Réseau 67

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Réseau 67
image illustrative de l’article Réseau 67
Autocars du Réseau67

Situation Bas-Rhin, France
Type Autocar
Entrée en service 1998
Lignes 62 lignes
Propriétaire Grand Est
Exploitant 14 entreprises différentes
Réseaux connexes SNCF, CTS, TER Alsace

Réseau 67 est le réseau de transport interurbain par autocars du département du Bas-Rhin.

Historique[modifier | modifier le code]

Wasselonne, panneau CTBR mairie.png

Créé en 1998 par le Conseil Général du Bas-Rhin qui est l’autorité organisatrice des transports interurbains par autocars jusqu'au 31 décembre 2016, le réseau a subi une importante refonte après l’adoption d’un nouveau schéma directeur des transports et des déplacements en décembre 2007, mis en œuvre en deux étapes, en septembre 2008 sur les secteurs de Haguenau, Saverne et Sélestat et depuis septembre 2009 sur le secteur de Strasbourg[1].

Une livrée unique, sobre, a été choisie et doit être portée par tous les véhicules circulant sur les lignes. Elle est aussi reprise sur les poteaux d’arrêt et les fiches des horaires.

Le 1er janvier 2017, la région Grand Est reprend les transports interurbains et scolaires de ses 10 départements[2].

Communes desservies[modifier | modifier le code]

Plus de 350 communes du Bas-Rhin sont desservies par le Réseau 67.

Le réseau est réparti en quatre grands bassins de déplacements :

Lignes du réseau[modifier | modifier le code]

En 2012, le réseau est composé de 62 lignes régulières[3] et 280 lignes spécifiquement dédiées aux scolaires[4].

Lignes régulières[modifier | modifier le code]

Ligne Parcours Transporteur
201 Val de Moder - Hœhneim CTBR
203 Saessolsheim - Strasbourg CTBR
205 Willgottheim - Strasbourg CTBR
209 Duppigheim - Strasbourg CTBR
210 Wingersheim - Strasbourg CTBR
220 Kienheim - Truchtersheim - Strasbourg CTBR
230 Wasselonne - Strasbourg CTBR
231 Wasselonne - Zeinheim CTBR
232 Wasselonne - Wangenbourg CTBR
233 Westhoffen - Nordheim CTBR
234 Balbronn - Marlenheim CTBR
235 Marlenheim - Molsheim - Dorlisheim le Trèfle CTBR
236 Wasselonne - Cosswiller CTBR
240 Scharrachbergheim - Osthoffen - Strasbourg CTBR
257 Strasbourg - Obernai - Klingenthal CTBR
260 Erstein - Strasbourg Baggersee CTBR
262 Erstein - Obernai - Ottrott CTBR
263 Erstein - Benfeld CTBR
270 Rhinau - Strasbourg Baggersee CTBR
307 Haguenau - Herrlisheim Royer Voyages
309 Hatten - Seltz LK Foell
310 Lembach - Wœrth - Haguenau Autocars Antoni
313 Seltz - Wissembourg Streibig/Eschenlauer
314 Lauterbourg - Wissembourg Striebig
316 Wissembourg - Lembach Striebig
320 Brumath - Haguenau Streibig/CTBR
330 Seltz - Soufflenheim - Haguenau Eschenlauer
331
401
404 Truchtersheim - Saverne CTBR
405 Duntzenheim - Saverne CTBR
410 Sarre-Union - Saverne Cars des Rohan
420 Wasselonne - Saverne CTBR
510 Villé - Sélestat Autocars Schmitt
520 Marckolsheim - Sélestat Autocars Schmitt
530 Sundhouse - Sélestat Autocars Schmitt

Lignes touristiques[modifier | modifier le code]

Transporteurs[modifier | modifier le code]

  • Autocars Antoni
  • Autocars Bastien (Kristinatours)
  • CTBR
  • Transdev Alsace
  • Autocars Eschenlauer
  • Flécher Voyages
  • LK Foell
  • Josy
  • Kéolis 3 Frontières
  • Kunegel (Véolia Transport)
  • Autocars Mugler
  • Royer Voyages
  • Striebig
  • Autocars Wingert (Kristinatours)

Parc de véhicules[modifier | modifier le code]

Un S 412 UL pelliculé à l'occasion de la mise en place du tarif unique
Un car articulé Setra SG 321 UL

Tout le parc circule avec la livrée Réseau 67, et les véhicules sont généralement équipés de girouettes affichant la destination à l'avant et à l'arrière. Les véhicules appartiennent aux différentes entreprises de transport, à l'exception de la CTBR, dont les véhicules sont propriétés du Conseil général du Bas-Rhin, qui les met à la disposition de l'entreprise pour la durée de sa délégation de service public, à l'image de nombreux autres réseaux de transport public. Ce parc spécifique s'élève à 123 autocars dont 110 de la famille Setra UL. En septembre 2011, un autocar à deux étages S 431 DT du constructeur Setra est testé sur la ligne 230, plus aucun constructeur ne fabriquant d'autocar articulé[5].

Standards[modifier | modifier le code]

Articulés[modifier | modifier le code]

Projet TSPO[modifier | modifier le code]

Wasselonne, ligne 230. Bus à deux étages Setra S 431 DT en essai, septembre 2011.

Le Transport en site propre de l'Ouest strasbourgeois (TSPO) est un projet de « Bus Express » entre Strasbourg et Wasselonne[6].

Ce projet est élaboré sur le modèle d'un bus à haut niveau de service (BHNS) périurbain, son but étant de donner une véritable alternative à la voiture sur ce trajet extrêmement fréquenté, près de 12 000 voyageurs par jour étant attendu pour ce projet. Une première phase entre Strasbourg et Ittenheim a été soumis à la concertation en juin 2009 et l'enquête publique est intervenue en mai-juin 2011. Cette première phase a été déclarée d’utilité publique le 16 janvier 2012, pour une première tranche de mise en service à l'horizon 2014[7]. Le chantier débute en novembre 2012 par la démolition de l'ancien garage Citroën à Wasselonne[8], s'en suivent l'aménagement des P+R de Marlenheim et Wasselonne.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]