Snapchat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Snapchat
Logo
Logo

Développeurs Daniel Smith
David Kravitz
Leo Noah Katz
Nilaina Harivony
Bobby Murphy
Evan Spiegel
Première version Septembre 2011
Dernière version 9.8.0 ()
État du projet Actif
Environnement iOS, Android, Mac OS X
Langue Anglais, allemand français, espagnol, arabe, chinois, coréen, danois, hindi, indonésien, italien, japonais, norvégien, néerlandais, ourdou, polonais, portugais, roumain, russe
Type Partage de photographies, réseau social
Licence Logiciel propriétaire
Site web snapchat.com

Snapchat est une application de partage de photos et de vidéos disponible sur plates-formes mobiles de type iOS et Android (plus d'application sur Windows Phone, l'application officieuse 6Snap a été supprimée). Elle est conçue et développée par des étudiants de l'université Stanford en Californie.

La particularité de cette application est l'existence d'une limite de temps de visualisation du média envoyé à ses destinataires. Chaque photographie ou vidéo envoyée ne peut être visible par son destinataire que durant une période de temps allant d'une à dix secondes. L'entreprise est valorisée à 16 milliards de dollars en 2015[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Snapchat est à l'origine un projet d'étude de deux étudiants de l'université Stanford, Evan Spiegel âgé de 22 ans et Bobby Murphy âgé de 24 ans[2]. Ils réclament d'être inspirés à l'époque par l'affaire Anthony Weiner, élu de New York ayant dû démissionner après avoir envoyé des photos à caractère sexuel à différentes femmes[3]. Mais en réalité, Franck Reginald Brown est la personne qui a eu l'idée à l'origine. Dans un communiqué de presse, discrètement publié où les médias se sont tournés vers la conférence d'Apple, la société Snapchat explique que Reggie Brown est le premier à avoir eu l'idée de créer une application permettant d'envoyer des photos éphémères lorsqu'il était étudiant à l'université de Standford. Et d'ajouter : « puis il a collaboré avec Spiegel et Murphy sur le développement de Snapchat  »[4].

L'application est lancée en septembre 2011[2] sur l'App Store d'Apple, puis en novembre 2012 sur Android[5].

En février 2013, la société de capital-risque Benchmark investit 13,5 millions de dollars dans Snapchat[6].

En novembre 2013, Snapchat rejette une offre de rachat de Facebook, d'un montant de 3 milliards de dollars[7] après avoir refusé plus tôt une proposition d'un milliard de dollars[8]. Snapchat aurait également rejeté une offre de rachat du chinois Tencent, de 4 milliards de dollars[8], ainsi qu'une autre de Google, du même montant[9].

Le 1er janvier 2014, Snapchat voit 4,6 millions de comptes piratés par le site « SnapchatDB » ; depuis, Snapchat a amélioré sa sécurité.

En octobre 2014, Snapchat annonce que l'application diffusera désormais des messages publicitaires (des photos ou des vidéos, sans câblage démographique, que les utilisateurs choisiront ou non de visionner)[10].

Le 17 novembre 2014, Snapchat s'associe avec Square afin de proposer aux utilisateurs du service des messages éphémères (envoi de photos et vidéos qui disparaissent au bout de quelques secondes) et un outil leur permettant de s’envoyer de l’argent entre eux : Snapcash[11],[12].

Le 17 décembre 2014, plusieurs sites d'information technologique révèlent, à la suite de la diffusion de mails échangés entre Sony et Snapchat, que ce dernier aspirerait à créer son propre label musical, et « se concentrer sur les artistes qu'il souhaite promouvoir sur la plateforme »[13].

Le 27 janvier 2015, Snapchat annonce le lancement de Discover, un service de diffusion de vidéo pour les médias. Grâce à ce service, Snapchat peut maintenant monétiser son contenu et crée un espace publicitaire pour les annonceurs[14]

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

Cette application permet d'envoyer des messages avec des images ou vidéos qui s'autodétruisent au bout de 1 à 10 secondes (la durée est choisie par l'utilisateur), notamment des selfies[15]. 350 millions de snaps sont échangés chaque jour dans le monde[16]. L'application permet également aux utilisateurs de créer une Story (« histoire »). C'est une juxtaposition de plusieurs photos/vidéos. Une « story » peut être vue autant de fois que l'utilisateur le souhaite mais chaque élément de la story possède une durée de vie de 24 h.

