Wizbii

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

WIZBII
logo de Wizbii

Création 2011
Fondateurs Benjamin Ducousso, Romain Gentil et Emeric Wasson
Forme juridique Société par actions simplifiée (SAS)
Slogan Faire de chaque avenir une réussite
Siège social Grenoble
Direction Benjamin Ducousso (président)
Emeric Wasson et Romain Gentil (directeurs généraux)
Actionnaires ODDO BHF (actionnaire principal)
Effectif estimé à 130 salariés (2021)
SIREN 524 455 540
Site web https://www.wizbii.com/

Chiffre d'affaires Non communiqué

Wizbii est une entreprise grenobloise de services en ligne, gratuits et payants, pour les jeunes et les entreprises.[1].

Activités[modifier | modifier le code]

Wizbii vend différents services en ligne : un site d'emploi, un service de code de la route, une assurance santé, un simulateur d'aides financières (similaire à celui que propose gratuitement l'administration)[2] et des conseils pour les étudiants et jeunes diplômés.

L'entreprise se rémunère notamment en percevant 4% des aides que ses clients perçoivent grâce à l’intermédiaire de l’entreprise, avec un maximum de 9 euros par mois[2],[3].

Wizbii se rémunère aussi en réalisant des plateformes à destination des jeunes pour les banques (Société Générale[4], Crédit Agricole, BNP Paribas, La Banque Postale[5], etc.), les collectivités publiques (Pau[6] et Garges-lès-Gonesses[7]) et le gouvernement français[8].

L’entreprise propose des prestations événementielles sous forme de « Job Dating » à destination des entreprises qui recrutent sur tout le territoire français, en métropole et dans les Drom-Com.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'entreprise est créée en 2011[9] par Benjamin Ducousso, Romain Gentil et Emeric Wasson, jeunes diplômés de Grenoble École de management [10]. À ses débuts, l’idée originale de Wizbii est de devenir un « réseau social professionnel des étudiants[11] ». Peu à peu, elle devient une plateforme d’offres d’emploi et propose de réaliser des événements de recrutement.

En avril 2014, Wizbii organise son premier job dating à Lescar (Pyrénées Atlantiques) entre recruteurs et jeunes diplômés, dans le secteur de l'aéronautique[12].

En , Wizbii lève 3M€ auprès de ses investisseurs historiques ainsi que Sigma Gestion. Fin 2018, Wizbii a levé 12,5M€[13] auprès de la Banque franco-allemande Oddo BHF, de Caphorn Invest, de Sigma Gestion et de MATMUT innovation.

En janvier 2017, Wizbii lance sa première plateforme extra-bancaire en collaboration avec le Crédit Agricole Pyrénées Gascogne[14].

En novembre 2017, Wizbii rachète la start-up Filengo.

Le syndicat étudiant UNEF estime que l'entreprise « utilise la détresse des jeunes pour leur soutirer le peu d’aides disponibles »[2].

En mars 2020, l’entreprise lance Wizbii Drive[15], une plateforme dont les fonctionnalités sont la révision du code de la route, l'accès aux aides au permis ou encore la réservation du passage de l'examen via un partenariat avec le groupe La Poste.

Depuis novembre 2020, Wizbii est l’opérateur de la plateforme 1 jeune,1 solution pour le gouvernement français[8].

En avril 2022, Wizbii s’engage face à la précarité étudiante en recueillant des témoignages sur le site nousjeunes.com pour sensibiliser le prochain gouvernement élu[16]. L’entreprise s’associe aussi à l’entreprise Phénix et à 9 autres marques pour augmenter le pouvoir d’achat des jeunes à travers des réductions dédiées, à travers l’opération “kit de survie de l’étudiant”[17].

En septembre 2022, l’entreprise décide de s’attaquer au marché international en lançant Wizbii Money en Espagne et en Italie[18].

Chiffres clés[modifier | modifier le code]

La société emploie 130 personnes en 2021 et possède des bureaux à Grenoble (siège social), Paris et Pau.

Wizbii compte 7 millions d'utilisateurs début [19].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Wizbii se lance à la conquête de l’Europe », sur lefigaro.fr, (consulté le )
  2. a b et c Julie Renson Miquel, « Phobie administrative: déléguer à des entreprises prêtes à rafler la mise », sur Libération (consulté le )
  3. Faïza Zerouala, « Wizbii, l’entreprise qui capitalise sur la phobie administrative des étudiants », sur Mediapart (consulté le )
  4. « Société Générale lance « Boost », une plateforme de services dédiée aux jeunes », sur Société Générale, (consulté le )
  5. « Ces 10 nouveaux services gratuits de La Banque Postale pour les jeunes clients », sur MoneyVox Actu (consulté le )
  6. Carlos De Sousa, « Pau : lancement de Paujeunes.fr, une plateforme numérique à destination des jeunes actifs », sudouest,‎ (ISSN 1760-6454, lire en ligne, consulté le )
  7. « Emploi. Garges-lès-Gonesse lance une plateforme pour l'insertion des jeunes », sur actu.fr (consulté le )
  8. a et b « Qui est Wizbii, la start-up derrière la plateforme 1jeune1solution ? », sur Les Echos Start, (consulté le )
  9. Marina Al Rubaee, « Wizbii : le réseau professionnel des 18-30 ans lève 1,6 million d’euros », sur Les Echos Executives (consulté le )
  10. « Une nouvelle plateforme de services propose désormais des assurances à ses utilisateurs », L'Argus de l'assurance,‎ (lire en ligne, consulté le )
  11. « Wizbii, le nouveau réseau social "pro" des étudiants », L'Usine Nouvelle,‎ (lire en ligne, consulté le )
  12. Ahamadou Dramé, « Pyrénées Gascogne : un job dating entre recruteurs et jeunes diplômés », (consulté le )
  13. « Matmut Innovation porte la levée de fonds de Wizbii à 12,5 M€ | Présences Grenoble », sur www.presences-grenoble.fr (consulté le )
  14. « JOB+ : la solution innovante pour l’emploi des 16-30 ans », sur presselib.com (consulté le )
  15. Medias France, « WIZBII offre un meilleur avenir à 4 millions de jeunes », sur Forbes France, (consulté le )
  16. le figaro, « Précarité étudiante: une plateforme recueille des témoignages pour interpeller le gouvernement », sur Le Figaro Etudiant (consulté le )
  17. le figaro, « Dix marques dont Franprix proposent pendant un mois 15% de réduction aux étudiants », sur Le Figaro Etudiant (consulté le )
  18. « Wizbii se lance à la conquête de l’Europe », sur LEFIGARO, (consulté le )
  19. « Près de 40 postes à pourvoir le 15 juillet au sein de la start-up WIZBII », sur actu.fr, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]