Moodle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Moodle
Description de l'image Moodle-logo.svg.
Description de cette image, également commentée ci-après
Capture d'écran de Moodle course sur Firefox
Informations
Créateur Martin Dougiamas
Développé par Martin Dougiamas
Moodle HQ
Communauté Moodle
Première version [1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Dernière version 3.4 (13 Novembre 2017)
Dépôt github.com/moodle/moodleVoir et modifier les données sur Wikidata
Écrit en PHPVoir et modifier les données sur Wikidata
Langues disponible en plus de 100 langues
Type plate-forme d'apprentissage en ligne
Licence Licence publique générale GNU
Site web moodle.org

Moodle est une plateforme d'apprentissage en ligne (en anglais : Learning Management System ou LMS) libre distribuée sous la Licence publique générale GNU écrite en PHP. Développée à partir de principes pédagogiques[2],[3], elle permet de créer des communautés s'instruisant autour de contenus et d'activités. Le mot « Moodle » est l'abréviation de Modular Object-Oriented Dynamic Learning Environment : « Environnement orienté objet d'apprentissage dynamique modulaire ».

Outre la création de cours à l'aide d'outils intégrés (ressources et activités) à l'usage des formateurs, Moodle offre des possibilités d'organisation des cours sous forme de filières (catégories et sous-catégories, cohortes…) qui lui donnent également des caractéristiques propres à la mise en place de dispositifs complets d'enseignement.

À un système de gestion de contenu (SGC) (en anglais : Content Management System ou CMS) déjà cité, Moodle ajoute aussi de nombreux outils d'interactions pédagogiques et communicatives créant un environnement d'apprentissage en ligne : cette application permet de créer, via le réseau, des interactions entre pédagogues, apprenants et ressources pédagogiques.

Grâce à son architecture modulaire, Moodle profite de plugins développés par sa communauté pour permettre l'extension de ses fonctionnalités et de répondre ainsi à des besoins spécifiques[4].

Historique et philosophie[modifier | modifier le code]

Moodle a été créé par Martin Dougiamas[5], auparavant administrateur de la plate-forme WebCT à l'Université Curtin en Australie, dans le but d'aider les enseignants et formateurs à créer et gérer des cours en ligne axés sur l'interaction et la construction collaborative de contenus. Dans le cadre de ses recherches doctorales, Martin a étudié les apports du constructivisme social dans la pédagogie en ligne. Son projet de thèse, intitulé « The use of Open Source software to support a social constructionist epistemology of teaching and learning within Internet-based communities of reflective inquiry », a fortement influencé la conception de la plate-forme Moodle[6].

Une autre caractéristique importante de cette application est de s'inscrire dans le mouvement open source : codée dans le langage informatique libre PHP, elle s'utilise dans un environnement LAMP (série d'applications libres pour serveur) et doit son développement rapide à l'existence d'une communauté active de développeurs bénévoles. En tant qu'application libre, Moodle représente une rupture face aux solutions propriétaires, telles que WebCT.

État de développement[modifier | modifier le code]

Moodle est en constante évolution. La première version a été publiée le 20 août 2002[7]. Le projet Moodle est actuellement coordonné par Moodle HQ, une entreprise australienne de 50 développeurs financée par un réseau de 84 Partenaires Moodle, entreprises de services Moodle du monde entier. Le développement de Moodle est également soutenu par le travail de programmeurs de logiciels libres[8].

La version 1.9 de l'application est lancée en 2008, et a été maintenue pendant 6 ans. Depuis Moodle 2.0, de nouvelles versions sortent tous les 6 mois. La version 2.7 LTS (première version suivie à long terme) est sortie en mai 2014, la version 3.1 LTS (seconde version suivie à long terme) est sortie en mai 2016 et l'actuelle version 3.5 est disponible depuis le 17 mai 2018[9]. On prévoit que la version 3.6 sera disponible en janvier 2019[9].

Au mois de décembre 2017, plus de 93 000 sites dans 232 pays ont enregistré leur implantation, avec plus de 122 millions d'utilisateurs[10]. La plateforme est traduite dans plus de 100 langues[11].

Moodle peut intégrer les fonctionnalités de centaines de modules complémentaires (plugins), publiés également sous licence libre, permettant l'ajout de fonctionnalités et de connexions avec d'autres systèmes[12]. En décembre 2018, on y trouvait 1536 modules et plus de 383 téléchargements "récents"[13].

Depuis le début 2016, un dispositif nomade de Moodle sur Raspberry Pi 3, nommé « MoodleBox » est développé et diffusé par la communauté de Moodle[14].

Plusieurs thèmes sont disponibles, y compris certains adaptatifs qui peuvent être consultés sur des appareils mobiles. Une application mobile est également disponible dans le App Store (iOS) et le Google Play Store (Android)[15].

Déploiement[modifier | modifier le code]

Moodle peut être téléchargé et installé sur un serveur web, comme Apache ou nginx, et plusieurs types de bases de données, comme PostgreSQL ou MariaDB, sont supportés. Des paquetages de Moodle combiné avec un serveur web et une base de données sont disponibles pour Microsoft Windows et Macintosh. Il existe aussi d'autres possibilités d'installation automatique, par exemple au moyen d'un paquetage Debian, du déploiement d'une application intégrée TurnKey, de l'utilisation de Bitnami, ou d'un service d'installation en un clic comme Installatron. Moodle fonctionne également sur Unix, Linux, FreeBSD et NetWare.

Des partenaires Moodle certifiés (Moodle Partners) fournissent d'autres services Moodle, incluant l'hébergement, la formation, la personnalisation et le développement de contenus[16]. Ce réseau de fournisseurs soutient le développement du projet Moodle par des royalties[17].

Principales caractéristiques[modifier | modifier le code]

Voir tableau des Plates-formes sous licence libre.

Moodle présente de nombreuses caractéristiques partagées avec les autres plateformes de formation en ligne : forums, gestionnaire de ressources, tests et neuf modules clé en main (devoirs, corrections, clavardage, sondages, glossaires, journal, étiquettes, leçons, wiki, tests, base de données, blogues, flux RSS...). Il intègre aussi un module de création de tests d'entraînement. Les questions créées avec ce module peuvent être mutualisées et réutilisées dans différents contextes d'épreuve.

Moodle est modulaire : il permet de répondre aux besoins d'un formateur isolé comme d'une institution académique. Aujourd'hui, le développement de Moodle est aussi influencé par les demandes de la communauté d'administrateurs et d'utilisateurs (enseignants, pédagogues). On peut développer de nouveaux modules facilement puisque Moodle s'appuie sur PHP.

Certains développeurs essaient d'intégrer un système de gestion de contenu (CMS) à Moodle ou de l'intégrer dans des CMS tels que Joomla ou Drupal.

Elle présente une interface accessible[réf. souhaitée] pour les formateurs, les apprenants et les administrateurs.

Plusieurs langues peuvent être utilisées simultanément dans les divers cours d'une même plateforme.

Des filtres permettent d'utiliser des fichiers multimédias ou des expressions mathématiques au sein des pages Moodle.

Des rapports d'usage détaillés pour chaque apprenant permettent de superviser les efforts d'apprentissage.

La communauté Moodle (plusieurs milliers d'individus) est structurée à travers des forums présents sur le site moodle : il s'agit de communautés de pratiques centrées sur des problématiques précises.[pertinence contestée] La communauté francophone est la seconde au niveau mondial, après la communauté anglophone[réf. nécessaire].

S'inspirant du courant pédagogique du constructivisme social, Moodle propose des outils de gestion du savoir (knowledge management) : wiki, fil RSS, forums et blog. Ces outils favorisent le travail collaboratif d'une communauté centrée autour d'un projet d'apprentissage.

Moodle facilite la gestion dynamique d'un cours avec le calendrier. Chaque cours se présente comme un portail composé de blocs que le tuteur peut afficher à sa guise tout au long du déroulement du cours, évitant ainsi une surcharge informationnelle.

Autres L(C)MS[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]