Élections européennes de 2019 en Espagne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Élections européennes de 2019 en Espagne
54 députés européens
Type d’élection élections européennes
Corps électoral et résultats
Inscrits 37 272 179Voir et modifier les données sur Wikidata
Durée de campagne au
Josep Borrell 2018 (cropped).jpg Parti socialiste – Josep Borrell
Voix 7 359 617
32,84 %
 +9,8
Députés élus 20  +6
Dolors Montserrat 2018 (cropped).jpg Parti populaire – Dolors Montserrat
Voix 4 510 193
20,13 %
 −6
Députés élus 12  −4
Luis Garicano 2015 (cropped).jpg Ciudadanos – Luis Garicano
Voix 2 726 642
12,17 %
 +2,5
Députés élus 7  +1
María Eugenia Rodríguez Palop. Contra el patriarcado, contra el fascismo. CLACSO2018 (cropped).jpg Podemos – Eugenia Rodríguez
Voix 2 252 378
10,05 %
 −8
Députés élus 6  −5
Jorge Buxadé.jpg Vox – Jorge Buxadé Villalba
Voix 1 388 681
6,20 %
 +4,6
Députés élus 3  +3
Oriol Junqueras 2012.jpg ERC – Oriol Junqueras
Voix 1 257 484
5,61 %
 −0,5
Députés élus 3  0
Carte
Liste arrivée en tête par province :
  • Parti socialiste
  • Parti populaire
  • Lliures per Europa
  • Parti nationaliste basque
Répartition des sièges
Diagramme
Députés européens
Sortant Élu
8e législature 9e législature
eleccioneslocaleseuropeas19.es

Les élections européennes de 2019 en Espagne (en espagnol : elecciones al Parlamento Europeo de 2019) sont les élections des députés de la neuvième législature du Parlement européen, qui se déroulent du au dans tous les États membres de l'Union européenne, dont l'Espagne où elles auront lieu le . Elles coïncident avec les élections municipales et les élections dans plusieurs communautés autonomes.

Dans la perspective du départ du Royaume-Uni de l'Union européenne, l'Espagne s'est vu attribuer cinq sièges supplémentaires, portant à 59 le nombre de députés que l'Espagne doit élire. Toutefois, le Royaume-Uni faisant toujours partie de l'Union européenne le , date de publication du décret de convocation des élections, le nombre de députés à élire est fixé à 54. La Junte électorale centrale attribuera les cinq nouveaux sièges une fois la sortie du Royaume-Uni rendue juridiquement effective, sans nécessiter de nouveau scrutin[1].

Contexte[modifier | modifier le code]

Au niveau européen, le scrutin intervient dans un contexte inédit. La mandature 2014-2019 a en effet vu intervenir plusieurs événements susceptibles d'influer durablement sur la situation politique européenne, comme le référendum sur l'appartenance du Royaume-Uni à l'Union européenne en 2016, l'arrivée ou la reconduction au pouvoir dans plusieurs pays de gouvernements eurosceptiques et populistes (en Hongrie en 2014, en Pologne en 2015, en Autriche en 2017 et en Italie en 2018) et l'adoption de l'Accord de Paris sur le climat en 2015. Les élections interviennent alors que la Commission européenne est présidée depuis 15 ans par le Parti populaire européen (PPE) ; la Commission sortante, présidée par Jean-Claude Juncker, rassemble des membres du PPE, de l'Alliance des libéraux et des démocrates pour l'Europe et du Parti socialiste européen.

En Espagne, les élections européennes se déroulent un an après la condamnation du Parti populaire dans le cadre de l'affaire Gürtel le vote de la motion de censure à l'encontre du gouvernement Rajoy. Cette motion de censure a permis au socialiste Pedro Sánchez de devenir président du gouvernement d'Espagne. En février 2019, Pedro Sánchez convoque des élections anticipées pour le à la suite du rejet par le Congrès des députés du projet de loi de finances pour l'année 2019.

Le vote prend aussi place moins de deux ans après le référendum pour l'indépendance de la Catalogne et la déclaration d’indépendance suspendue, ayant entraîné une importance crise politique et institutionnelle.

Mode de scrutin[modifier | modifier le code]

Les élections européennes se déroulent en Espagne suivant un système de représentation proportionnelle, les sièges étant repartis entre les partis suivant la Méthode d'Hondt, l'ensemble du pays constituant la circonscription électorale et aucun seuil électoral ne devant être franchi pour obtenir des députés européens.

