Le projet « Forces canadiennes » lié à ce portail

Portail:Forces canadiennes

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
 Portail  Portail    Projet  Projet    Index des articles  Index des articles    Discussions  Discussions
Canadian Forces emblem.svg

Portail des Forces armées canadiennes

et de l'histoire militaire du Canada

447 articles

Les Forces armées canadiennes (FAC) (en anglais : Canadian Armed Forces (CAF)) sont l'organisation militaire responsable de la défense du Canada et de ses intérêts. Les FAC composent la majeure partie du ministère de la Défense nationale (MDN) dont le quartier général est situé à Ottawa en Ontario. Avec 88 000 membres actifs, civils et militaires, l’organisation est le plus important employeur public au Canada. Créée le lorsque le gouvernement du Canada fusionna la Marine royale canadienne, l’Armée canadienne et l’Aviation royale du Canada sous une structure unifiée, l’organisation est régie par la Loi sur la défense nationale qui stipule entre autres que « les Forces canadiennes sont les forces armées de Sa Majesté soulevées par le Canada et composées d'un service appelé les Forces armées canadiennes ».

Ilsvaincront1918.jpg
L'histoire militaire du Canada commença avec les guerres entre tribus amérindiennes. L'arrivée des Vikings sur l'île de Terre-Neuve provoqua les premiers conflits entre Européens et autochtones vers le Xe siècle. Aux XIIe et XIIIe siècles, le territoire canadien fut une zone de conflit entre Français et Britanniques qui s'étaient tous deux également alliés avec différentes tribus amérindiennes. En 1775 et 1812, les États-Unis qui avaient acquis leur indépendance après la révolution américaine tentèrent à deux reprises d'envahir le Canada sans succès. La condéfération canadienne fut officiellement créée en 1867. Les militaires canadiens se joignirent aux forces britanniques pour la guerre des Boers en Afrique du Sud et la Première Guerre mondiale. Le Canada a acquis son indépendance en 1931. Il participa tout de même à la Seconde Guerre mondiale aux côtés des Britanniques. Par la suite, le Canada s'est engagé dans des conflits sur la scène internationale dans le cadre de coalitions multinationales dont la guerre de Corée, la guerre du Golfe, la guerre du Kosovo et la guerre d'Afghanistan. Le Canada a aussi joué un rôle important dans les opérations de maintien de la paix dans le monde sous l'égide de l'ONU et y a cumulativement dédié plus de troupes que tout autre pays.


Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
 Camera-photo.svg Image aléatoire
 Internet-news-reader.svg Actualités
Leopard C2 montant à bord d'un C-17 à Kandahar en Afghanistan
  • Opération Caribbe : Le 7 janvier 2015, le NCSM Winnipeg a initié la participation canadienne à l'opération Martillo qui est une opération multinationale ayant pour but de lutter contre les organisations criminelles dans l'océan Pacifique et la mer des Caraïbes. D'autres déploiements aériens et maritimes dans le cadre de cette opération sont prévus au cours de l'année 2015. Les Forces armées canadiennes participent à cette opération récurrente depuis 2006.
  • Opération Impact : Le 7 octobre 2014, le gouvernement du Canada a annoncé la participation des Forces armées canadiennes à l'effort de la coalition menée par les États-Unis conduisant des frappes aériennes contre l'État islamique en Irak et au Levant (EIIL) en Irak suite à une demande directe d'appui militaire de la part des États-Unis effectuée le 18 septembre 2014. Du 28 août au 26 septembre 2014, 25 vols de l'Aviation royale du Canada ont eu lieu pour livrer du matériel militaire en Irak.
  • Opération Nanook : L'édition 2014 de l'opération Nanook a commencé le 20 août 2014. Elle voit la participation de 800 personnes de tous les éléments des Forces armées canadiennes, mais également un navire de la Marine royale danoise, un avion des États-Unis ainsi que des fonctionnaires de 14 autres services gouvernementaux fédéraux et territoriaux. L'opération Nanook 2014 met en scène une opération de recherche et sauvetage d'un bateau de pêche au large de la Terre de Baffin et l'évacuation d'un bateau de croisière échoué dans la baie York au Nunavut. L'opération Nanook se tient annuellement depuis 2007.
  • Armée canadienne : Des nouveaux insignes de grade d'officier ont été instaurés au sein de l'Armée canadienne en août 2014. Les « nouveaux » insignes sont les mêmes que ceux portés durant la Première Guerre mondiale.
  • Opération Reassurance : Le NCSM Toronto a relevé le NCSM Regina dans la mer Méditerranée le 3 août 2014. Il effectue des opérations de sécurité maritime au sein des Forces maritimes permanentes de l'OTAN dans le cadre des mesures de l’OTAN visant à rassurer les alliés.
 Help-browser.svg Le saviez-vous ?
 Dialog-information.svg Lumière sur...
Commandement de la Force expéditionnaire du Canada

Le Commandement de la Force expéditionnaire du Canada ou COMFEC (Canadian Expeditionary Force Command en anglais) était l'un des sept commandements des Forces canadiennes de 2006 à 2012. Il était chargé des opérations se déroulant à l'extérieur de l'Amérique du Nord à l'exception de celles menées uniquement par le Commandement des Forces d'opérations spéciales du Canada. Les missions du COMFEC comprenaient des opérations de combat, d'aide humanitaire et de maintien de la paix. Il a été intégré au Commandement des opérations interarmées du Canada en octobre 2012. En 2012, les Forces canadiennes ont plus de 1 200 soldats déployés dans le cadre d'une mission opérationnelle à l'extérieur du Canada.


 Étoile d'or.svg Unité aléatoire
 Military symbol.svg Équipement aléatoire
Royal 22e Régiment

Le Royal 22e Régiment ou R22eR est l'un des trois grands régiments d'infanterie des Forces armées canadiennes. Les militaires du régiment sont surnommés les Vandoos à cause de la prononciation de « vingt-deux » avec un accent anglais et par extension le régiment est surnommé The Vandoos surtout par les anglophones. Chez les francophones, le régiment est souvent appelé tout simplement 22 ou 22e. C'est le seul régiment d'infanterie régulier entièrement francophone au Canada. Le régiment comprend cinq bataillons, dont deux de réserve. Dans la Force régulière, le R22eR a deux bataillons d'infanterie mécanisée et un bataillon d'infanterie légère comprenant une compagnie de parachutistes. Son quartier général se situe à la Citadelle de Québec, mais le gros de son effectif régulier est cantonné sur la base des Forces canadiennes (BFC) Valcartier près de la ville de Québec. Les bataillons de réserve sont situés à Laval et à Saint-Hyacinthe, respectivement le 4e et le 6e Bataillon. L'effectif du régiment comprend plus de 2 000 réguliers et 200 réservistes. Il s'agit de la plus importante unité militaire au Québec et de la plus grande unité francophone en Amérique.


VBL III

Le véhicule blindé léger III (VBL III), ou Light Armoured Vehicle III (LAV III) en anglais, est le modèle le plus récent de la série des véhicules blindés légers construite par General Dynamics Land Systems. Il a été développé au Canada et a entré en service en 1999. Il est basé sur le véhicule suisse Mowag IIIH Piranha 8x8. Il est le principal véhicule d'infanterie mécanisée du Canada.


 Dates.png Ce mois-ci dans le passé...
 Fairytale bookmark gold.png Articles promus
Fairytale bookmark gold.svg Articles de qualité
Bataille de la crête de Verrières - Guerre anglo-américaine de 1812 - Poche de Falaise - Opération Spring
Fairytale bookmark silverstar.svg Bons articles
Armée canadienne - Aviation royale du Canada - Bataille de Trois-Rivières - Commandement Canada - Commandement de la Force expéditionnaire du Canada - Forces canadiennes - Inondations du bassin du lac Champlain et de la rivière Richelieu en 2011 - Marine royale canadienne - NCSM Onondaga (S73) - Opération Athéna - Opération Varsity - Princess Patricia's Canadian Light Infantry - Rangers canadiens - Royal 22e Régiment - The Royal Canadian Regiment
Bons thèmes
Armée canadienne : régiments réguliers d'infanterie - Forces canadiennes : commandements
 Nuvola apps kpdf recolored horizontal flip.png Index thématique

Patrouille en VBL III

Bon article Unités de l'Armée canadienne

Secteurs : Atlantique - Québec - Centre - Ouest
Arme blindée : 12e Régiment blindé du Canada - Lord Strathcona's Horse (Royal Canadians) - The Royal Canadian Dragoons
Artillerie : 4e Régiment d'artillerie antiaérienne - 5e Régiment d'artillerie légère du Canada - Royal Canadian Horse Artillery
Infanterie : Bon article Princess Patricia's Canadian Light Infantry - Bon article Royal 22e Régiment - Bon article The Royal Canadian Regiment
Génie : 1 Combat Engineer Regiment - 2 Combat Engineer Regiment - 4e Régiment d'appui du génie - 5e Régiment du génie de combat
Autres : Bon article Rangers canadiens

CF-18

Bon article Unités de l'Aviation royale du Canada

Divisions : 1re Division aérienne du Canada - 2e Division aérienne du Canada
Escadres : 1re Escadre Kingston - 3e Escadre Bagotville - 4e Escadre Cold Lake - 5e Escadre Goose Bay - 8e Escadre Trenton - 9e Escadre Gander - 12e Escadre Shearwater - 14e Escadre Greenwood - 15e Escadre Moose Jaw - 16e Escadre Borden - 17e Escadre Winnipeg - 19e Escadre Comox - 22e Escadre North Bay


NCSM Halifax (FFH 330)

Bon article Unités de la Marine royale canadienne

Flottes : Atlantique - Pacifique
Destroyers : NCSM Algonquin (DDG 283) - NCSM Athabaskan (DDG 282) - NCSM Iroquois (DDG 280)
Frégates : NCSM Calgary (FFH 335) - NCSM Charlottetown (FFH 339) - NCSM Fredericton (FFH337) - NCSM Halifax (FFH 330) - NCSM Montréal (FFH 336) - NCSM Ottawa (FFH 341) - NCSM Regina (FFH 334) - NCSM St. John's (FFH 340) - NCSM Toronto (FFH 333) - NCSM Vancouver (FFH 331) - NCSM Ville de Québec (FFH 332) - NCSM Winnipeg (FFH 338)
Navires de défense côtière : NCSM Brandon (MM 710) - NCSM Edmonton (MM 703) - NCSM Kingston (MM 700) - NCSM Glace Bay (MM 701) - NCSM Goose Bay (MM 707) - NCSM Moncton (MM 708) - NCSM Nanaimo (MM 702) - NCSM Saskatoon (MM 709) - NCSM Shawinigan (MM 704) - NCSM Summerside (MM 711) - NCSM Whitehorse (MM 705) - NCSM Yellowknife (MM 706)
Navires ravitailleurs : NCSM Preserver (AOR 510) - NCSM Protecteur (AOR 509)
Sous-marins : NCSM Chicoutimi (SSK 879) - NCSM Corner Brook (SSK 878) - NCSM Victoria (SSK 876) - NCSM Windsor (SSK 877)
Voilier : NCSM Oriole (KC 480)

Opérations

Les opérations sont sous la responsabilité du Commandement des opérations interarmées du Canada ou du Commandement des Forces d'opérations spéciales du Canada.
Afrique : Opération Mobile
Amérique : Opération Hamlet
Asie : Opération Accius - Opération Archer - Opération Athéna - Opération Attention - Opération Rennaissance
Canada : Opération Lentus - Opération Nanook - Opération Nunalivut


Sergent

Grades

Militaires du rang : Soldat recrue/confirmé - Soldat - Caporal - Caporal-chef - Sergent - Adjudant - Adjudant-maître - Adjudant-chef
Officiers : Élève-officier - Sous-lieutenant - Lieutenant - Capitaine - Major - Lieutenant-colonel - Colonel - Brigadier-général - Major-général - Lieutenant-général - Général


Jason Kenney

Positions

Commandant en chef des Forces canadiennes : La Reine du Canada, Élisabeth II, représentée par le gouverneur général du Canada, David Lloyd Johnston
Ministre de la Défense nationale : Jason Kenney
Chef d'état-major de la défense du Canada : Le général Jonathan Vance
Chefs d'état-major environnementaux : Chef d'état-major de la Force aérienne, le lieutenant-général Michael Hood - Chef d'état-major de la Force maritime, le vice-amiral Mark Norman - Chef d'état-major de l'Armée de terre, le lieutenant-général Marquis Hainse


Bataille de la crête de Vimy

Histoire

Histoire militaire du Canada : Histoire militaire du Canada pendant la Première Guerre mondiale - Histoire militaire du Canada pendant la Seconde Guerre mondiale - Liste des conflits au Canada - Rôle du Canada lors de la guerre civile américaine - Rôle du Canada en Afghanistan


 Portal.svg Portails connexes
Portail:Canada
Portail:Politique canadienne
Portail:OTAN
Portail:ONU
Portail:Histoire militaire
Portail:Première Guerre mondiale
Portail:Seconde Guerre mondiale
Canada Politique canadienne OTAN ONU Histoire militaire Première Guerre mondiale Seconde Guerre mondiale

Autres portails.

Avertissement