Tencent Holdings

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Tencent)
Aller à : navigation, rechercher
Tencent Holdings
腾讯控股有限公司
logo de Tencent Holdings
illustration de Tencent Holdings

Création 1998
Fondateurs Ma Huateng et Zhang Zhidong
Personnages clés Président : Mr Ma Huateng
Forme juridique Public Company (S.A. avec appel public à l'épargne)
Action Bourse de Hong Kong (0700)[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Tencent Tower, Shenzhen, Guangdong
Drapeau de Chine Chine
Activité Services Internet
Produits Tencent QQ
Société mère NaspersVoir et modifier les données sur Wikidata
Filiales Supercell
Effectif 30 000 (2015)
Site web tencent.com

Capitalisation environ 520 milliards de dollars (22 novembre 2017)[2]
Chiffre d’affaires en augmentation 19,646 milliards yuans (2010)[3]
Résultat net en augmentation 8,116 milliards de yuans (2010)[3]
La Tencent Tower qui abrite le siège de Tencent

Tencent Holdings Limited (HKEX : 700) est une entreprise spécialisée dans les services internet et mobiles ainsi que la publicité en ligne[4]. Son siège est situé dans le District de Nanshan, à Shenzhen en République populaire de Chine.

Les services de Tencent incluent des réseaux sociaux, des portails web, d'e-commerce et des jeux en ligne multijoueur[5]. Il gère aussi le service de messagerie instantanée Tencent QQ[6],[7], opère l’un des plus importants portails web en Chine, QQ.com[8] ainsi que l'application de messagerie instantanée WeChat[9].

Au 31 décembre 2010, il y avait 647,6 millions de compte de messagerie instantanée Tencent QQ actifs[3], faisant de Tencent QQ la plus large communauté en ligne du monde. Le nombre de comptes QQ connectés simultanément a parfois excédé 100 millions[10].

Nom[modifier | modifier le code]

Le nom "Tencent" est dérivé de l'expression chinoise "十分" (Pinyin: shí fēn). Le premier caractère 十 (shí) est le nombre 10 et le second 分 (fēn) est une mesure qui peut être utilisée pour représenter un centième, où 分 (fēn) est un centième de yuan. Le mot 分 (fēn) réfère traditionnellement au dixième de quelque chose et est souvent utilisé dans des phrases Chinoises comme "十分" pour décrire 100 %, la perfection, ou « très ». Par exemple "十分强大" (shí fēn qiáng dà) se traduit par « très puissant ».

Toutefois, le nom chinois de l’entreprise n’est pas "十分" (Pinyin: shí fēn). C’est au contraire une translittération de "Tencent": 腾讯 (Pinyin: téng xùn). En chinois, cela signifie, mot à mot, « message galopant »[11].

Histoire[modifier | modifier le code]

Tencent a été fondé par Ma Huateng et Zhang Zhidong en novembre 1998[12] sous le nom de Tencent Inc.[13], avec de l’argent provenant de capital-risque[4]. L’entreprise a perdu de l’argent lors de ses trois premiers exercices[12].

Le Sud-Africain Naspers a acheté 46 % de l’entreprise en 2001 (en 2010, il en détient encore 35 %[14]). Suite à des poursuites judiciaires de la part d'ICQ, le produit de messagerie OICQ de Tencent change de nom pour devenir QQ[12], même si certains prétendent que c’est l’entreprise américaine AOL et non ICQ qui aurait demandé le changement de nom[11]. Tencent Holdings Ltd fut cotée sur le Hong Kong Stock Exchange le 16 juin 2004[13] et a rejoint le Hang Seng Index en 2008[15].

À l’origine, l’entreprise n’obtenait de ressources que via la publicité et les utilisateurs premium de QQ, qui paient un abonnement mensuel pour obtenir des fonctions supplémentaires[12]. À partir de 2005, les frais pour l’utilisation de QQ mobile, son service pour téléphone mobile, et la mise sous licence de son logo (un manchot qui est devenu une icône et qu’on peut par exemple retrouver sur des produits alimentaires[16] et des vêtements[12]) sont aussi devenus générateurs de revenus[12]. Plus récemment, Tencent a tiré profit de la vente d’objets virtuels[17].

