Giuseppe Bazzani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bazzani.
image illustrant un peintre image illustrant italien
Cet article est une ébauche concernant un peintre italien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Giuseppe Bazzani
Giuseppe Bazzani - The Ecstasy of St Therese - WGA01527.jpg

Extase de Sainte Thérèse, 1745-50, Musée des beaux-arts de Budapest.

Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 78 ans)
MantoueVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Enfant
Domenico Conti Bazzani (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Songe de Saint Romuald, v. 1750.

Giuseppe Bazzani (Mantoue, – Mantoue, (à 78 ans)) est un peintre italien du XVIIIe siècle de style rococo.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né d'un père orfèvre, Giovanni Bazzani commence son apprentissage auprès du peintre parmesan Giovanni Canti (1653-1715) et passera la plupart de sa vie à Mantoue, sa ville natale.

En 1752, il est enseignant puis en 1767, directeur de l'Accademia di Belle Arti de Mantoue.

Francesco Maria Raineri fut l'un de ses élèves.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Storie di Alessandro Magno, Palazzo d'Arco, Mantoue
  • Battesimo di Gesù (1732), Parrocchiale di Borgoforte
  • Estasi di san Luigi Gonzaga (1732), Parrocchiale di Borgoforte
  • Battesimo di Cristo (1737), Parrocchiale di San Giovanni del Dosso
  • Tradizione delle chiavi di Goito (1739)
  • Dessin de la raccolta d'Arco (1747)
  • Madonna con Santa Chiara, Annunciazione (1751-1752), Parrocchiale di Revere
  • Tondi des collections Pesenti-Nodari (Mantoue) et Podio (Bologne)
  • à Santa Maria della Carità, San Maurizio (Miracoli di Pio V) et San Barnaba (1752), Mantoue
  • Santa Teresa e Ritratto di cardinale gonzaghesco, (1758), Parrocchiale di Sacchetta
  • Santa Margherita de Cortone de la collection romaine Prampolini-Tirelli (1764)
  • San Tommaso che scrive davanti al Crocifisso au Palazzo Ducale, Mantoue
  • Tondi de San Barnaba et San Paolo du plafond de San Barnaba (1768)

Sources[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :