Nextdoor (réseau social)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Logo de Nextdoor (réseau social)

Adresse fr.nextdoor.com
Description Réseautage social
Commercial oui
Langue Français, anglais, ...
Siège social San Francisco (Californie)
Drapeau des États-Unis États-Unis
Directeur de la publication Nirav Tolia
Lancement 11 octobre 2011

Nextdoor est un service américain de réseautage social orienté sur le voisinage. Créé en en Californie, le réseau existe hors des États-Unis.

Histoire[modifier | modifier le code]

Sarah Leary, Nirav Tolia, Prakash Janakiraman et David Wiesen ont l’idée d'un réseau limité à une zone précise[1]. Nextdoor, créé en en Californie, est dirigé par Nirav Tolia, un ancien employé historique de Yahoo[2].

Le réseau social se présente sous la forme d'une application gratuite sur iOS et Android mais aussi en version site internet ou sous forme de lettre d'information[3].

En 2014 selon le New York Times, l'entreprise boucle une levée de fonds de 110 millions de dollars auprès des fonds de capital-risque Redpoint Ventures (en) et Insight Venture Partners (en)[4].

Nextdoor est présent en Allemagne, au Royaume-Uni et aux Pays-Bas puis arrive en France en 2018[5].

L'entreprise américaine a pour concurrents en France AlloVoisins, Kiwiiz, Stootie, YoupiJob, Jemepropose et les réseaux sociaux de proximité MaResidence, Proxiigen et Smiile[6].

Ce réseau fait polémique car ayant déjà été utilisé de façon malveillante pour surveiller et informer les voisins de la présence de personnes indésirables à un quartier. Cela a été le cas par exemple dans la ville d'Oakland en Californie à l'encontre de Noirs[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Claude Soula, « Voisin ou espion ? Nextdoor, le site qui crée la polémique arrive en France », sur nouvelobs.com, (consulté le ).
  2. La rédaction de ZDNet.fr, « Nextdoor, le géant du réseau social de proximité, débarque en France », sur zdnet.fr, (consulté le ).
  3. Damien Licata Caruso, « Nextdoor, le «Facebook des voisins», débarque en France », sur leparisien.fr, (consulté le ).
  4. Julien Bonnet, « Nextdoor, le "Facebook des voisins", valorisé plus d'un milliard de dollars », sur usine-digitale.fr, (consulté le ).
  5. Jérôme Marin, « Nextdoor : quand « Huggy les bons tuyaux » débarque en France », sur lemonde.fr, (consulté le ).
  6. Benjamin Hue, « Nextdoor : 4 choses à savoir sur le "Facebook des voisins" qui arrive en France », sur rtl.fr, (consulté le ).