Même si les services de Tencent ont inclus des jeux en ligne à partir de 2004, c’est aux alentours de 2007-2008 que son offre a rapidement augmenté via l’acquisition de licences de jeux sud-coréens[18]. Au moins deux d’entre eux, Cross Fire et Dungeon and Fighter, furent produits à l’origine pour Tencent par des développeurs de jeu vidéo sud-coréens, mais l’entreprise chinoise conçoit désormais ses propres jeux[18]. Les jeux ont étendu la possibilité de ventes de biens virtuels[18].

En 2015, Tencent acquiert une participation de 15 % dans Glu Mobile pour 126 millions de dollars[19].

Le , ESPN et Tencent annoncent un service de commentaires sportifs d'événements sportifs en mandarin pour les clients de Tencent en Chine[20]. En juin 2016, Tencent annonce l'acquisition de la participation de SoftBank de 73,2 % dans Supercell pour 6,6 milliards de dollars[19].

En 2017, sa capitalisation boursière devient l'une des dix plus importantes au monde[21] et la plus importante d'Asie devant Alibaba[2]. En novembre 2017, la société annonce avoir acquis 12% du capital de Snap Inc (Snapchat)[22].

Revendications de propriété intellectuelle[modifier | modifier le code]

Beaucoup de logiciels et services de Tencent sont remarquablement similaires à ceux de ses concurrents. Le fondateur et président, Huateng "Pony Ma" Ma, a dit que « copier n’est pas mal. » Les concurrents ont été prompts à l’attaquer à ce sujet. Un ancien PDG de SINA.com, Wang Zhidong, a déclaré que « Pony Ma a la réputation d’être le roi de la copie ». Jack Ma d’Alibaba Group a lui déclaré : « Le problème de Tencent est qu’ils ne font aucune innovation. Tout n’est que copie. »[23]

En 2009, l’entreprise possédait toutefois 400 brevets[24].

Produits et services[modifier | modifier le code]

Tencent offre un mélange de services ayant pour clients à la fois des consommateurs finaux et d’autres entreprises.

QQ instant messenger[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Tencent QQ.

Lancé en février 1999[25], c’est le produit le plus connu de Tencent[6],[7]. QQ est une des plateformes de messagerie instantanée les plus populaires de son marché intérieur[26],[27]. Même si son service de messagerie instantanée est gratuit, un abonnement est nécessaire pour les fonctionnalités mobiles[28].

QQ International[modifier | modifier le code]

La première version en anglais de QQ est lancée en 2009. QQ International est disponible en 6 langues : anglais, français, allemand, espagnol, coréen et japonais. QQ international est compatible avec Windows XP, Vista, Mac OS X et iPhone.

Foxmail[modifier | modifier le code]

Foxmail est le client de messagerie produit par Tencent.

iTQQ[modifier | modifier le code]

Le premier « service de télévision interactive intelligent » de Chine et un projet porté avec TCL[26].

Longhaier[modifier | modifier le code]

Projet porté avec Globe7 HK Ltd, une filiale de l’entreprise indienne Northgate Technologies, Longhaier est un réseau social orienté vers les étudiants pour le marché chinois[29]. Le site comprend des forums, des informations sur les campus, des jeux et d’autres applications Internet interactives ainsi que des informations sur les études à l’étranger, les offres d’emplois et les possibilités de bourses d’études[29].

Jeux en ligne multijoueur[modifier | modifier le code]

Tencent propose de nombreux jeux en ligne multijoueur notamment via son portail de jeux QQ Games.

League of Legends, le MOBA le plus joué au monde (100 millions de joueurs actifs par mois en 2017) et Clash of Clans, un jeu de gestion multijoueur sur Android et IOS racheté lors de l'achat de Supercell. Dungeon & Fighter, un jeu de combat en ligne ; QQ Fantasy, un jeu en deux dimensions incorporant des éléments de la mythologie chinoise ; Xunxian, un jeu de rôle en trois dimensions ; QQ Three Kingdoms, un jeu de rôle pour joueur occasionnel durant l’époque historique des trois royaumes ; QQ Huaxia, un jeu de rôle en ligne ; QQ Dancer, un jeu de danse musicale en ligne offrant l’interactivité avec la messagerie instantanée ; QQ Nanaimo, un jeu en ligne sur une île déserte où les joueurs élèvent des animaux domestiques et construisent leur maison ; QQ Speed, un jeu de course en ligne pour joueur occasionnel ; QQ R2Beat, un jeu de roller en ligne ; QQ Tang, un jeu issu de la littérature chinoise ; QQ PET, un jeu d’élevage d’animaux domestiques virtuels et deux jeux de tirs à la première personne en ligne : CrossFire et AVA[30].

PaiPai.com[modifier | modifier le code]

Lancé le 13 mars 2006[31], c’est un site d’enchères en ligne de consommateur à consommateur[26].

QQLive[modifier | modifier le code]

C’est une plateforme de distribution pair à pair pour du contenu multimédia streamé[32].

QQ Show[modifier | modifier le code]

Une plateforme sociale basée sur un avatar à la manière de Cyworld[8], le système d’avatars de QQ show permet l’achat de biens virtuels pour habiller l’avatar, qui peut aussi être utilisé dans QQ IM[33].

QQ Player[modifier | modifier le code]

En 2008, Tencent a publié un lecteur multimédia, disponible gratuitement au téléchargement sous le nom de QQ Player[34].

Qzone[modifier | modifier le code]

Un service de réseau social[7], le plus important de Chine en 2008[35].

SOSO[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Soso.com.

Lancé en mars 2006[36], ce moteur de recherche a un nom qui ressemble à "搜搜", ou "search search" en Chinois[37]. C’était un partenaire chinois de Google, utilisant AdWords[38].

Tencent Traveler[modifier | modifier le code]

Abrégé "TT", ce navigateur Web développé par Tencent[39] est basé sur le moteur Trident[40] et devint le troisième navigateur le plus utilisé en Chine[40].

Tencent Weibo[modifier | modifier le code]

Un service de microblogging Chinois, Tencent Weibo est en concurrence avec Sina Weibo.

TenPay[modifier | modifier le code]

Système de paiement similaire à PayPal[26], il autorise les paiements d’entreprise à entreprise, de consommateur à entreprise et de consommateur à consommateur[31]. Dans certaines villes chinoises, les citoyens peuvent utiliser TenPay pour payer leurs factures de gaz et d’électricité ou recharger leurs cartes de transport public[41]. Des cartes de crédit co-brandées sont disponibles, et les factures de cartes de crédit peuvent également être payées en utilisant ce service[42]. Le rechargement d'un compte TenPay hors ligne est possible, l’entreprise envoyant des employés collecter l’argent en personne[43].

Wechat[modifier | modifier le code]

Article détaillé : WeChat.

WeChat ou weixin (chinois : 微信 ; pinyin : wēixìn) est une application mobile de messagerie textuelle et vocale. L'application est très populaire en Chine, en effet en octobre 2013 elle possède 600 millions de membres à travers le monde[44],[45]

Objets virtuels[modifier | modifier le code]

Tencent vend des objets virtuels[46] pour utilisation dans leurs jeux en ligne massivement multijoueur[47], clients de messagerie instantanée, réseaux sociaux[48] et téléphones portables[49]. Les revenus provenant de la vente d’objets virtuels ont constitué une large proportion des revenus de Tencent en 2009[8]. De plus, la catégorie des jeux conçus par Tencent devrait rencontrer une popularité croissante les prochaines années[50].

La devise en ligne de Tencent, les Q Coins, peut être utilisée pour acheter des biens virtuels[26]. Ceux-ci vont du décalé, comme les animaux de compagnie virtuels[51], les vêtements, bijouterie et cosmétiques virtuels nécessaires à la personnalisation d’un avatar sur un jeu en ligne[52], au plus banal, comme de l’espace de stockage, des fonds d’écran, des albums photos plus grands[48] et des sonneries téléphoniques[49].

Filiales[modifier | modifier le code]

Tencent possède au moins quatre filiales entièrement détenues et presque 20 filiales en tout[35].

Tencent Technology (Shenzhen) Co Ltd[modifier | modifier le code]

Une entreprise de développement logiciel qui a créé, entre autres, Tencent Traveler et les dernières versions de QQ IM[53], ainsi que des applications mobiles[54]. Cette filiale est située dans le district Sud du Hi-Tech Park de Shenzhen[53]. Elle possède aussi de nombreux brevets liés à la messagerie instantanée et aux jeux en ligne massivement multijoueur[55].

Emplacements[modifier | modifier le code]

Les quartiers généraux de Tencent sont situés dans la Tencent Tower (腾讯大厦 Téngxùn Dàshà) du District Sud de Hi-techPark (新科技园 Xīn Kējì Yuán) dans le District de Nanshan, à Shenzhen[25],[56]. Les autres sites incluent un complexe de 48 000 mètres carrés hébergeant un site de recherche et développement dans la Zone de Développement Hi-Tech de[57], un centre de données et de R&D dans le Parc Industriel de Sous-traitance de Services Binhai de Tianjin qui doit être terminé pour juin 2013[58], et quelque 17 646 mètres carrés de bureaux à Shanghai achetés via une filiale, Tencent Cyber (Tianjin), situés dans la Zone Communautaire de Services Technologiques Modernes de Shanghai[59].

Tencent Holdings Ltd est incorporée sur les Îles Caïmans[35].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. https://www.hkex.com.hk/eng/invest/company/profile_page_e.asp?WidCoID=0700&WidCoAbbName=&Month=&langcode=e
  2. a et b http://www.lemonde.fr/economie/article/2017/11/22/pourquoi-le-chinois-tencent-a-detrone-facebook_5218529_3234.html
  3. a, b et c (en) « Rapport Annuel 2010 Report », Tencent.com (consulté le 31 mars 2011)
  4. a et b Dictionnaire Biographique des Nouveaux Entrepreneurs et Leaders Commerciaux Chinois, Pg. 111-112 Ilan Alon et Wenxian Zhang. Edward Elgar Publishing, 2009. Google Book Search.
  5. Tencent, bien plus que QQ en Chine thechinaobserver.com, en Anglais
  6. a et b Implantation de Tencent china-business-daily.blogspot.com, 7 novembre 2008, en Anglais
  7. a, b et c Tencent: Le plus grand portail Internet de Chine technologygear.net, 25 février 2009, en Anglais
  8. a, b et c Pour le Portail de Messagerie Instantanée Chinois Tencent, l’Argent est dans les micro-transactions
  9. http://www.wechat.com/en/service_terms.html
  10. (en) « 腾讯QQ最新24小时在线数据 », Im.qq.com (consulté le 14 janvier 2011)
  11. a et b « Tencent: La marche des manchots », Businessweek,‎ , p. 4/7 (lire en ligne)
  12. a, b, c, d, e et f Investir en Chine : L’Industrie du Capital-risque émerge Jonsson Yinya Li, Google Book Search
  13. a et b Tencent site officiel de Tencent
  14. Tencent 腾讯 Naspers
  15. HANG SENG INDEXES ANNONCE LES RESULTATS DE LA REVUE DE SES INDICES
  16. QQ Games sur AIM: Un autre manchot vise le marché du joueurs occasionnel gotgame.com, 13 janvier 2009, en Anglais
  17. Le succès éclatant d’un Géant du Web Chinois businessweek.com, 26 novembre 2008, en Anglais
  18. a, b et c « Tencent: La Marche des manchots », Businessweek,‎ , p. 5/7 (lire en ligne)
  19. a et b Tencent nears $6.6 billion deal to buy majority stake in Supercell: source, Liana Baker et Yimou Lee, Reuters , 16 juin 2016
  20. (en) Elaine Low, « Booyah! Disney's ESPN, Tencent To Bring Attitude To Sports In China », sur investors.com, (consulté le 23 juillet 2016)
  21. Frédéric Schaeffer, « Tencent entre dans le club des 10 plus grosses entreprises au monde », sur lesechos.fr, (consulté le 6 avril 2017)
  22. « Snap en difficulté, Tencent investit pour dépoussiérer l'application », usine-digitale.fr,‎ (lire en ligne)
  23. L’innovation de Tencent est copiée... Traduction automatique xinhuanet.com, 13 avril 2007
  24. Tencent possède 400 Brevets JLM Pacific Epoch, 29 juillet 2009
  25. a et b Fiche à destination des Investisseurs Site Officiel de Tencent, en Anglais
  26. a, b, c, d et e Rencontrez le bureau de Google en Chine 14 mai 2007, en Anglais, The Times Group
  27. « À propos de Tencent »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 12 avril 2013) Site Web Officiel de Tencent
  28. Le parti, les gens et le pouvoir de la discussion en ligne economist.com, 27 avril 2006, en Anglais
  29. a et b Globe7, Partenaire de Tencent pour un Réseau Social en Chine financialexpress.com, 07 mars 2008, en Anglais
  30. Products and Services > Service de Divertissements Interactifs Site officiel de Tencent
  31. a et b Produits et Services > E-commerce Site Officiel de Tencent
  32. Produits et Services > Services à valeur ajoutée Site officiel de Tencent
  33. Produits et Services > Services à valeur ajoutée Site officiel de Tencent
  34. Tencent sort QQ Player
  35. a, b et c 2008 Rapport Annuel Site Officiel de Tencent
  36. Produits et Services > Médias en Ligne Site officiel de Tencent
  37. Tencent va mettre en place une Armée de Recherche de 3000 personnes pour lancer son Moteur de Recherche cnreviews.com, 14 avril 2008
  38. Ce que les Entreprises de la Silicon Valley doivent savoir sur Tencent techcrunch.com, en Anglais
  39. Produits et Services > Service de Messagerie Instantanée Site officiel de Tencent
  40. a et b Mozilla passe devant Microsoft en Chine businessweek.com, 11 janvier 2008, en Anglais
  41. Tenpay s’étend dans le paiement de factures en ligne JLM Pacific Epoch, 20 juillet 2009, en Anglais
  42. Tenpay dévoile un service de paiement de cartes de crédit JLM Pacific Epoch, 15 avril 2009
  43. Toc, Toc: TenPay propose un service de rechargement porte-à-porte J:M Pacific Epoch, 14 novembre 2008, en Anglais
  44. (zh) « 传微信用户总数超6亿 海外业务或将独立 »,‎
  45. (en) « WeChat Reportedly Surpassed 600 million Users »,
  46. (en) « Encaisser sur les biens virtuels - Techland »
  47. TenCent atteint de nouveaux sommets dans la vente de biens virtuels insidesocialgames.com, 31 mars 2009, en Anglais
  48. a et b Tencent raconte son histoire au sommet sur les biens virtuels 3pointd.com, 22 juin 2007, en Anglais
  49. a et b Profil de partenaire Ericsson Mobility World: Tencent ericsson.com
  50. Le marché du jeu en ligne Chinois devrait atteindre 750 millions de dollars dans 3 ans reuters.com, 16 novembre 2010, en Anglais
  51. Alternatives lucratives à la publicité en ligne businessweek.com, 23 octobre 2008, en Anglais
  52. « Le réseau social le plus lucratif du monde ? Tencent passe la barre des 1 Milliards de Dollars de revenus »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 12 avril 2013) venturebeat.com, 19 mars 2009
  53. a et b Entreprise en Bref : Tencent Technology (Shenzhen) Co., Ltd. businessweek.com
  54. Les Développeurs Chinois lancent des gadgets mobiles sur le marché nokia.com, 2008
  55. Recherche IPEXL > Répertoire des Brevets > "TENCENT TECHNOLOGY SHENZHEN COMPANY LIMITED" ipexl.com, en Anglais
  56. "Nous Contacter." Tencent. "Tencent Building, Kejizhongyi Avenue, Hi-techPark, Nanshan District, Shenzhen." Adresse en Chinois: "深圳市南山区高新科技园中区一路腾讯大厦"
  57. Tencent ouvre un site de R&D à Chengdu JLM Pacific Epoch, 09 avril 2009
  58. Le Centre de R&D de Tianjin de Tencent prêt en 2013 JLM Pacific Epoch, 13 mars 2009, en Anglais
  59. Accord obligatoire d’achat de propriété 15 mai 2008

Liens externes[modifier | modifier le code]