Le projet « Mystique » lié à ce portail

Portail:Mystique

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Portail
Bibliographie
Projet
Articles par catégorie
Discussion


Bienvenue sur le Portail de la Mystique. Il donne accès, par thème ou par période, à des articles de Wikipédia touchant à l'histoire de la mystique et aux mystiques du monde. La première section sur l'histoire de la mystique se rapporte principalement à la mystique dans la culture gréco-romaine et chrétienne. La seconde présente des éléments d'autres traditions et courants spirituels aussi couramment qualifiés de mystiques : le soufisme en islam, la kabbale dans le judaïsme et les mystiques orientales. La section suivante est dédiée aux auteurs et chercheurs, qui, sans être nécessairement eux-même des mystiques, ont écrit sur la mystique en sciences sociales, en histoire ou en philosophie. Enfin, des galeries d'images sur des thèmes de la mystique se trouvent tout en bas du portail.

Mystique antique et médiévale

Le nom de « mystique » n'est employé pour désigner une forme particulière de l'expérience religieuse que depuis le XVIIe siècle. Avant, l'adjectif mystique servait surtout à qualifier ce qui a rapport aux « mystères » du christianisme : par exemple le Christ, l'Église ou l'eucharistie ; il qualifiait aussi souvent une forme de théologie d'influence néoplatonicienne, celle que le Pseudo-Denys l'Aréopagite avait développée au VIe siècle dans son traité La théologie mystique. Ce traité aura une grande influence dans le monde latin à partir du XIIe siècle. Ceux que l'on considère aujourd'hui comme les mystiques de l'Antiquité sont les auteurs dont la pensée a un rapport avec celle du peudo-Denys, tandis que les mystiques médiévaux sont principalement les auteurs chrétiens dont les écrits portent sur la médiation et la contemplation des mystères, et ceux qui ont proposé des interprétations de La théologie mystique.

« Trinité suressentielle qui es au-delà du divin, au-delà du Bien,

Toi qui gardes les chrétiens dans la connaissance des choses divines, conduis-nous, par-delà l'inconnaissance, vers les très hautes et très lumineuses cimes des écritures mystérieuses.

Là se trouvent voilés les simples, insolubles et immuables mystères de la théologie, dans la translumineuse Ténèbre du Silence. »

— Pseudo-Denys l'Aréopagite, Théologie mystique.

Antiquité classique[modifier le code]

« L'histoire ne nous a rien raconté de nos mystiques, que nous ne retrouvions dans Jamblique. »
— Diderot, Opinions des anciens philosophes

Notions : Culte à MystèresCiste mystiqueMystères d'ÉleusisOrphismePythagorismeNéoplatonisme
Auteurs : PlotinPlutarqueApuléeJambliqueProclus

Antiquité tardive[modifier le code]

Évagre le PontiquePhilon d'AlexandrieDorothée de GazaJean CassienGrégoire de NysseChromace d'AquiléeBenoît de NursieGrégoire le Grand

Grecs/orientaux[modifier le code]

Pseudo-Denys l'AréopagiteJean ClimaqueJean de ScythopolisJoseph HazzayaMaxime le ConfesseurPseudo-MacaireSyméon le Nouveau ThéologienDiadoque de PhoticéGrégoire PalamasPhilocalie des Pères neptiques

Mystique dionysienne latine[modifier le code]

  • IXe siècle :

Jean Scot ÉrigèneAnastase le Bibliothécaire

  • XIIe siècle :
Vision d'Hildegarde de Bingen
Jean SarrazinHugues de Saint-VictorBernard de ClairvauxGuillaume de Saint-ThierryHildegarde de BingenAlain de Lille
  • XIIIe siècle :

Thomas GallusBonaventureHugues de BalmaGuigues du Pont

  • XIVe siècle :

Jean Gerson

  • XVe siècle :

Vincent d'AggsbachNicolas KempfDenis le ChartreuxNicolas de CuseThomas a KempisHenri Herp