Campagne[modifier | modifier le code]

Partis et candidats[modifier | modifier le code]

Listes[modifier | modifier le code]

Principales candidatures[modifier | modifier le code]

Parti ou coalition Idéologie Tête de liste En 2014
Parti populaire
(es) Partido Popular
PPE Centre droit à droite
Libéral-conservatisme, démocratie chrétienne
Dolors Montserrat[2] 26,1 %
16 députés
Parti socialiste ouvrier espagnol
(es) Partido Socialista Obrero Español
PSE Centre gauche
Social-démocratie, europhilie
Josep Borrell[3] 23,0 %
14 députés
Unidas Podemos Cambiar Europa[4] Podemos MLP Gauche
Altermondialisme, écosocialisme
Eugenia Rodríguez[5] 18,0 %[a]
11 députés
Gauche unie
(es) Izquierda Unida
PGE
Equo PVE
Catalogne en commun
(ca) Catalunya en Comú
Ciudadanos Ciudadanos ALDE Centre à centre droit
Libéralisme, social-libéralisme, unionisme
Luis Garicano[6] 9,7 %[b]
6 députés
Union, progrès et démocratie[7]
(es) Unión Progreso y Democracia
Ahora Repúblicas[8] Gauche républicaine de Catalogne
(ca) Esquerra Republicana de Catalunya
ALE Gauche
Socialisme, républicanisme, nationalisme
Oriol Junqueras[9] 6,1 %[c]
3 députés
Euskal Herria Bildu
Bloc nationaliste galicien
(gl) Bloque Nacionalista Galego
ALE
Coalition pour une Europe solidaire Parti nationaliste basque
(eu) Euzko Alderdi Jeltzalea
ALDE Centre droit
nationalisme
Izaskun Bilbao 5,42 %[d]
3 députés
Coalition canarienne
(es) Coalición Canaria
ALDE
El Pi - Proposition pour les Îles
(es) El Pi – Proposta per les Illes
Démocrates valenciens
(ca) Demòcrates Valencians
Geroa Bai
(eu) Geroa Bai
Compromis pour la Galice
(es) Compromiso por Galicia
Vox Droite à extrême droite
Centralisme, nationalisme, populisme de droite
1,6 %
0 député
Lliures per Europa[10] Parti démocrate européen catalan
(ca) Partit Demòcrata Europeu Català
Centre à centre droit
Libéralisme, indépendantisme, républicanisme
Carles Puigdemont[11] Inexistant[e]
Appel national pour la République
(ca) Crida Nacional per la República

Sondages[modifier | modifier le code]

Sondages en % des voix
Institut Date AR UP CxE PSOE CEU PNV JxC Cs PP Vox PACMA Autres
Sigma Dos 20 mai 2019 5,2 % 10,2 % 2,3 % 32,1 % - - 2,4 % 15,8 % 16,8 % 8,5 % - 6,7 %
GAD3 20 mai 2019 3,5 % 10,6 % 1,8 % 32,9 % - - 4,8 % 13,5 % 19,7 % 6,8 % - 6,4 %
Electomania 16 mai 2019 5,4 % 14,1 % 1,5 % 25,7 % - 1,5 % 3,5 % 16,9 % 16,3 % 8,7 % 2,5 % 3,9 %
DYM 15 mai 2019 6,0 % 14,0 % - 30,0 % - - 3 % 16 % 20 % 8 % - 3 %
Metroscopia 14 mai 2019 3,8 % 14,4 % - 30,8 % - - 3,3 % 15,6 % 19,6 % 7,7 % - 4,8 %
GAD3 12 mai 2019 5,0 % 11,4 % 1,6 % 30,3 % - - 3,0 % 16,6 % 18,5 % 7,8 % - 5,8 %
40dB 10 mai 2019 5,5 % 14,8 % - 28,9 % - - 2,5 % 16,1 % 18,9 % 8,4 % - 4,9 %
Electomania 8 mai 2019 5,8 % 14,1 % 1,6 % 22,9 % - 1,6 % 3,5 % 18,3 % 14,9 % 10,3 % 2,6 % 4,4 %
Élections générales de 2019 25 mai 2014 5,3 % 14,3 % 2,1 % 28,7 % - 1,0 % 1,9 % 15,9 % 16,7 % 10,3 % 1,3 % 2,5 %
Sigma Dos 11 avril 2019 4,7 % 12,7 % - 29,6 % - 1,4 % 1,0 % 13,8 % 21,8 % 9,6 % 1,0 % 4,4 %
Electomania 9 avril 2019 5,0 % 11,2 % 2,4 % 23,1 % - 1,5 % 1,9 % 16,8 % 20,0 % 11,7 % 3,5 % 2,9 %
Electomania 2 avril 2019 5,0 % 10,9 % 2,6 % 23,2 % - 1,5 % 1,7 % 18,9 % 18,6 % 11,9 % 3,4 % 2,3 %
Electomania 26 mars 2019 5,0 % 10,4 % 2,5 % 24,0 % 3,1 % 18,6 % 19,6 % 13,4 % 3,1 % 0,3 %
Electomania 19 mars 2019 5,1 % 10,6 % 2,3 % 22,3 % 3,1 % 17,6 % 19,0 % 11,3 % 3,3 % 5,4 %
Electomania 12 mars 2019 5,3 % 10,9 % 2,3 % 21,8 % 3,1 % 18,3 % 19,0 % 13,3 % 3,0 % 3,0 %
Sigma Dos 7 mars 2019 4,6 % 15,6 % 28,8 % - 1,4 % 1,0 % 15,1 % 20,3 % 8,4 % 1,3 % 3,5 %
ElectoPanel 6 mars 2019 5,1 % 11,1 % 2,4 % 21,3 % 3,0 % 18,8 % 19,1 % 13,4 % 3,1 % 2,7 %
Élections européennes de 2014 25 mai 2014 6,1 %[f] 18,0 %[g] 1,9 %[h] 23,0 % 5,4 % 9,7 %[i] 26,1 % 1,6 % 1,1 % 7,1 %
Projections de sièges
Institut Date AR Pod. CxE PSOE CEU PNV JxC Cs PP Vox PACMA Autres
Sigma Dos 20 mai 2019 3 6 1 18/20 - - 1 9/10 9/10 5 - -
GAD3 20 mai 2019 1/2 6/7 0/1 19/20 - - 2/3 8/9 11/12 3/4 - -
Electomania 16 mai 2019 3 8 0 15 - 0 2 10 10 5 1 0
DYM 15 mai 2019 3 8 - 19/20 - - 1 9/10 12/13 5 - 0
Metroscopia 14 mai 2019 2 8 - 18 - - 2 9 11 4 - 0
GAD3 12 mai 2019 1 7 1 20 - - 1 10 12 5 - 0
40dB 10 mai 2019 3 8/9 - 17 - - 1 9 11 4/5 1 0
Electomania 8 mai 2019 3 8 - 13 - 0 2 11 9 6 1 1
Sigma Dos 11 avril 2019 2/3 7/8 - 18/19 - 0 0 9 13/14 6 0 0/4
Electomania 9 avril 2019 2/3 6/7 1 13/15 - 0 1 10 12/13 7 2 0/5
Electomania 2 avril 2019 2/3 6/7 1 13/14 - 0 1 11/12 11/12 7 2 0/5
Electomania 19 mars 2019 3 6 1 14/15 1/2 11 11/12 6/7 1/2 0/5
Electomania 12 mars 2019 3 7 1 14 2 11 12 8 1 0
Sigma Dos 7 mars 2019 3 10 19 - 0 0 9 13 5 0 0
ElectoPanel 6 mars 2019 3 7 1 13 1 12 12 8 2 0
Eu.Föderalist 6 mars 2019 2 7 1 17 1 10 13 7 - 1

Résultats[modifier | modifier le code]

Participation[modifier | modifier le code]

Taux de participation aux élections
au Parlement européen
Taux de participation En 2014 En 2019 Différence
à 14 heures 23,87 % 34,73 %  +10,86
à 18 heures 34,07 % 49,43 %  +15,36
à 20 heures 45,84 %

Voix et sièges[modifier | modifier le code]

Résultats des élections européennes de 2019 en Espagne[12],[13]
Liste
Voix % +/- Sièges Groupe
54 +/- 59
Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE) 7 359 617 32,84 Increase2.svg 9,84 20 Increase2.svg 6 21 S&D
Parti populaire (PP) 4 510 193 20,13 Decrease2.svg 5,95 12 Decrease2.svg 4 13 PPE
Ciudadanos (Cs) 2 726 642 12,17 Increase2.svg 9,00 7 Increase2.svg 5 8 ADLE
Unidas Podemos (PODEMOS-IU) 2 252 378 10,05 Increase2.svg 2,08 6 Decrease2.svg 5 6 Verts/ALE

GUE/NGL

Vox 1 388 681 6,20 Increase2.svg 4,63 3 Increase2.svg 3 4 NI
Ahora Repúblicas 1 257 484 5,61 Nv. 3 Increase2.svg 1 3 Verts/ALE

GUE/NGL

Lliures per Europa (Lliures) 1 025 411 4,58 Nv. 2 Increase2.svg 2 3 NI
Coalition pour une Europe solidaire (CEUS) 633 265 2,83 Decrease2.svg 2,60 1 Decrease2.svg 2 1 ADLE
Engagement pour l'Europe (CPE) 296 091 1,32 Decrease2.svg 0,60 0 Decrease2.svg 1 0
Parti animaliste contre la maltraitance animale (PACMA) 294 657 1,31 Increase2.svg 0,18 0 Steady.svg 0
Autres partis 448 808 2,96 0 Steady.svg 0
Suffrages exprimés 22 193 278 98,17
Votes nuls 410 620 1,83
Total 22 603 898 100 - 54 Steady.svg 59 -
Abstention 12 549 357 35,7
Inscrits / participation 35 153 255 64,3

Analyse[modifier | modifier le code]

Conséquences[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Addition du résultat de La Gauche plurielle et Podemos.
  2. Addition du résultat d'Union, progrès et démocratie et de Ciudadanos.
  3. Addition du résultat de La Gauche pour le droit de décider et de Les peuples décident.
  4. Résultat de la Coalition pour l'Europe qui s'était présentée avec la Convergence démocratique de Catalogne, prédécesseure du Parti démocrate européen catalan.
  5. La Convergence démocratique de Catalogne, prédécesseure du Parti démocrate européen catalan, participait à la Coalition pour l'Europe avec le Parti nationaliste basque.
  6. Addition du résultat de La Gauche pour le droit de décider et de Les peuples décident.
  7. Addition du résultat de La Gauche plurielle et Podemos.
  8. Sous le nom de Printemps européen.
  9. Addition du résultat d'Union, progrès et démocratie et de Ciudadanos.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (es) « Real Decreto 206/2019, de 1 de abril, por el que se convocan elecciones de Diputados al Parlamento Europeo. », sur boe.es, (consulté le 2 avril 2019).
  2. (es) « Dolors Montserrat, cabeza de lista del PP a las europeas », La Razón,‎ (lire en ligne, consulté le 1er avril 2019)
  3. (es) José Marcos, « Josep Borrell encabezará la lista del PSOE en las elecciones europeas », El País,‎ (ISSN 1134-6582, lire en ligne, consulté le 26 février 2019)
  4. (es) José Marcos, « Podemos, IU y Equo sellan el acuerdo para las elecciones de 2019 », El País,‎ (ISSN 1134-6582, lire en ligne, consulté le 30 octobre 2018).
  5. (es) Aitor Riveiro, « El cabeza de lista de Podemos a las europeas Pablo Bustinduy se retira y será sustituido por María Eugenia Rodríguez Palop », eldiario.es,‎ (lire en ligne, consulté le 21 mars 2019)
  6. (es) « El economista Luis Garicano será el cabeza de lista de Ciudadanos en las elecciones europeas de mayo », Radiotelevisión Española,‎ (lire en ligne, consulté le 10 mars 2019)
  7. (es) « UPyD se alía con Ciudadanos en todas las citas electorales para "frenar el populismo de izquierda y derecha" », 20 minutos,‎ (lire en ligne, consulté le 10 mars 2019)
  8. (es) Arturo Puente, « Ahora Repúblicas, la marca de la candidatura de Junqueras con Bildu y BNG para las europeas », eldiario.es,‎ (lire en ligne, consulté le 10 mars 2019)
  9. (es) « ERC, BNG y EH Bildu presentan la coalición 'Ahora Repúblicas' a las europeas con Junqueras como cabeza de lista », Europa Press,‎ (lire en ligne, consulté le 10 mars 2019)
  10. (es) Germán González, « Puigdemont será el candidato del JxCat a las elecciones europeas », El Mundo,‎ (lire en ligne, consulté le 11 mars 2019)
  11. « La Junta Electoral proclama finalmente a Puigdemont, Comín y Ponsatí como candidatos », La Vanguardia,‎ (lire en ligne)
  12. « Elecciones 2019 », sur resultados.eleccioneslocaleseuropeas19.es (consulté le 7 juin 2019)
  13. « Élections européennes » (consulté le 7 juin 2019)

Compléments[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]