Depuis le 1er mai 2014, un chat a été inséré dans l'application ainsi qu'un détecteur de présence, pour discuter en direct via caméra interposée[17].

Snapchat permet, entre autres, de dessiner sur les images ou d'appliquer des filtres de couleur (trois filtres) pour créer différentes valeurs de noir et blanc. On peut aussi ajouter des données personnelles comme l'heure ou la température. La mise à jour de janvier 2015 propose un filtre permettant de géolocaliser l'image ou la vidéo.

Il existe d'autres applications qui permettent d'envoyer des photos aux contacts Snapchat sélectionnés mais aussi de sauvegarder les images reçues sans que l'expéditeur Snapchat en soit avisé[18], ce qui va à l'encontre du principe même de Snapchat.

Critiques[modifier | modifier le code]

Attaque du 31 décembre 2013[modifier | modifier le code]

Snapchat a été victime d'un hacking le 31 décembre 2013[19] ; potentiellement, cela a un impact sur 4,6 millions d'utilisateurs[réf. nécessaire].

À la suite de ces attaques, Snapchat a décidé de faire supprimer toutes les applications tierce des stores (6snap...). Leur décision a comme conséquence de priver les utilisateurs du terminal Windows Phone (WP) de Snapchat, causant un grand mécontentement de la communauté WP et rendant le système d'exploitation moins attractif[20], bien qu'une grande partie des utilisateurs de Windows Phone veuille revoir un jour 6snap ou même Snapchat en activité. Pour ce faire, une pétition a été créée.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Start-up: les 14 plus grosses valorisations estimées - Snapchat, Challenges, 17 juillet 2015
  2. a, b et c (en) J. J. Calao, « Snapchat: The Biggest No-Revenue Mobile App Since Instagram », Forbes, 27 novembre 2012.
  3. « Snapchat : Evan Spiegel, l'homme qui refuse des milliards », L'Obs,‎ (lire en ligne).
  4. « Snapchat : le PDG avoue ne pas être à l'origine du concept de la photo éphémère » (consulté le 30 juin 2015)
  5. (en) « You Know What’s Cool? A Billion Snapchats: App Sees Over 20 Million Photos Shared Per Day, Releases On Android ».
  6. a et b (en) Arik Hesseldahl, « Snapchat Lands $13.5 Million in Round Led By Benchmark Capital », All Things Digital, 9 février 2013.
  7. Snapchat a rejeté une offre d'achat de Facebook de 3 milliards de dollars, Le.Monde.
  8. a et b « Snapchat : Facebook propose trois milliards de dollars, Tencen monte à quatre », 01net,‎ (lire en ligne).
  9. (en) « Why Did Snapchat Turn Down Three Billion Dollars? », The New Yorker,‎ (lire en ligne).
  10. Benjamin Ferran, « Les réseaux sociaux à l'avant-garde de la publicité en ligne », Le Figaro, encart « Économie », samedi 11 / dimanche 12 octobre 2014, page 26.
  11. (en) « http://techcrunch.com/2014/11/17/snapcash/ ».
  12. http://www.lemonde.fr/economie/article/2014/11/18/snapchat-s-allie-a-square-dans-le-paiement_4525180_3234.html.
  13. « Snapchat souhaite créer son propre label musical », sur MyBandNews,‎ (consulté le 17 décembre 2014).
  14. (en) « Hands on with Snapchat Discover, fun content for short attention spans ».
  15. (en) « Snapchat : Making the selfie mainstream », sur ryot.org,‎
  16. « Photos : Non, Snapchat n'a pas dépassé Facebook », sur 20 minutes
  17. (en) « Putting the Chat into Snapchat »
  18. « 5 Ways To Save Snapchat Snaps Permanently Without The Sender’s Knowledge », sur 1mtb.com,‎ 2014 (consulté le 20 mars 2015)
  19. Le hacking du 31 décembre 2013 contre snapchat : (en)[1], [2]
  20. « Tous les clients tiers Snapchat ont disparu du Windows Phone Store », sur nextinpact

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]