Accès au projet et à sa discussion :
Le projet « Politique en Espagne » lié à ce portail
Bistro du projet « Politique en Espagne » lié à ce portail

Portail:Politique en Espagne

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Portail de la politique en Espagne

Il y a actuellement 3 080 articles liés au portail.

Introduction
Façade du Congrès des députés.

L'Espagne est une monarchie constitutionnelle à régime parlementaire dans laquelle le roi est le chef de l'État et le président du gouvernement le chef de gouvernement. Le pouvoir exécutif est exercé par le gouvernement. Le pouvoir législatif appartient aux Cortes Generales, composé du Congrès des députés élu et du Sénat élu et désigné. Le Tribunal suprême est la plus haute juridiction du pays.

L'actuelle constitution de l'Espagne a été approuvée par le Parlement le puis ratifiée par référendum le . Elle est entrée en vigueur le .

Depuis les années 1980, l'Espagne a engagé un processus de transfert des compétences de l'État central vers ses communautés autonomes ; processus qui n'est pas encore achevé.

L'Espagne est un pays multipartite dans lequel deux partis principaux alternent au pouvoir depuis 1982 : le Parti populaire et le Parti socialiste ouvrier espagnol. Le scrutin proportionnel tend à favoriser l'un ou l'autre des principaux partis mais permet l'éclatement des forces politiques au Parlement. Les élections générales ont lieu au maximum tous les quatre ans.

Scrutins récents
Dernière procédure électorale Prochaine procédure électorale
Flag of Spain.svg Flag of the Basque Country.svg Flag of Galicia.svg
2 mois et 29 jours depuis les élections municipales et européennes. 428 jours au plus avant les élections basques et galiciennes.
Notions
Évènements
Communautés autonomes
Drapeau de la communauté autonome.

La communauté autonome du Pays basque (appelée aussi Euskadi) ou la Communauté autonome basque est l'une des 17 Communautés autonomes de l'Espagne, une des trois autonomies historiques reconnues par le gouvernement espagnol en 1979 avec la Catalogne et la Galice, et composée de 3 provinces historiques basques: l'Alava, la Biscaye et le Guipuscoa.

Elle est située dans le nord de l'Espagne et dispose d'une autonomie certaine dans plusieurs domaines : fiscalité (tous les impôts sont levés par l'administration fiscale basque qui reverse 5 % des impôts à l'Espagne), enseignement, police (police autonome Ertzaintza), soins de santé Osakidetza, etc. La capitale de la communauté est Vitoria-Gasteiz (province d'Alava).

Le nom en basque est Euskal Autonomia Erkidegoa et en espagnol il s'agit de la Comunidad Autónoma del País Vasco.

Lire la suite
Citation
Left pointing double angle quotation mark sh3.svg
Le futur du peuple n'est pas écrit car seul le peuple peut l'écrire.
Right pointing double angle quotation mark sh3.svg Adolfo Suárez, en 1976.
Élections et partis politiques
Drapeau de l'Espagne. 3 mois et 27 jours depuis les élections générales.

Lors des dernières élections générales, le , le Parti socialiste ouvrier espagnol a remporté un total de 123 sièges sur les 350 du Congrès des députés, devançant nettement le Parti populaire, Ciudadanos et la coalition Unidas Podemos. Avec 10 % des voix, Vox est le premier parti d'extrême droite à obtenir une représentation parlementaire depuis la fin du franquisme.

Sièges au Congrès des députés à l'issue des élections de 2019.

Drapeau de l'Espagne Partis politiques nationaux :

Partis politiques régionaux :

Drapeau de l’Union européenne Élections européennes (dernières élections en 2014)

Institutions
Un article au hasard
Nous vous proposons de lire au hasard l'article :

« Unité populaire (Espagne) »

Vous pouvez aussi retenter votre chance.
Lumière sur une personnalité historique
Portrait de la personnalité évoquée.

José Luis Rodríguez Zapatero, né à Valladolid le , est un homme d'État espagnol membre du Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE). Il est président du gouvernement entre 2004 et 2011.

Il est élu député de la circonscription de León en 1986 et entre à la direction du PSOE en 1997. Trois ans plus tard, à la suite de la défaite aux élections générales, il devient secrétaire général du parti et le conduit à la victoire aux élections générales de 2004, puis de 2008.

Il annonce, en , sa volonté de ne pas être candidat à un troisième mandat, puis convoque des élections générales anticipées le 20 novembre. Le scrutin étant remporté par le Parti populaire (PP), il cède le pouvoir, un mois plus tard, à Mariano Rajoy.

Lire la suite
Des élections marquantes
Carte des élections.

Les élections générales espagnoles de 1977 (en espagnol : Elecciones generales de España de 1977) se sont tenues le mercredi dans le but d'élire les 350 membres du Congrès des députés et les 207 membres du Sénat de la législature constituante. Ce sont les premières élections générales depuis les précédentes élections de 1936.

Le scrutin voit l'Union du centre démocratique, coalition de différents parti, remporter une majorité relative de 165 sièges avec 34,44 % des suffrages exprimés. Le Parti socialiste ouvrier espagnol du jeune avocat Felipe González réalise un triomphe en terminant deuxième avec 118 sièges et se convertissant en premier parti d'opposition devant le Parti communiste d'Espagne réduit à 20 sièges.

En conséquence, le roi Juan Carlos Ier confirme Adolfo Suárez à son poste de président du gouvernement. Ce dernier forme alors le gouvernement de la législature constituante, le premier reposant sur une majorité démocratique depuis plus de quarante ans.

Lire la suite
Portails connexes
Projets Wikimédia associés
Sur les autres projets Wikimedia
Lien vers Wikimedia Commons

Wikimedia Commons
(Ressources multimédia)
Politique en Espagne


Lien vers Wikinews

Wikinews
(Actualités)
Politique en Espagne