Stade niçois rugby

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Stade niçois)
Stade niçois
Logo du Stade niçois
Généralités
Nom complet Stade niçois rugby
Surnoms Les Aigles
Fondation
Couleurs rouge, blanc et noir
Stade Stade des Arboras
(3 000 places)
Siège 247 boulevard du Mercantour
06200 Nice
Championnat actuel Nationale (2021-2022)
Président Patrice Prevot
Entraîneur David Bolgashvili
Sébastien Bruno (avants)
Yannick Osmond (arrières)
Site web stadenicois.fr

Maillots

Kit left arm toulouseleft.png
Kit body toulousekit.png
Kit right arm toulouseright.png
Kit shorts toulouseshorts.png
Kit socks toulousesocks.png
Domicile
Kit left arm toulouseleftb.png
Kit body toulousekitb.png
Kit right arm toulouserightb.png
Kit shorts toulouseshortsb.png
Kit socks toulousesocksb.png
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Nationale 2021-2022
0

Le Stade niçois rugby est un club français de rugby à XV basé à Nice.

Il est créé en 2012 à la suite de la disparition du Rugby Nice Côte d'Azur, ayant lui-même « succédé » au Racing Rugby Club de Nice, club historique de la ville, actif de 1912 à 2001.

Il évolue pour la saison 2021-2022 en Nationale.

Histoire[modifier | modifier le code]

Débuts du rugby à Nice[modifier | modifier le code]

Le club historique niçois, le Racing Rugby Club de Nice, est créé en 1912[1]. Il est placé en liquidation judiciaire en [2]

En , le Rugby Nice Côte d'Azur est également placé en liquidation judiciaire[3].

2012 : création du Stade niçois[modifier | modifier le code]

Le rugby niçois renaît alors sous une nouvelle identité, le Stade niçois rugby, et sous de nouvelles couleurs rouge, blanche et noire.

Il évolue pour la saison 2012-2013 en fédérale 3 poule 9. Deuxième de sa poule à l'issue de la saison régulière, le Stade niçois se qualifie avec Berre-l'Étang (1er), Bastia (3e) et La Valette (4e) pour les 32e de finale de la compétition, puis atteint les 16e de finale en éliminant le Rugby olympique lunellois (victoire 23-18 à Lunel et défaite 9-10 à domicile). Le Stade ne parvient pas à se défaire du Rugby Club Nîmes Gard (défaite 23-28 à domicile et défaite 0-14 à Nîmes) et échoue donc à une marche de l'accession en Fédérale 2.

Lors de la saison 2013-2014, le Stade a évolué dans la poule 10 de Fédérale 3. Le club termine la phase régulière en 2e position derrière Aubagne. Il obtient le droit de participer aux phases finales. Après avoir affronté la rude équipe d'Ampuis (69), le SNR doit s'extirper des griffes d'une équipe connue, puisque les deux clubs étaient dans la même poule : Martigues. Cette fois-ci, Nice décroche l'objectif de la saison : le ticket pour la Fédérale 2. Le club va poursuivre sa saison contre le RC Aubagne en huitième de finale. Dans le même temps, l'équipe réserve fait un excellent parcours. En effet, la réserve jouera le titre d'Excellence B contre le club du Stade olympique voironnais.

Le club joue en Fédérale 2 en 2018 puis monte en Fédérale 1 l'année suivante lors de la saison 2019.

Intégration en Nationale[modifier | modifier le code]

Lors de la saison 2020-2021, le Stade niçois[4] intègre le nouveau championnat de France de Nationale[5].

Nice se renforce en recrutant notamment l'international uruguayen Agustín Ormaechea, l'international sud-africain Lionel Mapoe ou encore le retour au club de Julien Caminati en provenance de l'Union sportive montalbanaise. Après une première place en saison régulière, les Niçois échouent de peu en demi-finale à domicile contre le Racing Club narbonnais (9-12).

