Le projet « Autochtones du Canada » est lié à ce portail

Portail:Autochtones du Canada

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Portail   Arborescence   Projet   Discussion

Monument des Anciens Combattants autochtones Portrait de Juunaisi (Nunavut, 1945) First Nations Exhibition (Vancouver, 2008) Aboriginal Chief, Chippewa Manifestation Idle No More Louis Riel

Portail des Autochtones du Canada
807 articles sont actuellement liés au portail
voir les dernières modifications (Articles récents)

Les peuples autochtones du Canada sont les Premières Nations, les Inuits et les Métis.

Plusieurs centaines de nations autochtones sont présentes au Canada depuis plusieurs milliers d'années, faisant vivre autant de sociétés, cultures, langues, spiritualités. La culture métis est issue des rencontres au XVIIe siècle entre les Premières Nations et les Inuits avec des colons européens.

Différents traités et lois fixent les statuts des Autochtones et leurs relations avec les gouvernements du Canada. Le droit à l'autonomie gouvernementale permet à des groupes autochtones de disposer de leurs propres gouvernements afin d'exercer certaines compétences et protéger leurs cultures et modes de vie.

Selon le recensement de 2011, il y aurait plus d'un million de Canadiens autochtones, soit 4 % de la population. Parmi eux, 64 % font partie des Premières Nations, 30 % sont métis et 4 % inuits.

Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Effectuer un nouveau tirage
modifier 
  Lumière sur…
La maison Riel en juillet 2010.

La maison Riel est une maison musée de Winnipeg au Manitoba datant de 1880 et marquée par une figure politique canadienne de l'époque, Louis Riel. Sa construction est typique de l'architecture de la colonie de la rivière Rouge. Cependant, ce sont sa mère et ses frères qui y vécurent, lui-même n'y séjournant qu'à l'été 1883 et quelques jours de décembre 1885 quand, après sa condamnation à la pendaison, sa dépouille y est exposée deux jours avant d'être enterrée à Saint-Boniface. À l'instigation d'un de ses frères, le premier bureau de poste de Saint-Vital y est ouvert, la famille l'habitant jusqu'en 1968, année de son acquisition par une société historique.

La maison Riel appartient à la famille Riel et à ses descendants jusqu'en avril 1968, lorsqu'elle est achetée par la Société historique du Manitoba. Sa propriété est transférée au gouvernement fédéral le 15 avril 1970. L'organisme lui enlève deux couches de parements, l'annexe ayant contenu le bureau de poste ainsi que la véranda. La maison est entièrement restaurée en 1979 et 1980 pour retrouver son allure de 1886. La maison est aménagée en musée. La maison est désignée lieu historique national par la commission des lieux et monuments historiques du Canada le pour sa commémoration de Louis Riel et parce qu'il s'agit aussi d'une maison typique, par sa construction et sa situation, des lots riverains métis. Elle est ensuite reconnue édifice fédéral du patrimoine par le bureau d'examen des édifices fédéraux du patrimoine le Les activités d'interprétation et l'animation sont assurées par la société historique de Saint-Boniface, au bénéfice d'environ 4 000 personnes par an.

Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
 
modifier 
  Une personnalité marquante
Kenojuak Ashevak

Kenojuak Ashevak (1927-2013) est une artiste inuite.

Elle grandit en se déplaçant d'un camp à l'autre dans le sud de l'île de Baffin et dans l'est de l'Arctique canadien. Elle commence à se familiariser avec le dessin et la sculpture sur pierre vers la fin des années 1950. Ses premières œuvres sont présentées dans le cadre des Collections d'art graphique de Cap Dorset, et lancent sa carrière.

Sa vie et son travail ont fait l'objet d'un film produit par l'Office national du film du Canada, et d'un livre intitulé Graphic Arts of the Inuits : Kenojuak. Elle devient membre de l'Ordre du Canada en 1982. Son nom figure sur l'Allée des célébrités canadiennes.

Kenojuak Ashevak est l'auteur d'une pièce de monnaie commémorative émise en 1999, où ses initiales apparaissent : ᑭᓇᐊᓯᐃ. C'est la première fois que l'inuktitut est inscrit sur une monnaie en circulation.

Le 3 octobre 2014, la compagnie Google rend hommage à l'artiste en modifiant temporairement le logo qui apparait sur la page d'accueil de son moteur de recherche au Canada2.

Lire la suite
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
  Histoire
Médaille commémorant la signature des traités 3 à 7.
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
 
modifier 
  Gouvernement et politique
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
  Une image…
Droulers/Tsiionhiakwatha, plus important et le mieux conservé des sites connus associés aux Iroquoiens du Saint-Laurent.
Quelques-un des bâtiments reconstruits du village qui est excavé sur la colline voisine. On estime que la colline recèle 7 millions d'artefacts.
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
 
modifier 
  Une communauté autochtone
Kitigan Zibi

Kitigan Zibi est située dans La Vallée-de-la-Gatineau en Outaouais. Elle est à environ 130 km au nord des villes de Gatineau et d'Ottawa. Kitigan Zibi est la plus grande de toutes les communautés algonquines du Canada. Le recensement de 2006 y dénombre 1 165 résidents.

En algonquin Kitigan signifie « endroit défriché ou cultivé » et zibi « rivière ».

S'y trouve : une école primaire et secondaire, un centre de la petite enfance, un centre communautaire, une radio communautaire, un centre de santé, un service de police, un centre pour les jeunes.

Un pow wow a lieu chaque année la première fin de semaine de juin.

Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
  Carte
Carte du Canada
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
  Portails connexes
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif