur en chef)
2002 - 2010 Drapeau : France Philippe Laurent (arrières)
2010 - 2011 Drapeau : France Henry Broncan (manager) Drapeau : France Jean-Christophe Bacca (avants)
Drapeau : France Philippe Laurent (arrières)
2011 - 2012 Drapeau : France Jean-Christophe Bacca (avants)
Drapeau : France Christophe Pigozzo (arrières)
2012 - 2014 Drapeau : France Jean-Christophe Bacca (avants)
Drapeau : France Rémi Ladauge (arrières)
2014-2015 Drapeau : France Ugo Mola (manager) Drapeau : France Jean-Christophe Bacca (avants)
Drapeau : France Benjamin Bagate (arrières)
Drapeau : France Rémi Ladauge (défense)
2015-2016 Drapeau : Argentine Mauricio Reggiardo (manager) Drapeau : France Jean-Christophe Bacca (avants)
Drapeau : France Benjamin Bagate (arrières)
Drapeau : France Rémi Ladauge (défense)
2016-2017 Drapeau : France Serge Milhas (manager) Drapeau : France Jean-Christophe Bacca (avants)
Drapeau : France Philippe Bérot (arrières)

Joueurs emblématiques[modifier | modifier le code]

Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Joueur du SC Albi.

Personnalités emblématiques[modifier | modifier le code]

  • Pierre Mondy (Acteur) a été converti au Rugby. Son amourette avec le ballon ovale commence avec « les jeux entre copains d'école, en utilisant les règles du XIII ». Le rugby à Albi, c'est aussi « le Stade Maurice-Rigaud avec ses tribunes en bois ». Au Sporting, il prendra une licence et jouera en juniors. Puis viennent les souvenirs des matchs entre Mazamet et Castres il a été le président d'honneur du SCA
  • Georges Pompidou (Président de la République) le 12 mai 1969 Georges POMPIDOU, Premier ministre, faisait savoir au Dr de VEDELLY, Président du Sporting, qu'il acceptait «avec une grande joie » d'être Président d'honneur du club. Devenu Président de la République M. POMPIDOU est toujours resté fidèle à nos couleurs, et a continué à acquitter sa cotisation annuelle.
  • Henri Pistre, ou l'abbé Pistre, dit « le Pape du rugby », est un prêtre français, né en 1900 à Mazamet, mort en 1981 à Noailhac. Au début des années 1920, il joua comme troisième ligne au Sporting club albigeois, aux côtés notamment de Jean Vaysse. Il n'a porté qu'un seuI maillot, celui du SC Albi. En 1934, il devint l'entraîneur du Castres olympique.
  • Jo Mir, PDG des Centres Leclerc, partage la présidence du Sporting avec Louis Barret de 1993 à 1998.Avec l'entrée du SCA dans le professionnalisme, il prend la tête de l'Association jusqu'en 2008.
  • Jacques Valax, né le 23 août 1951 à Albi, est un homme Politique Français, membre du PS a été le Président du SC Albi de 1986-1988 Député de la 1re Circonscription du Tarn depuis juin 2007 en remplacement de Paul Quilès et Membre du Conseil Général du Tarn

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Sporting Club Albigeois », sur histoire.maillots.free.fr (consulté le 7 février 2013)
  2. Bruno Vincens, « Albi dans l'ascenseur », sur www.humanite.fr, L'Humanité,‎ (consulté le 4 juin 2015)
  3. Le bilan: SC Albi, bilan de la saison 2007-2008
  4. Le CNOSF confirme la rétrogradation d'Albi en Pro D2
  5. Béchu écarté : officiel
  6. présentation SCA - saison 2010/2011
  7. Pour les joueurs formés au club année de leur première apparition en équipe pro.
  8. a, b et c « PRO D2 / SCA : L’EFFECTIF 2015-2016 », sur www.sca-albi.fr (consulté le 6 juillet 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :