Grindr

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Grindr
Description de l'image Grindr Logo Black.svg.

Informations
Première version Voir et modifier les données sur Wikidata
Dernière version 4.3.5[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Système d'exploitation IOS et AndroidVoir et modifier les données sur Wikidata
Type Application mobile
Site web de rencontreVoir et modifier les données sur Wikidata
Licence Logiciel propriétaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.grindr.comVoir et modifier les données sur Wikidata

Grindr est une application de rencontres destinée aux hommes homosexuels, bisexuels ou bicurieux disponible sur iOS (Apple), Blackberry OS et Android. Cette application permet de discuter et d'échanger des photos avec des hommes géolocalisés autour de soi.

Histoire[modifier | modifier le code]

Grindr a été lancé le par Nearby Buddy Finder, LLC[2]. Au départ, des remarques prudentes mais positives circulent dans la blogosphère homosexuelle sur des sites comme Queerty[3] ou Joe My God[4].

Bien qu'installé aux États-Unis, le site gagne rapidement en popularité dans le monde entier par le biais du bouche à oreilles et des différents médias. Le nombre d'utilisateurs britanniques augmente de 30 000 personnes après que Grindr a été mentionné par Stephen Fry dans l'émission de télévision Top Gear. Le fondateur de Grindr, Joel Simkhai, a signalé une activité du site dans 192 pays y compris en Iran, en Irak et au Kazakhstan[5].

Le sénateur porto-ricain Roberto Arango, militant anti-homosexuel et utilisateur de Grindr.

En , Grindr remporte le prix du « meilleur site de rencontres mobile » aux iDate Awards[6]. En raison du succès de Grindr, les dirigeants annoncent en qu'ils vont lancer une version hétéro du site qui s'appellera Blendr[7].

Le , le sénateur portoricain Roberto Arango (en), opposant farouche au mariage homosexuel démissionne de son poste après la divulgation de plusieurs photos de lui nu sur Grindr[8].

En , compte tenu de son succès, Grindr met en place Blendr, une version de Grindr ouverte à toutes les orientations sexuelles, notamment aux hétérosexuels[9]. Blendr est en partenariat avec Badoo depuis et leurs sites webs et applications fournissent les mêmes informations et fonctionnalités aux utilisateurs[10].

En , Grindr emploie 45 personnes, l'application dépasse les 3,5 millions d'utilisateurs répartis dans 192 pays[11].

Le , Grindr connaît une panne dans l'est de Londres, avec l'arrivée de milliers d'athlètes pour les Jeux olympiques d'été de 2012[12].

Grindr compte plusieurs concurrents, comme Jack'd ou Hornet.

Le road-movie Jours de France est construit autour de cette application.

Le , Grindr est vivement critiqué pour avoir laissé des entreprises tierces accéder à des données privées de ses utilisateurs, dont leur statut VIH. Demande de boycott par la communauté gay sur le site de l'association AIDES. [13].

En , l'administration Trump demande aux propriétaires chinois de Grindr de céder leur participation de crainte que Pékin utilise des informations personnelles pour influencer des responsables américains[14]. Le Comité sur les investissements étrangers aux États-Unis enquête généralement sur des fusions susceptibles d'entraîner le contrôle d'une entreprise américaine par une personne ou une entreprise étrangère, dans le cas ou cette fusion pourrait menacer la sécurité nationale. Cela semble être le premier cas dans lequel les États-Unis affirme que le contrôle étranger d'une application de média social pourrait avoir des conséquences sur la sécurité nationale[15]

Entre avril et  grindr est également très critiqué sur les services de téléchargement d application (sur Googleplay, istore ou googlestore) et de nombreux utilisateurs suspectent les modérateurs de favoriser les rapports sexuels payants, les dealers ou les fausses positions GPS (distances affichées) ou autres services illégaux tel que promouvoir de la drogue.

Grindr est également mal vu par nombre d'homosexuels qui suspectent l'application d'espionner des données privées tel que des conversations, des photos intimes envoyées à un contact, un ami, ou même des connaissances, toutes relations occasionnelles confondues, lors de signalement. En effet les modérateurs reçoivent des copies de chaque conversation et signalements. La facilité de captures d'écrans ouvre les portes à de nombreux fraudeurs, tout comme télécharger une photo d'un tiers depuis n'importe quel site pour l'utiliser frauduleusement en photo de profil.

Grindr fonctionne en effet sur le seul et unique principe des signalements effectués par ses utilisateurs et supprime en masse bon nombre de profil sans restriction.

C est simple l application ne permet pas, à ce jour, une sécurité suffisamment élevée pour ses utilisateurs et  ses abonnés pour garantir l authenticité et la sincérité des comptes qui y sont créés. Rien de rassurant pour la communauté LGBT. Contrairement à d autre réseaux sociaux (pastille bleu, un vu, ou une mention de compte certifié ou vérifie) par vérification par code sms, numéro de téléphone ou par reconnaissance facial (comme le font d'autres réseaux tel que facebook, whatsapp, instagram, twitter etc etc. ). En effet, n'importe qui peut créer facilement des profils, fake même des mineurs. Un escort signaler et supprimer peut facilement recréer le même profil immédiatement et ainsi repasser inaperçu en toute impunité. Cela augmente également le nombre d'"haters" (violence, menace, chantage)

Il semblerait qu'aucune volonté de la part de l'équipe de Grindr ne soit mise en oeuvre pour empêcher cela et des réponses automatiques sont données à titre d'informations sans aucun réel suivi par les modérateurs de l'application.

Ces dernières années de nombreux cas ont été signalés, et de nombreux témoignages récoltés allant dans ce sens.

Grindr Xtra[modifier | modifier le code]

Une version payante est proposée avec plus de fonctionnalités.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Les statistiques de [16] donnent la répartition suivante par pays.

Rangs Pays Nombre d'utilisateurs dont
1er Drapeau des États-Unis États-Unis 2 968 300 508 763 à New York
2e Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni 1 231 230 947 250 à Londres
3e Drapeau de la France France 511 876 412 060 à Paris
4e Drapeau du Canada Canada 339 813
5e Drapeau de l'Australie Australie 287 067 204 351 à Sydney
6e Drapeau de l'Espagne Espagne 264 825
7e Drapeau du Brésil Brésil 247 728
8e Drapeau de l'Italie Italie 216 372
9e Drapeau de l'Allemagne Allemagne 200 109
10e Drapeau du Mexique Mexique 164 539
Monde entier + de 7 000 000

En , le total des utilisateurs Grindr s'élèverait à 10,5 millions d'utilisateurs[17].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]