Accès au projet et à son bistro :
Cette page est un bon portail. Cliquez pour plus d’informations.

Portail:Politique britannique

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Portail de la politique britannique

Il y a actuellement 4 541 articles liés au portail.

Portails connexes
Introduction
Palais de Westminster, siège du Parlement britannique.

Le Royaume-Uni est une monarchie parlementaire dans laquelle la reine est le chef de l'État et le Premier ministre le chef du gouvernement. Le pouvoir exécutif est exercé au nom de la reine par le gouvernement. Le pouvoir législatif appartient au Parlement, composé de la reine, de la Chambre des communes élue et de la Chambre des Lords nommée. La Cour suprême est le plus haut tribunal du pays.

Il n'existe pas de constitution codifiée : les règles constitutionnelles comprennent un ensemble de lois ordinaires et de conventions non écrites.

Le parlementarisme britannique, connu sous le nom de système de Westminster du nom du palais où siège le Parlement, est souvent considéré comme le principal modèle de système parlementaire. Il a inspiré de nombreux pays, notamment ceux du Commonwealth.

Depuis les années 1990, le Royaume-Uni a engagé un processus de dévolution des pouvoirs dans ses nations constitutives : un Parlement écossais, une Assemblée nationale du pays de Galles et une Assemblée d'Irlande du Nord ont été créés.

Le Royaume-Uni est un pays multipartiste dans lequel deux partis principaux alternent au pouvoir depuis 1920 : le Parti conservateur et le Parti travailliste. Les gouvernements minoritaires ou de coalition sont rares, le scrutin uninominal majoritaire à un tour tendant à donner de fortes majorités à l'un ou l'autre des principaux partis. Les élections générales ont lieu au maximum tous les cinq ans.

Évènements
Élections et partis politiques

Lors des dernières élections générales, le , le Parti conservateur a remporté les élections avec 317 sièges mais a perdu sa majorité absolue. En conséquence, Theresa May est obligée à négocier son investiture avec les 10 députés du Parti unioniste démocrate.

Sièges à la Chambre des communes à l'issue des élections de 2017.
Drapeau du Royaume-Uni Partis politiques nationaux 
Drapeau de l'Écosse Écosse (dernières élections en 2016)
Drapeau du pays de Galles Pays de Galles (dernières élections en 2016)
Irlande du Nord (dernières élections en 2017)
Drapeau de l’Union européenne Élections européennes (dernières élections en 2019)
Institutions
Citation
Left pointing double angle quotation mark sh3.svg
Le droit de renverser le gouvernement par l'urne et non le fusil, probablement la meilleure définition de la démocratie.
Right pointing double angle quotation mark sh3.svg Elizabeth II en 1976.
Lumière sur une personnalité historique
Winston Churchill en 1942

Sir Winston Churchill, né Winston Leonard Spencer-Churchill le au palais de Blenheim (Woodstock, Oxfordshire, Royaume-Uni) et mort le à Londres, est un homme d'État britannique. Il est surtout connu pour avoir dirigé le Royaume-Uni durant la Seconde Guerre mondiale. Il est Premier ministre de 1940 à 1945, puis de 1951 à 1955. Il est également célèbre pour ses talents d'orateur et ses bons mots. Ne disposant pas d'une fortune personnelle, il tire l'essentiel de ses revenus de sa plume. Ses dons d'écriture seront couronnés à la fin de sa vie par le prix Nobel de littérature. Il est aussi un peintre estimé. Plus qu'un simple loisir, la peinture est pour lui un refuge dans les moments difficiles.

Churchill appartient à une importante famille aristocratique, dont il est la plus brillante figure depuis le fondateur, son ancêtre John Churchill, 1er duc de Marlborough (1650-1722), auquel il a consacré une biographie. Fils d'un homme politique conservateur atypique n'ayant pas connu le succès escompté et mort relativement jeune, il ambitionne très vite de réussir dans ce domaine. De fait, s'il débute dans la carrière militaire et combat en Inde, au Soudan et lors de la Seconde Guerre des Boers, il y cherche surtout l'occasion de briller et de se faire connaître. Cette recherche de gloire lui vaut parfois un certain nombre d'inimitiés parmi ses pairs. Assez rapidement, en partie pour des questions financières – l'armée paie moins que le journalisme et il a besoin d'argent – il sert en tant que correspondant de guerre, écrivant des livres sur les campagnes auxquelles il participe. Bien plus tard, il sert brièvement sur le front de l'Ouest pendant la Première Guerre mondiale, comme commandant du 6e bataillon des Royal Scots Fusiliers.

Il est député durant la majeure partie de sa carrière politique, longue de près de soixante années, et occupe des postes ministériels pendant près de trente ans. Avant la Première Guerre mondiale, il est ministre du Commerce, secrétaire du Home Office et Premier Lord de l'Amirauté du gouvernement libéral d'Herbert Henry Asquith. À ce titre, il participe à la création des premières lois sociales de son pays et à un mouvement visant à restreindre l'importance de la Chambre des lords, deux éléments qui lui valent une forte inimitié de la part des conservateurs. Il reste à cette fonction jusqu'à la défaite britannique lors de la bataille des Dardanelles, dont il est tenu pour responsable, et qui provoque son éviction du gouvernement. Blanchi de ces accusations par une commission d'enquête parlementaire, il est rappelé comme ministre de l'Armement, secrétaire d'État à la Guerre et secrétaire d'État de l'air par David Lloyd George, alors Premier ministre...

Des élections marquantes
Harlod Wilson

Les élections générales britanniques de février 1974 se déroulent le 28 février 1974. Les conservateurs reçoivent la majorité du vote populaire mais sont doublés en nombre de sièges par les travaillistes.

Harold Wilson réussit ainsi à rester Premier ministre mais il ne dispose pas d'une majorité suffisante pour constituer un gouvernement : pour la première fois depuis les élections de 1929, le suffrage aboutit à un parlement minoritaire.

Comme les libéraux n'ont pas assez de sièges pour former une coalition de majorité avec l'un ou l'autre des deux grands partis, de nouvelles élections sont organisées en octobre.

Lire la suite
Un article au hasard
Nous vous proposons de lire au hasard l'article :

« Jillian Evans »

Vous pouvez aussi retenter votre chance.
Projets Wikimédia associés
Sur les autres projets Wikimedia
Lien vers Wikimedia Commons

Wikimedia Commons
(Ressources multimédia)
Politique britannique


Lien vers Wikilivres

Wikilivres
(Textes et manuels)
Politique britannique

Lien vers Wikinews

Wikinews
(Actualités)
Politique britannique


Ce portail a été reconnu comme bon portail le 21 juin 2016 (comparer avec la version actuelle).
Pour toute information complémentaire, consulter sa page de discussion et le vote l’ayant promu.