Microsoft Teams

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Microsoft Teams

Description de l'image Microsoft-teams.jpg.
Informations
Développé par Microsoft
Système d'exploitation Microsoft WindowsVoir et modifier les données sur Wikidata
Environnement Microsoft Windows, MacOS
Android, iOS, Windows Phone
Langues 25 langues
Type Logiciel collaboratif
Site web Site officiel

Microsoft Teams est une application qui permet de créer, partager et collaborer en équipe à partir d’un ordinateur, d’une tablette ou d’un téléphone portable. Sur une plateforme commune, et personnalisable, il est ainsi possible de combiner des discussions en groupe, des réunions en visioconférence, des notes et des pièces jointes. 

Le service s'intègre à la suite Microsoft Office 365 et Skype et propose des extensions pouvant être intégrées à des produits autres que Microsoft. Elle est actuellement disponible sur 181 marchés et en 25 langues.   

Histoire   [modifier | modifier le code]

Microsoft Teams a été conçu par Microsoft et fut officiellement annoncé en novembre 2016[1].

Il s'inscrit dans le mouvement innovant de Microsoft initié par Satya Nadella, le nouveau CEO (Chief Executive Officer) du groupe.

Ce nouveau réseau social d'entreprise (RSE), reprend les fonctionnalités Microsoft suivantes : Exchange, SharePoint ou encore Skype Entreprise. SharePoint est une application permettant le partage d'informations entre plusieurs individus. Microsoft Exchange est un logiciel de groupe de travail (appelé également groupware) proposant une messagerie électronique. Enfin, Linc ou skype for business est une plateforme de "communication unifiée" intégrant un ensemble de moyens de communication comme les appels vidéo ou audio, messagerie instantanée etc[2],[3].

Il a été lancé en version finale le 14 mars 2017. Le 3 mai 2017, Microsoft a communiqué que Microsoft Teams remplacerait Microsoft Classroom dans Office 365 Education[4],[5]. La plateforme collaborative est gratuite pour les utilisateurs qui disposent d'une licence Office 365 car son accès est inclus dans l'offre de Microsoft.

Depuis le 13 juillet 2018, Microsoft Teams est disponible dans une version gratuite (dite « preview »), limitée à 300 membres, dont certaines fonctionnalités, comme la planification de réunions, sont absentes[6],[7],[8]. En effet, il existe une alternative gratuite à Microsoft Teams appelée Microsoft Teams Preview qui offre les mêmes services que la version payante exceptés certains services tels que l'enregistrement des réunions et les appels téléphoniques.

Fonctionnalités [modifier | modifier le code]

En plus des fonctionnalités classiques de visioconférence, de transfert de fichiers et de messagerie instantanée, Microsoft Teams propose les options suivantes : 

  • Consultation de l’historique des conversations.
  • Publication d’un courrier dans le fil de discussion.
  • Accès intégré à SharePointOneNote et Skype Entreprise
  • Planification enrichie de réunions en équipe.  
  • Recherche d’équipes publiques pour collaborer sur des projets partagés. 
  • Espace personnalisable où l’intégralité des contenus, outils, contacts et conversations est disponible dans l’espace de travail de l’équipe. 
  • Travail sur des documents partagés directement dans l’application. 
  • Espace ultra sécurisé avec une authentification multi-facteur pour améliorer la protection de l’identité.  
  • Toutes les données sont chiffrées pour plus de confidentialité. 
  • Plateforme de formation, conseils, astuces et vidéos disponible en ligne[9].

Cette application permet de faciliter le travail en équipe car les utilisateurs peuvent travailler sur d'autres applications telles que Word, PowerPoint, Excel, OneNote, ou encore Outlook tout en restant dans l'interface de l'application Teams. De plus, Teams est une application personnalisable en fonction des besoins des utilisateurs. Il est possible d'intégrer, en plus des applications précédemment nommées, d'autres services de partenaires de Microsoft.

Teams et Yammer[modifier | modifier le code]

Microsoft offre deux RSE (réseau social d'entreprise) répondant ainsi à de multiples attentes de la part des entreprises ; Yammer et Microsoft Teams. Yammer a été acquis par Microsoft en 2012 et est porté sur les communications larges à l'échelle de l'entreprise ainsi que sur les communications externes (avec les fournisseurs et les clients par exemple). Microsoft Teams, en revanche, est plus utilisé dans des groupes de travail restreints.

La différence entre Yammer et Teams repose également sur la disponibilité de ces deux plateformes. En effet, Teams est disponible gratuitement dès lors que l'utilisateur a acheté une licence Microsoft Office 365. Yammer, s'inscrit également dans la suite office et propose deux versions ; l'une gratuite et l'autre payante (version premium)[10].

Néanmoins, le problème rencontré actuellement par Microsoft concerne le nombre d'outils qu'ils proposent. Nul doute qu'entre Yammer, Microsoft Teams et les autres plateformes d'échanges (SharePoint, Outlook, Skype Entreprise etc.), Microsoft va devoir faire un choix pour éclairer les utilisateurs. En effet, les différentes fonctionnalités des services et les redondances que l'on peut trouver entre ces derniers tendent à complexifier leur utilisation[10].

Cependant Microsoft déploie des moyens importants pour améliorer Teams qui s'intègre bien à la Suite Microsoft office 365. Alors que Yammer comptait 500 000 entreprises utilisatrices (d'après Microsoft en 2016) en huit ans d’existence, Teams en compte 200 000 en moins de deux ans. Les efforts de développement permettent d'attirer de plus en plus d'utilisateurs sur Teams[11].

La concurrence de Teams[modifier | modifier le code]

Les applications collaboratives ont attiré plusieurs entreprises sur ce marché récemment. Selon une étude de 2016, l'application Slack a la plus grosse progression sur ce marché. Néanmoins, la suite Office 365 est la plus utilisée[12]. Le principal concurrent de Teams est donc Slack, il a été créé en août 2013. C'est une plateforme de communication collaborative.

Un autre principal concurrent est l'application Stride (anciennement ex-HipChat) lancé le 7 septembre 2017 par l'Américain Atlassian[13]. Il a également racheté l'application Trello. Stride est un outil de messagerie intégrant des solutions audio et vidéo. Son objectif est que les entreprises auront besoin seulement de cette application, un tout en un.

Facebook a lancé le 10 octobre 2016, son application Workplace[14] anciennement Facebook at Work qui est un espace collaboratif pour les entreprises. Facebook a rendu payant son application à son lancement puis la rendu gratuite. Elle est facile à prendre en main c'est son principal point fort, elle ressemble aux même codes que son application Facebook, c'est une déclinaison. Workplace dispose d'un chat vidéo, messagerie et voix ainsi que des live. Grâce à son réseau, Facebook permet de toucher des populations qui n'avaient pas encore adopté des applications collaboratives. Cette application propose d'intégrer 50 applications cloud[15] (Yahoo, Zoom, Adobe, Sign, Microsoft SharePoint...). Facebook propose également d'intégrer des Workplace aux systèmes d'information. Facebook est vu aujourd'hui avec cette application comme un concurrent redoutable.

G suite est apparu il y a 12 ans. Il dispose de moins de fonctionnalités contrairement à la suite Office. Afin de contrer ses concurrents Google a décidé de modifier l'interface de Gmail afin d'intégrer de nouvelles fonctionnalités[16] avec des réponses aux e-mails intelligents. Il a également développé l'application Hangouts avec sa déclinaison Hangouts Meet pour les réunions et Hangouts Chat pour les discussions d'équipe.

Quant à Microsoft, il a lancé début 2017 une alternative à Slack, à travers une solution de collaboration temps réelle intégrée à Office 365[17] : Microsoft Teams. Il comprenait un chat mais avec des outils et des fonctionnalités moindres que Slack. C'est pourquoi, Teams à fait une mise à jour en intégrant des fonctionnalités supplémentaires afin de se mettre sur le même pied que Slack. Il se place aujourd'hui en principal concurrent[18] de Slack.

D'autres applications se mettent en place comme Evernote qui a pour principale fonction les prises de notes ainsi que Trello qui est pour les gestions de projet.

Teams en remplacement de Skype for Business[modifier | modifier le code]

Skype pour les entreprises fait partie de la suite Office 365. Cependant, à terme Microsoft veut voir Teams comme le principal canal de communication de la suite[19]. Le transfert des fonctionnalités de Skype Entreprises dans Microsoft Teams offrira une amélioration des appels entrants et sortants, la mise en attente, la messagerie vocale, conférence audio ou encore des réunions ad hoc. Les équipes de travail auront un emplacement unique pour stocker leur activité considéré comme un cloud (documents, discussions, fichiers) lié à un projet. Cela vise à une amélioration de la communication et de la productivité intra-groupe.

Les personnes utilisant Skype pour les entreprises en ligne sont concernées par ce changement. Elles doivent alors penser à comment transférer leurs données sur Microsoft Teams. Cependant, tant que la migration des données n'est pas accomplie, les utilisateurs de Skype Entreprise pourront continuer à l'utiliser jusqu'à la finalisation de la migration des données.

Le transfert de données devrait se faire en deux temps: transfert vers Skype for Business Online puis vers Teams. Or, lors de l'annonce de la sortie de Skype for Business 2019[20], il a été montré que le transfert des données se fera directement sur Teams sans intermédiaire. En effet, cette dernière mise à jour de Skype 2019[21] vise à une insertion de fonctionnalités hybrides, une connexion au cloud et une simplification des transferts de données vers Microsoft Teams.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Microsoft Teams: 7 things you need to know »
  2. « Microsoft Teams sera lancé le 14 mars 2017 », sur Openhost, (consulté le 29 novembre 2018)
  3. « Microsoft Teams, l’avenir de Skype for Business ? », sur Openhost, (consulté le 29 octobre 2018)
  4. (en) « Microsoft Classroom to be replaced by Microsoft Teams in Office 365 for Education », sur Blog Salamandersoft
  5. (en) « Microsoft Classroom Preview has officially been dropped », sur Microsoft Techcommunity
  6. « Microsoft Teams : lancement d’une version gratuite », sur blog du modérateur
  7. (en) « Compare Teams plans », sur microsoft.com
  8. « Comparez les offres Teams », sur microsoft.com
  9. « Conseils, astuces et vidéos pour bien démarrer avec Microsoft Teams »
  10. a et b « Microsoft Teams : Des équipes et des discussions pour mieux collaborer », sur L'informaticien, (consulté le 29 novembre 2018)
  11. « Microsoft offre Yammer à tous les utilisateurs d'Office 365 », sur le monde informatique, (consulté le 29 octobre 2018)
  12. « Slack reste l'app SaaS à plus forte croissance, et Office 365 la plus utilisée », sur journaldunet.com, (consulté le 29 novembre 18)
  13. « Atlassian lance Stride, une application pour rivaliser avec Slack. », sur siecledigital.fr, (consulté le 29 novembre 18)
  14. « Workplace by Facebook : quel bilan un an après son lancement ? », sur journaldunet.com, (consulté le 29 novembre 18)
  15. « Workplace by Facebook se transforme en portail collaboratif "2.0" », sur journaldunet.com, (consulté le 29 novembre 18)
  16. « Google Hangout Chat offre son Slack aux clients de G Suite », sur igen.fr, (consulté le 29 novembre 18)
  17. « Microsoft Office 365 sous toutes les coutures », sur journaldunet.com, (consulté le 29 novembre 18)
  18. (en) « Microsoft Teams vs. Slack: Which Is Right for Your Business? », sur businessnewsdaily.com, (consulté le 29 novembre 18)
  19. (en) « Microsoft Teams now ready to replace Skype for Business, Microsoft says », sur windowscentral.com, (consulté le 29 novembre 18)
  20. « Microsoft sort la version serveur de Skype for Business 2019 », sur lemagit.fr, (consulté le 29 novembre 18)
  21. « Migration annoncée de Skype for Business vers Microsoft Teams », sur zdnet.fr, (consulté le 29 novembre 18)