Registre de langue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec registre littéraire ni langue à registres.

Le registre de langue, niveau de langue ou moins précisément style, est l’utilisation sélective mais cohérente des procédés d'une langue afin d’adapter l’expression à un auditoire particulier. Certains choix, notamment lexicaux et syntaxiques, un ton et une plus ou moins grande liberté par rapport à la norme linguistique de cette langue permettent d’ajuster la communication à une situation d’énonciation donnée : on s’exprime de façon différente selon que l’on s’adresse à un familier, à un inconnu, à un enfant, à un supérieur hiérarchique, et selon son âge, son milieu social, son niveau culturel. Autrement dit, on ne parle pas toujours de la même façon et on adapte sa manière de s’exprimer aux circonstances. Cette adaptation se réalise avec plus ou moins de souplesse et de succès selon l’âge, l’expérience, l’instruction, le niveau professionnel et la diversité des milieux dans lesquels on évolue. Par ailleurs, certains choix, inacceptables à l’écrit, peuvent être tolérés à l’oral Le langage est utilisé avec des gens inconnus ou d'une grande importance. Il est aussi utilisé devant un public ou lors d'une reunion importante.

En français[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Registres de langue en français.

Il existe en français une gradation descendante entre cinq registres de langue :

  1. Registre soutenu : peu m'importe.
  2. Registre courant : ça m'est égal.
  3. Registre familier : j'm'en fiche
  4. Registre argotique : je m'en tamponne le coquillard
  5. Registre ordurier : j'm'en branle

Le registre soutenu est surtout employé à l’écrit, notamment dans la lettre officielle et dans le texte littéraire. Le vocabulaire est recherché et les règles prescrites par la grammaire normative sont parfaitement respectées.

Le registre courant, ou standard, est employé avec un interlocuteur que l’on ne connait pas intimement, avec lequel on a une certaine distance. Le vocabulaire est usuel et les règles prescrites par la grammaire normative sont habituellement respectées. C'est le langage qui doit être employé dans les institutions scolaires.

Le registre familier est employé avec des proches, des intimes. Le vocabulaire est relâché, il peut être abrégé. Toutes les syllabes ne sont pas nécessairement prononcées. Les règles de la grammaire normative ne sont pas systématiquement respectées.

Le registre populaire est employé par le peuple. Par exemple, on considère le joual comme étant de registre populaire. Les règles de grammaire normative ne sont pas respectées et plusieurs anglicismes sont utilises.

Le registre argotique marque la volonté de choquer ou d'amuser. L'argot possède son vocabulaire spécifique (godasses au lieu de chaussures). Il détourne aussi des mots du vocabulaire courant pour leur donner un sens argotique (cannes au lieu de jambes, carton au lieu de succès). Les règles de la grammaire normative peuvent être respectées ; c'est le vocabulaire qui caractérise le registre argotique ou ordurier.

Le registre ordurier recourt à des termes crus, volontiers insultants ou à connotation sexuelle, qu'ils soient argotiques ou non.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]