David Bolgashvili intègre dans son staff Sébastien Bruno. Nice recrute aussi notamment la première ligne Nika Neparidze, Badri Alkhazashvili et James Johnston, le demi de mêlée Hugo Verdu et l'ouvreur Dorian Jones.

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

Couleurs et maillots[modifier | modifier le code]

[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Infrastructures[modifier | modifier le code]

  • Le club comprend une section féminine, le Nice Université Racing Rugby Club.
  • Le club comprend une école de rugby[6].

Personnalités du club[modifier | modifier le code]

Joueurs emblématiques[modifier | modifier le code]

Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Joueur du Stade niçois.

Joueurs formés au club sacrés champions du monde des moins de 20 ans[modifier | modifier le code]

Effectif 2021-2022[modifier | modifier le code]

Effectif actuel
Nom Poste Nationalité sportive
Nika Neparidze Pilier Drapeau de la Géorgie Géorgie
Romain Pouyleau Pilier Drapeau de la France France
Sunia Vola Pilier Drapeau des Fidji Fidji
Jemal Shatirishvili Pilier Drapeau de la Géorgie Géorgie
James Johnston Pilier Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
Jeronimo Negrotto Pilier Drapeau de l'Argentine Argentine
Nicolas Lemaire Pilier Drapeau de la France France
Akim Bouzhir Pilier Drapeau de la France France
Kurt Haupt Talonneur Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Louis Martin Talonneur Drapeau de la France France
Badri Alkhazashvili Talonneur Drapeau de la Géorgie Géorgie
Corentin Astier Deuxième ligne Drapeau de la France France
Jérôme Mondoulet Deuxième ligne Drapeau de la France France
Richard Fourcade Deuxième ligne Drapeau de la France France
Clément Fontaine Deuxième ligne Drapeau de la France France
Thibaud Rey Deuxième ligne Drapeau de la France France
Jean-Blaise Lespinasse Troisième ligne Drapeau de la France France
Louis Suaud Troisième ligne Drapeau de la France France
Jonathan Mace Troisième ligne Drapeau de la France France
Laijiasa Bolenavaivalu Troisième ligne Drapeau des Fidji Fidji
Joketani Koroi Troisième ligne Drapeau des Fidji Fidji
Nicolas Tachat Troisième ligne Drapeau de la France France
Martin Freytes Troisième ligne Drapeau de l'Argentine Argentine
Augustin Ormaechea Demi de mêlée Drapeau de l'Uruguay Uruguay
Hugo Verdu Demi de mêlée Drapeau de la France France
Paul Champin Demi de mêlée Drapeau de la France France
Dorian Lavernhe Demi d'ouverture Drapeau de la France France
Simon Ricquebourg Demi d'ouverture Drapeau de la France France
Aurélien Labau Centre Drapeau de la France France
Baptiste Delage Centre Drapeau de la France France
Julien Fritz Centre Drapeau de la France France
Luca Cutayar Centre Drapeau de la France France
Benjamin Mosses Centre Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Jens Torfs Centre Drapeau de la Belgique Belgique
Pacôme Gougeon Ailier Drapeau de la France France
Slowik Augustin Ailier Drapeau de la France France
Thibault Zambelli Ailier Drapeau de la France France
Viincent Alessi Ailier Drapeau de la France France
Sakiusa Bureitakiyaca Ailier Drapeau de la France France
Loïc Le Gal Arrière Drapeau de la France France
Rémy Defives Arrière Drapeau de la France France

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le rugby à Nice depuis 1912 », sur stadenicois.fr (consulté le ).
  2. Vasanth Divy, « Club : Du rugby pour Nice - Rugby 365 », sur rugby365.fr (consulté le ).
  3. « Liquidation judiciaire pour Nice » (version du 27 octobre 2020 sur l'Internet Archive), L'Équipe, .
  4. « National : les quatorze clubs connus », L'Équipe, (consulté le ).
  5. « Comité Directeur : Les principales décisions », sur ffr.fr, (consulté le ).
  6. Site officiel de l'école de rugby du RNCA

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]