Mystique anglaise (XVe siècle)[modifier le code]

Julienne de NorwichLe Nuage de l'inconnaissanceRichard RolleMargery KempeWalter Hilton

Mystique rhénane[modifier le code]

Maître EckhartJean de RuisbroekHadewijch d'AnversGertrude de HelftaMathilde de MagdebourgGertrude de HackebornMarie d'OigniesJacques de VitryHenri SusoJean TaulerRulman MerswinBéatrice de Nazareth

Mystiques italiens[modifier le code]

Catherine de Sienne

Joachim de FloreFrançois d'AssiseClaire d'AssiseUbertin de CasaleCatherine de SienneAngèle de FolignoCatherine de Gênes

Mystique moderne

L'émergence de la mystique moderne peut être située entre les XVe et XVIIe siècle, d'abord avec les mystiques espagnols, en particulier Jean de la Croix et Thérèse d'Avila, puis les différents courants mystiques du XVIe et XVIIe siècle, notamment ceux décrits par Henri Bremond dans son Histoire littéraire du sentiment religieux.

Mystique espagnole[modifier le code]

XVe siècle Louis de GrenadePierre d'AlcantaraAlphonse RodriguezIgnace de LoyolaJean de la CroixThérèse d'AvilaMiguel de Molinos

Vision de Jean de la Croix par Jacob van Oost.


du XVIe au XVIIIe siècle

Maria Angela AstorchMaría de Ágreda

France[modifier le code]

Jeanne Marie Bouvier de la Motte Guyon dite « Madame Guyon »

Louis RicheomeFrançois de SalesÉtienne BinetJean-Pierre CamusPierre CotonFrançois Leclerc du Tremblay (Père Joseph) • Barbe Acarie (Marie de l'Incarnation) • Jean de Saint-SamsonMarie AlvequinMadame Guyon, Fénelon et BossuetJean-Joseph SurinAffaire des démons de LoudunPierre PoiretJean de BernièresLouise du Néant

Québec[modifier le code]

Marie de l'Incarnation

Flandres / Pays-Bas[modifier le code]

Leonardus LessiusConstantin de BarbansonSuster Bertken

Italie[modifier le code]

Ludovica AlbertoniMarie-Madeleine de PazziMarie des AngesFlorida CevoliVéronique Giuliani

Angleterre[modifier le code]

Benoît de CanfieldJane Leade

Allemagne[modifier le code]

Angelus SilesiusJakob BöhmeJohannes ReuchlinFranz Xaver von BaaderValentin WeigelNicholas StorchJean de Leyde

XIXe et XXe siècle[modifier le code]

Littérature[modifier le code]

Joseph de MaistreJules Barbey d'AurevillyÉtienne de SenancourLéon BloyAuguste de Villiers de L'Isle-AdamJoris-Karl Huysmans

Russie[modifier le code]

Anarchisme mystiqueGueorgui TchoulkovFiodor DostoïevskiVladimir SolovievSergueï BoulgakovPavel Florensky

Politique[modifier le code]

« Tout commence par la mystique, par une mystique, par sa propre mystique et finit par de la politique. [...] La question n'est pas que telle politique l'emporte sur telle ou telle autre, [...] l'essentiel est que dans chaque ordre, dans chaque système, la mystique ne soit pas dévorée par la politique à laquelle elle à donné naissance. »

Religieux[modifier le code]

Mariam BaouardyDina BélangerMadeleine DelbrêlÉlisabeth de la TrinitéAnna Katharina EmmerickGemma GalganiFaustine KowalskaElisabeth LeseurPadre PioAdrienne von SpeyrEdith SteinThérèse de LisieuxThomas Merton

Vocabulaire et notions de la mystique chrétienne

Notions : AcédieAnagogieContemplationCorps mystiqueExercice spirituelExtaseHésychasteMystèreNoces mystiquesSyndérèseThéologie mystiqueThéologie apophatique

Courants : BéguinesDevotio modernaLibre EspritQuiétismeReclus

Les mystiques du monde

Kabbale (judaïsme)[modifier le code]

Notions : GolemSephirothPardèsSodMerkabahAnges de la Kabbale.
Textes : Sefer HaZoharSefer YetsirahSefer HaBahir.
Personnalités : Isaac l'AveugleIsaac LouriaMoïse de LeónAbraham AboulafiaMoïse CordoveroMoché Haïm LuzzattoSabbataï TseviBaruch AshlagCarlo Suarès
Études/spécialistes : Gershom ScholemMarc-Alain OuakninPaul Vulliaud • •

Soufisme (islam)[modifier le code]

Notions : AmourDhikrFanaHaqiqaKashfMouraqabaNafsTariqaTawhidWahdat al-wujud (Unicité de l'Être)

Textes : CoranHadîth

Personnalités : Rabia al AdawiyyaMansur al-HallajDhul-Nûn al-MisriIbn MasarraAbu al-Hassan al-KharaqaniSanaïAl-GhazâlîAhmad GhazaliFarid al-Din AttarFatima bint al-MuthannaIbn ArabiDjalâl ad-Dîn RûmîIbn Sab'înShams ed Dîn TabrîzîHafezAbd el-Kader

Études/spécialistes : Louis MassignonLouis GardetHenry CorbinÉric GeoffroyKhaled BentounèsPierre Lory

Mystique indienne[modifier le code]

Notions : BrahmanÂtmanYogaAdvaïta védantaNirvana

Textes : MahabharataRamayanaBhagavad-GitaVédaUpanishad

Personnalités : PatañjaliAdi Shankara

Études/spécialistes : Olivier LacombeJean FilliozatMichel Hulin

Mystiques orientales[modifier le code]

(à compléter)

Théories de la mystique

« La mystique est moins une hérésie ou une libération de la religion que l'instrument d'un travail visant à dévoiler, dans la religion, une vérité qui se serait d'abord énoncée sur le mode d'une marge indicible par rapport aux textes et aux institutions orthodoxes, et qui désormais pourrait être exhumée des croyances »

— Michel de Certeau, « Mystique », Encyclopaedia Universalis, 1971.

Sciences sociales[modifier le code]

Sociologie : Max WeberErnst TroeltschTypologie webero-troeltschienne
Psychanalyse : Carl Gustav JungParticipation mystiqueSentiment océanique
Mystique comparée : Lucien Lévy-BruhlRudolf OttoMircea EliadeMarie-Madeleine DavyAlexandre Koyré
Histoire : Henri de Lubac (Corpus Mysticum) • Michel de Certeau (La fable mystique I et II) • Émile Poulat
Mystique athée : Michel HulinRoger BastideJean-Claude Bologne

Philosophie[modifier le code]

« Ceux qui ont lu mon éthique savent que chez moi le fondement de la morale repose en définitive sur cette vérité exprimée dans le Veda et le Vedânta par cette forme mystique Tat twan asi (tout cela, c’est toi) qui s’applique à tout être vivant, homme ou animal, et est dite alors Mahavakya (la grande parole). »

Henri BergsonLudwig WittgensteinSimone WeilGeorges BatailleVladimir JankélévitchStanislas Breton

« Le mystique, ce n'est pas le comment du monde, mais le fait de l'existence du monde. »

...[modifier le code]


Simone Weil

Thèmes de la mystique dans l'art




Les noces mystiques ou mariage spirituel ont une source biblique dans le Cantique des Cantiques. Le verset « Voici que l'époux sort et vient à la rencontre » dans la parabole des vierges sages et des vierges folles de l'évangile de Matthieu est l'une des principales références évangéliques de ce thème. Il a notamment été commenté par Jean de Ruisbroek dans L'ornement des noces spirituelles.