Président d'Estrémadure

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Président d'Estrémadure
Presidente de Extremadura
Image illustrative de l’article Président d'Estrémadure
Blason de l'Estrémadure.

Image illustrative de l’article Président d'Estrémadure
Titulaire actuel
Guillermo Fernández Vara
depuis le

Création
Mandant Assemblée
Durée du mandat 4 ans
Premier titulaire Juan Carlos Rodríguez Ibarra
Rémunération 5 576,32 /mois ()
Site internet juntaex.es

Le président d'Estrémadure (Presidente de Extremadura, en espagnol) est le chef du gouvernement de la communauté autonome espagnole d'Estrémadure.

L'actuel titulaire est, depuis le , le socialiste Guillermo Fernández Vara.

Élection[modifier | modifier le code]

Il est élu en son sein par l'Assemblée d'Estrémadure, et nommé par le roi d'Espagne.

Quinze jours au plus après la réunion constitutive de l'assemblée, son président propose un candidat à la présidence de la communauté autonome, parmi ceux ayant le soutien d'au moins un quart des députés et après avoir consulté les groupes parlementaires. Le candidat doit alors présenter son programme, dans un délai de quinze jours, après quoi un vote d'investiture est organisé, cette investiture ne pouvant être accordée qu'à la majorité absolue des députés.

En cas d'échec, un nouveau vote est organisé quarante-huit heures plus tard, où la majorité simple suffit. Si le candidat échoue de nouveau, la procédure est recommencée, mais si aucun président n'a été investi deux mois après le premier scrutin, le président sortant prononce la dissolution de l'Assemblée.

Le président nouvellement élu prend ses fonctions dans les cinq jours.

Fonctions[modifier | modifier le code]

Chef du gouvernement régional[modifier | modifier le code]

Il fixe les lignes directrices générales de l'action du gouvernement, dont il impulse, dirige et coordonne l'action, conformément au programme politique présenté aux députés. Il nomme les membres du gouvernement régional, la Junte d'Estrémadure (Junta de Extremadura), dont il établit les départements, fixe les attributions et résout les conflits de compétences. Il convoque, établit l'ordre du jour et préside les réunions de la Junte, veillant à l'application des décisions adoptées. C'est d'ailleurs à lui qu'il revient de signer les décrets et décisions adoptés par la Junte.

Dans ses rapports avec l'Assemblée, il peut, après délibération de la Junte, lui poser la question de confiance sur une déclaration de politique générale, limitée aux compétences de la communauté autonome, et en prononcer la dissolution, là encore après avoir consulté le gouvernement régional. Toutefois, à la suite de la réforme statutaire de 2011 et à la différence de la majorité des autres communautés, l'Assemblée nouvellement élue ne termine pas le mandat de la précédente mais entame une nouvelle législature. Il doit en outre faciliter l'information des députés et leur remettre tout document de la Junte ou de l'administration que ceux-ci réclament.

Représentant de l'État espagnol[modifier | modifier le code]

Il s'agit principalement de promulguer, au nom du roi, les lois et normes de valeur législative, et de les faire publier au Journal officiel d'Estrémadure (Diario Oficial de Extremadura ) et au Bulletin officiel de l'État (Boletín Oficial del Estado).

Fin de mandat[modifier | modifier le code]

Les fonctions du président prennent fin en cas de démission volontaire, de décès, d'incapacité physique ou mentale « totale et permanente » en ce qu'elle rend impossible l'exercice de la présidence, le rejet d'un vote de confiance, la tenue d'élections régionales, ou le vote d'une motion de censure constructive.

Motion de censure[modifier | modifier le code]

Les députés peuvent en effet mettre en cause la responsabilité politique du président d'Estrémadure en adoptant une motion de censure. Pour être débattue, elle doit être déposée par au moins 15 % des députés et proposer un candidat à la présidence de la communauté autonome. Le débat se tient au moins cinq jours après son dépôt, et le candidat à la présidence présente alors son propre programme politique.

L'adoption d'une telle motion, qui ne peut se faire qu'à la majorité absolue des députés, conduit au remplacement immédiat du président par le candidat proposé, qui est considéré comme investi par l'Assemblée.

Titulaires[modifier | modifier le code]

Nom Dates Parti Remarque
Juan Carlos Rodríguez Ibarra  –
(24 ans et 19 jours)
PSOE-Ex Record de longévité
Guillermo Fernández Vara
(4 ans et 9 jours)
PSOE-Ex Premier socialiste battu à une élection
José Antonio Monago
(3 ans, 11 mois et 25 jours)
PP-E Seul président de centre-droit
Guillermo Fernández Vara Depuis le
(4 ans et 9 jours)
PSOE-Ex Premier à accomplir deux mandats non consécutifs

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]