Gertrude de Helfta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gertrude.
Sainte Gertrude portant une banderole sur laquelle est inscrit "Vous me trouverez au cœur de Gertrude."

Sainte Gertrude de Helfta, encore appelée Gertrude la Grande (née le et morte le ) est une religieuse bénédictine, théologienne et mystique du XIIIe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Gertrude est née à Eisleben, en Thuringe. Vers l'âge de cinq ans Gertrude fut confiée aux bons soins des bénédictines du monastère d'Helfta, près d'Eisleben, dans l'actuel land de Saxe-Anhalt (Allemagne). L'abbesse de ce couvent était Gertrude de Hackeborn. C'est la sœur de celle-ci, Mechtilde de Hackeborn, qui se chargea de son éducation.

D'une intelligence très vive, Gertrude étudia le latin, la grammaire, la littérature et la théologie avec passion.

Devenue religieuse, à l'âge de 25 ans, elle eut plusieurs visions dont celle du Christ s'adressant à elle. C'est le début d'une profonde expérience mystique qu'elle relate dans ses Révélations.

Traditionnellement, elle est fêtée le 16 novembre.

Ses écrits[modifier | modifier le code]

  • Révélations - Parution janvier 1952 - Mame - deux tomes
  • Œuvres spirituelles - I à V - Parution 1967 - Collection « Sources chrétiennes » no 127 - ISBN 2204036730
  • Exercices - Parution août 1993 - Collection « Foi vivante » no 319 - ISBN 2204048518

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Vie des Saints pour tous les jours de l'année - Abbé L. Jaud - Tours - Mame - 1950.