Parti régionaliste de Cantabrie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Parti régionaliste de Cantabrie
(es) Partido Regionalista de Cantabria
Présentation
Secrétaire général Miguel Ángel Revilla
Fondation 1978
Siège Santander, Cantabrie
Slogan Cantabria gana
Positionnement Centre
Idéologie Régionalisme cantabre
Laïcisme
Réformisme
Couleurs vert, blanc et rouge
Site web www.prc.es
Représentation
Congrès des députés
1 / 350
Parlement de Cantabrie
14 / 35

Le Parti régionaliste de Cantabrie (en espagnol : Partido Regionalista de Cantabria, abrégé en PRC) est un parti politique régionaliste espagnol de la communauté autonome de Cantabrie.

Présentation[modifier | modifier le code]

Le est créée une Asociación para la Defensa de los Intereses de Cantabria (ADIC), avec pour objectif de stimuler la vocation autonomiste cantabre. En 1978, quand se clôt la carte des pré-autonomies en Espagne, celle de la Cantabrie reste à la marge, et au sein de l'ADIC est proposée la création d'un parti régionaliste et indépendant pour promouvoir l'autonomie de la Cantabrie et participer aux élections municipales de 1979. C'est ainsi que le naît le Partido Regionalista de Cantabria (PRC), qui participe l'année suivante aux élections législatives en présentant une liste au Sénat, puis aux élections municipales du .

Aux élections régionales et municipales du , le PRC entre au parlement de Cantabrie avec deux députés, et remporte 63 sièges de conseillers municipaux.

Aux élections suivantes, le , le PRC passe à cinq députés régionaux et 102 conseillers municipaux, et récolte 14 553 voix aux élections européennes qui se déroulent le même jour.

Le , le PRC participe à Valence en tant qu'observateur à un groupe de travail de partis régionalistes en vue de présenter une liste unique aux élections européennes de l'année suivante. Les autres participants sont l'Union du peuple navarrais, le Parti aragonais, l'Union valencienne, le Partido Riojano Progresista (depuis 1990, Partido Riojano), l'Union majorquine, l'Extremadura Unida et l'Union du peuple de Melilla (es). En juin, le PRC rejoint formellement la plate-forme, et l'année suivante se présente aux élections européennes au sein de la Fédération de partis régionaux (es) (FPR). À partir de cette date, les relations entre ces partis régionalistes de centre droit ont été constantes.

Lors des élections générales d'avril 2019, il obtient un député au congrès, en totalisant 52 197 voix (14,59 % en Cantabrie).

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élections générales[modifier | modifier le code]

Année Tête de liste Congrès des députés Sénat Gouvernement
Voix % Rang Députés
avril 2019 José María Mazón (es) 52 197 14,59 4e
1 / 5
0 / 5
Opposition
novembre 2019 José María Mazón (es) 68 580 21,10 3e
1 / 5
0 / 5
Opposition

Parlement de Cantabrie[modifier | modifier le code]

Le Parlement de Cantabrie est élu à la proportionnelle sur base d'une circonscription provinciale unique, cette communauté autonome ne se composant que d'une seule province.

Année Tête de liste Voix % Sièges Rang Gouvernement
1983 Eduardo Obregón Barreda 18 842 6,79
2 / 35
3e Opposition
1987 Eduardo Obregón Barreda 37 950 12,86
5 / 39
3e Opposition (1987-1990), Blanco (1990-1991)
1991 Miguel Ángel Revilla 19 064 6,35
2 / 39
4e Opposition
1995 Miguel Ángel Revilla 46 527 14,55
6 / 39
4e Martínez Sieso I
1999 Miguel Ángel Revilla 42 896 13,51
6 / 39
3e Martínez Sieso II
2003 Miguel Ángel Revilla 67 003 19,39
8 / 39
3e Revilla I
2007 Miguel Ángel Revilla 98 655 28,87
14 / 39
2e Revilla II
2011 Miguel Ángel Revilla 98 887 29,1
12 / 39
2e Opposition
2015 Miguel Ángel Revilla 96 070 30,00
12 / 35
2e Revilla III
2019 Miguel Ángel Revilla 122 679 37,64
14 / 35
1er Revilla IV

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]